Question Régiments Territoriaux

Avatar de l’utilisateur
L.G
Messages : 61
Inscription : dim. août 19, 2018 9:12 pm

Question Régiments Territoriaux

Message par L.G » dim. mai 12, 2019 4:35 pm

Bonjour,
Petite question, durant la 1ère Guerre, était-il normal qu"un soldat appartenant à un régiment territorial (RIT) soit reversé dans un régiment d'infanterie durant quelques mois, pour ensuite repasser dans le même régiment territorial d'origine ?
Cordialement
Enquête sur les traces de mes ancêtres, recherche docs, photos sur 42e RIT...

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2356
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: Question Régiments Territoriaux

Message par b sonneck » dim. mai 12, 2019 6:37 pm

Bonjour,

Pour remédier à la crise engendrée par les pertes des sanglantes offensives d'Artois et de Champagne, on a effectivement puisé à la toute fin de 1915 dans les plus jeunes classes de la territoriale pour compléter les effectifs des unités d'actives ; les prélèvements opérés pour ce faire sur les RIT ont été compensés à leur tour par appel à des classes plus anciennes, de la RAT par exemple.

Cordialement
Bernard

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3508
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Question Régiments Territoriaux

Message par marcus » dim. mai 12, 2019 8:03 pm

Bonsoir,

Il est également fréquent dès 1914 que des territoriaux se trouvant au dépôt soient versés dans une unité d'active (ou de réserve) qui partage le même dépôt. Ex: 44e RIT => 164e RI.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
L.G
Messages : 61
Inscription : dim. août 19, 2018 9:12 pm

Re: Question Régiments Territoriaux

Message par L.G » lun. avr. 27, 2020 11:27 pm

Bonjour Marc et b sonneck
Désolé je n'avais pas vu vos réponses, et je vous en remercie.
La question concerne mon arrière grand père, qui a été affecté au 42° RIT le 3 août 1914, ensuite il passe à la 17ème Cie en 1915, puis à la 19 cie le 4 mai 1916, pour ensuite passer le 18 mai 1916 au 56° RI à Châlon sur Saône, et enfin repasser au 42°RIT à la 27ème Cie au bout de quelques mois. Il sera ensuite détaché aux usines Schneider au Creusot fin 1916.
Si quelqu'un possède des renseignements ? Pourquoi ces changements de compagnie ? ce passage au 56ème RI ?
Ce détachement aux usines Schneider, que signifie-t'il ? Etait-ce pour garder ou y travailler ?
Cordialement
Enquête sur les traces de mes ancêtres, recherche docs, photos sur 42e RIT...

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9353
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Question Régiments Territoriaux

Message par Achache » mar. avr. 28, 2020 8:53 am

Bonjour,

Il faudrait d'abord nous montrer la FM entière; il y a sans doute au moins quelques explications "internes" à y relever.

Bien à vous,
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
L.G
Messages : 61
Inscription : dim. août 19, 2018 9:12 pm

Re: Question Régiments Territoriaux

Message par L.G » mar. avr. 28, 2020 1:48 pm

bonjour
Hélas non pas d'autres informations, et j'ai bien étudié la fiche matricule.
Il était Mosellan (zone annexée), s'est engagé en 1893 à la Légion Étrangère, incorporé au 1er Régiment Étranger pour 5 ans, a été naturalisé français par le décret de 1897, il est noté Campagne d'Algérie de 1893 à 1898, puis Campagne All. de 1914 à 1918. Rien d'autre hélas.

Dans l'historique du 42e RIT, il est noté
Vers la fin de mai 1916, le 42ème évacue la Woëvre et rallie ses bataillons entre Vézelise et
Bayon, à Benney, Saint-Rémimont et Crevéchamps ; il y emploie son temps à l'instruction, se
préparant à la mission plus active qu'il souhaitait et qui ne tarde pas à lui être donnée.
Les Allemands renouvellent sans cesse leurs ruées sur la Meuse ; le 42ème est appelé à son
tour, comme tant d'autres, à défendre Verdun.

Lui : passe le 18 mai 1916 au 56° RI à Châlon sur Saône, donc j'en déduis que c'était pour l'instruction...
A priori, donc différence de parcourt avec ce qui est énoncé dans l'historique.
Comment étaient réparties les compagnies ? On parle de bataillons dans l'historique, sans mentionner ces compagnies...

Un lien vers les usines Schneider, trouvé lors de mes recherches, le métier de mon arrière grand-père était forgeron, il a dû y être détaché pour y travailler :
https://www.archives71.fr/article.php?l ... schneider-

Le recrutement de la main-d’œuvre complémentaire :
Au 1er août 1916, le personnel ouvrier des usines du Creusot était de 17 340 personnes
Dont :
6 763 civils
10 292 militaires
294 prisonniers de guerre
Cordialement
Enquête sur les traces de mes ancêtres, recherche docs, photos sur 42e RIT...

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2356
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: Question Régiments Territoriaux

Message par b sonneck » mar. avr. 28, 2020 2:38 pm

Bonjour,
Je suis de l'avis de l'ami Achache : tant qu'on n'a pas la fiche matricule sous les yeux, on ne peut pas grand chose pour vous. Vous l'avez bien étudiée dites-vous ? Nous, on ne l'a même pas vue ! Que voulez-vous qu'on vous dise de plus, à part des élucubrations ?...
Cordialement
Bernard

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »