Trêves et fraternisations : demande d'aide

Vincent Juillet
Messages : 243
Inscription : ven. avr. 01, 2005 2:00 am

Re: Trêves et fraternisations : demande d'aide

Message par Vincent Juillet » mar. juin 14, 2005 6:03 pm

Bonjour Eric,

Non, il n'était pas dans les Vosges Alsaciennes en 1914 avec le 42e RI.

Les services d'Emile Morin, instituteur :

60e RI :
14/04/15 6e puis 12e compagnies
blessé à la campagne de Champagne le 25/09/15 (Jonchéry-sur-Suippes)
hôpital puis dépôt du 60e à Besançon 25e puis 28e compagnies

42e RI :
9/04/16 33e puis 5e compagnies
blessé à la bataille de la Marne le 18/07/18 (Vouty)
démobilisé le 22/09/19

Cordialement

Vincent

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4771
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Trêves et fraternisations : demande d'aide

Message par Eric Mansuy » mar. juin 14, 2005 7:01 pm

Merci Vincent, je vous contacte en privé.
Bien cordialement
Eric Mansuy

Avatar de l’utilisateur
RV
Messages : 867
Inscription : sam. déc. 11, 2004 1:00 am

Re: Trêves et fraternisations : demande d'aide

Message par RV » ven. déc. 14, 2018 12:18 pm

Bonjour
Retour sur le caporal Charles ULRICH qui déserta le 99e régiment d'infanterie peu après les fraternisations de Noël 1914.
Grace aux fiches du CICR 1914, il peut être enfin identifié.
Né en 1889 à Lyon ou son père est teinturier, il est coiffeur en Suisse à Baden vers Zurich. Sur sa fiche matricule (n° 823, Lyon central, classe 1909), sa résidence à sa libération est à Thalwil sur les rives du lac de Zurich
Mobilisé au 97e RI, il est envoyé au 99e (1e compagnie) le 20 septembre 1914 et déserte le 5 janvier 1915
Sa fiche matricule mentionne : "au lever du jour, se trouvant aux tranchées dans un poste avancé, (a) laissé son équipement et ses armes et passa dans la tranchée ennemie."
Interné à Langensalza, il est envoyé en Suisse à Spiez et les infos s'arrêtent la
Il est marqué rayé de la désertion par prescription en 1949.

Bonne journée

Hervé FAURE

Avatar de l’utilisateur
RV
Messages : 867
Inscription : sam. déc. 11, 2004 1:00 am

Re: Trêves et fraternisations : demande d'aide

Message par RV » ven. oct. 16, 2020 6:38 pm

Bonjour à tous
Je voudrais revenir au livre de Roger Boutefeu "les camarades" de 1966 et notamment la photo sur la couverture :
voir Gallica :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... k=386268;0
Le témoignage évoqué comporte une erreur qui m'a longtemps interrogé. Les français n'étaient pas du régiment de réserve 147 mais du 144e régiment d'infanterie. La dénomination n'est pas habituelle pour désigner une unité française et le 347e RI n'est pas du tout sur le Chemin des Dames en 1915... Donc le soldat Adolf Vollmann a probablement voulu dire des réservistes du 144e RI et Boutefeu a mal retranscrit ou compris. Vollmann est facilement retrouvable dans les fiches du CICR puisqu'il a été fait prisonnier le 21 avril 1916 à Douaumont alors qu'il est Gefreiter au 7e Jäger de Réserve, il est originaire de Barop dans la banlieue de Dortmund. La référence est P 8443. Côté français, seul Léon Pommiès est retrouvable, il est né à Dax en 1890 et est sergent au 144e RI avant d'être s/lieutenant en 1917 et de passer dans l'aviation. Donc cela semble être cohérent. Restes les autres témoins, introuvables. Côté français, les noms sont incertains ainsi que les lieux d'origine. Le JMO du 144e RI n'offre que peu d'éléments. Je ne connais pas de témoignages qui pourraient nous éclairer davantage. Si vous avez des idées. Cette photo reste donc marquée de nombreuses inconnues : le lieu, la date exacte, les circonstances ??? Le lieutenant-colonel Betbéder est relevé de son commandement le 19 juin 1915 et va commander un groupe d'instruction. Est-ce qu'il y a un lien ???
Merci pour vos idées et bonne journée

Hervé FAURE

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »