Les aliénés.

CD9362
Messages : 3473
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Les aliénés.

Message par CD9362 » mar. juil. 25, 2017 8:37 am

Bonjour
un soldat parmi d'autres souffrant d'hallucinations, de "mélancolie" interné; Un russe venu combattre en France.
http://centenaire.org/sites/default/fil ... k=ClBtSS0x

Une stèle avec le noms de ceux qui étaient aux asiles psy de Ville-Evrard et Maison-Blanche à Neuilly sur Marne.
Il y a par ailleurs un musée de la Psychiatrie Ville-Evrard, avec des documents sur la première guerre
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... htm#t33962

AD

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8716
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Les aliénés.

Message par Alain Dubois-Choulik » sam. sept. 30, 2017 1:09 pm

Bonjour,
Sur RetroNews : http://www.retronews.fr/actualite/les-a ... re-de-1914
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

zephyr joyeux
Messages : 878
Inscription : jeu. avr. 24, 2014 2:00 am

Re: Les aliénés.

Message par zephyr joyeux » sam. sept. 30, 2017 1:18 pm

Bonjour.Je ne veux choquer personne,mais 62 000 internes pour 8 millions de mobilises, c est tres peu.Aujourd hui dans certaines armees, c est pres de 15 % des anciens qui consultent.Cordialement.
zephyr joyeux

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Les aliénés.

Message par air339 » sam. sept. 30, 2017 2:04 pm

Bonjour,


Il est très difficile de comparer le diagnostic clinique posé en 2017 avec celui posé au cours de la grande guerre. Je ne connais pas la source de ce nombre d'internés (62 000), mais la grande majorité des troubles n'étaient pas reconnus et seuls les troubles incapacitants (les plicaturés par exemple) faisaient l'objet d'un internement.

Il faut aussi considérer que les services psychiatriques avaient une très faible capacité d'accueil, le personnel étant mobilisé. Céline en donne un aperçu dans "Voyage au bout de la nuit".

La "agent orange newsletter" indique en 2015 que 11% des vétérans du Vietnam souffrent encore de problèmes psy, selon les critères du DSM 5, bréviaire du psychiatre alors inconnu en 1914...


Cordialement,


Régis

zephyr joyeux
Messages : 878
Inscription : jeu. avr. 24, 2014 2:00 am

Re: Les aliénés.

Message par zephyr joyeux » sam. sept. 30, 2017 3:23 pm

Bonjour.Il faut majorer ce chiffre avec le nombre de tous ceux qui se sont suicide depuis 1969.Cordialement.
zephyr joyeux

Avatar de l’utilisateur
geryonesime
Messages : 335
Inscription : sam. août 13, 2016 2:00 am

Re: Les aliénés.

Message par geryonesime » sam. janv. 27, 2018 9:57 pm

Bonsoir,

Un documentaire sur Dailymotion : Quand la Grande Guerre rend fou

À bientôt
Jean-Marc

Cosworth57200
Messages : 107
Inscription : sam. janv. 13, 2018 5:59 pm

Re: Les aliénés.

Message par Cosworth57200 » sam. janv. 27, 2018 11:00 pm

Bonsoir Jean-Marc,

Dans les cas montrés, j'ai noté pas mal de myoclonies qui peuvent venir d'avc ischiémiques ou de conséquences neurologiques d'intoxications probablement par gaz de combat.

Il y a certainement aussi ce qu'on appelle maintenant stress post traumatique.

L'homme qui a peur du képi relève d'une association képi, vue ou expérience d'une horreur ayant fait sauter toutes les barrières rationnelles.

De nombreux survivants de la grande guerre ont eu par la suite des vies de patachon, compensation pour se prouver qu'ils étaient bien vivants.

L'ajouterai qu'est souvent qualifié de fou ce qu'on ne comprend pas ou les pathologies pour lesquelles on a pas d'explication scientifique.

Cordialement

Jean-Michel

martinev
Messages : 437
Inscription : jeu. mars 17, 2016 1:00 am
Localisation : Santerre/Somme
Contact :

Re: Les aliénés.

Message par martinev » dim. janv. 28, 2018 7:39 am

bonjour,
une remarque linguistique : ce qui me frappe, c'est que le terme 'shellshock' (cf. wikip. en anglais https://en.wikipedia.org/wiki/Shell_shock) existe, semble-t-il depuis la 1è GM et soit d'un usage courant en anglais (mais : obusite est rare en français), tandis que le terme français, pour une autre séquelle, 'gueules cassées' n'a pas d'équivalent dans la langue courante, que ce soit en anglais ou en allemand.
Or, il me semble que ces traumatismes, physiques ou psychologiques, doivent être également présents chez tous les belligérants. Serait-ce parce qu'en France une association, puis une loterie furent créées ?
cordialement, martine
PS - la photo ( https://c1.staticflickr.com/5/4058/4292 ... c931_b.jpg ) n'est pas une photo d'époque, mais celle du statue au : http://www.tankmuseum.org/home

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1125
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: Les aliénés.

Message par lignard2 » dim. janv. 28, 2018 9:19 am

Bonjour,

Dans la liste des blessés à Dinant, le 15 août 1914 (du 148ème RI mais aussi pour les autres régiments ayant participé à ce combat), j'ai relevé ce terme de shock nerveux.
Peut-on l'associer avec le sujet dont vous parlez dans ce fil? ou bien est-ce un soldat qui a été secoué nerveusement avec ce qu'il vient de vivre?
1er soldat de la liste
skock.JPG
skock.JPG (42.46 Kio) Consulté 855 fois
Cordialement

Christian

martinev
Messages : 437
Inscription : jeu. mars 17, 2016 1:00 am
Localisation : Santerre/Somme
Contact :

Re: Les aliénés.

Message par martinev » dim. janv. 28, 2018 11:10 am

bonjour, Christian, "shock" est une orthographe bizarre pour 'choc', mais c'est un détail ...
ce que je voulais dire, c'est que 'shell shock' est (presque) passé dans la langue courante en anglais, "gueules cassés" en français, mais que l'inverse n'est pas vrai - alors que les séquelles sont très probablement les mêmes pour tous les belligérants ...
bien cordialement, martine

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »