Gendarmes pendus à Verdun

Avatar de l’utilisateur
PEGHES
Messages : 121
Inscription : jeu. nov. 12, 2009 1:00 am

Re: Gendarmes pendus à Verdun

Message par PEGHES » mar. nov. 18, 2014 2:39 pm

Bonjour à vous tous c'est comme l'histoire des poilus qui sont restés huit jours dans une tranchée à VERDUN avec de l'eau jusqu'au menton ( les pauvres) Amicalement

moncey1842
Messages : 159
Inscription : dim. juil. 27, 2014 2:00 am

Re: Gendarmes pendus à Verdun

Message par moncey1842 » mar. nov. 18, 2014 5:08 pm

Bonjour à tous,
Actuellement,je prépare la commémoration de la mort de Gal BATESTI,né à Gravelines le 6/5/1858,MPLF le 25/09/1914,
Cette cérémonie se déroulera le vendredi 21 Novembre 20144 au MAM de Gravelines en présence de la famille que j'ai pu retrouver.
Je ne suis pas d'accord avec la Cdt PANEL.Le Gal BATTESTI est le seul Gal MPLF issu de la Gendarmerie.
En ce qui concerne les pendus,rien dans les archives ne permet de l'affirmer.Actuellement,je recense les Gendarmes MPLF pour l'ouverture du
Musée de la Gie qui ouvrira ses portes au printemps.La seul chose que je peut dire,c'est environ 1000 Gendarmes MPLF en 14/18.

Bien cordialement MONCEY
MONCEY1842

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3638
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Gendarmes pendus à Verdun

Message par stcypre » mar. nov. 18, 2014 6:13 pm

Bonjour,

Moi et cela vaut ce que cela vaut, lors du pèlerinage de Verdun en 1981, j'ai rencontré un ancien qui m'a affirmé avoir vu, en son temps, 2 gendarmes pendus aux crochets d'une boucherie à moitié démolie au Faubourg Pavé... de l'autre côté du cimetière et pour ceux de Verdun presque en face de l'hôtel du Dany...
Est ce la réalité je ne peux pas l'affirmer...
En 1986 dans le train qui m'amenait à Verdun pour le même Pèlerinage, je rencontrais un ancien au placard de médailles impressionnant, qui m'affirma être au combat dans l'affaire du fort de Vaux... Il me raconta l'histoire du fort comme s'il y avait été... quelle ne fut pas ma surprise de constater que son régiment n'avait jamais combattu à Verdun en 1916... Lorsque discrètement j'en parlais à sa fille qui l'accompagnait, elle me révéla: Vous savez Monsieur mon père lit énormément sur la guerre, il a du lire cette histoire, et comme pour lui ne pas avoir fait Verdun c'est une tristesse il a adapté son histoire !!!
Depuis je reste prudent avec les témoignages des anciens poilus, maintenant écrits.
CDL
J.Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »