les femmes pendant la Grande Guerre (+ accès au sommaire)

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » ven. août 14, 2015 4:40 pm

*
Bonjour à toutes et tous
merci Elisabeth pour le partage de ce document.

Bien à vous
Brigitte
Indexé au sommaire
Dernière modification par Skellbraz . le jeu. févr. 22, 2018 12:53 am, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » ven. août 28, 2015 3:29 pm

*
bonjour à toutes et tous
Petite biographie : Qui est Cécile Chaminade ?
En 1914, Cécile est à Londres lorsque la guerre éclate, elle s'engage pour soigner les soldats. A 57 ans, elle prend la direction d'un hôpital, abandonnant complètement la musique. On ne sait pas exactement si elle fut directrice ou simplement gérante de l'hôpital, mais elle s’investit courageusement dans ce poste à responsabilité qui témoigne du degré élevé de son intégration sociale. (source : http://lepetitrenaudon.blogspot.fr/2010 ... nnees.html)
Epuisée par des courses incessantes, son dévouement aura raison de sa santé, elle sera amputée d'un pied.

Issue d'une longue lignée de marins et d'officiers, Cécile Chaminade est née à Paris en 1857. Sa mère, excellente pianiste, remarque très tôt que sa fille possède une oreille étonnante et une sensibilité musicale hors du commun. Georges Bizet, étonné par ces dispositions précoces, conseille qu'elle soit entendue par Le Couppey, professeur de piano au Conservatoire qui propose d'inscrire Cécile dans sa classe mais le refus du père est net : "Dans la bourgeoisie, les filles sont destinées à être épouses et mères". Bizet discute et obtient que Cécile puisse suivre l'enseignement de Le Couppey mais en privé. NB : des générations de pianistes se reconnaitront, ils ont exercé leurs doigts sur la fameuse méthode Le Couppey.
Outre Bizet, Camille Saint Saëns et Chabrier encouragent Cécile. Elle donne des récitals en France, Suisse, Belgique, Hollande. Elle est particulièrement appréciée en Angleterre, invitée par la reine Victoria, elle séjournera à Windsor. Ses tournées la conduisent en Grèce, en Turquie. Elle donne des concerts au Canada et aux Etats-Unis où elle sera l'hôte de Franklin Roosevelt.
Cécile n’est pas seulement une concertiste-interprète internationale, elle est aussi un compositeur : « Au pays dévasté » op 155 (1919) .
« Publié au lendemain du premier conflit mondial, en 1919, « Au Pays dévasté » constitue une vaste lamentation sur la Grande Guerre ».
source : http://www.bruzanemediabase.com/fre/AEu ... -Chaminade

En 1922 elle se retire du monde et meurt en 1944.
Chevalier de la Légion d'honneur en 1913 elle est la première musicienne à recevoir cette distinction.

Image
rajout : oups, j'ai oublié la formule de politesse
Bien à vous
Brigitte
indexé dans le sommaire
Dernière modification par Skellbraz . le jeu. févr. 22, 2018 1:20 am, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Elise49 » ven. août 28, 2015 5:56 pm

Merci Brigitte pour cette biographie .Je ne connaissais pas cette artiste et son dévouement pour les blessés.

J'ai trouvé ici le morceau poignant composé par Cecile Chaminade
http://classical-music-online.net/en/production/61794

Bien cordialement
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
josepaul
Messages : 31
Inscription : sam. avr. 18, 2009 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par josepaul » ven. août 28, 2015 6:51 pm

Bonsoir à toutes et tous,

Et voilà le travail, les femmes n'étaient embauchées qu'à titre temporaire dans les Administrations publiques.
Un mois après la fin de la guerre leur licenciement étaient déjà organisé, ça n'a pas trainé.

" Le 30 décembre 1918, le Préfet-de-Seine et Oise, transmet une circulaire aux sous-Préfets et aux Maires. Licenciement éventuel du personnel féminin employé à titre temporaire dans les administrations publiques.

Les administrations publiques du Département vont être appelées dans un délai plus ou moins rapproché à licencier, en totalité ou partiellement, le personnel féminin qu'elles emploient à titre temporaire depuis le début de la guerre.
Il importe que ces auxiliaires, aussitôt leur licenciement, aient la possibilité de trouver immédiatement un emploi conforme à leurs aptitudes et suffisamment rémunéré.

L'Office Départemental de Placement, qui fonctionne sous le contrôle d'une commission paritaire, est l'organisme spécialement désigné pour leur procurer cet emploi, à condition cependant qu'une collaboration étroite et permanente s'établisse entre ce service et les employeurs, à quelque catégorie qu'ils appartiennent.
En vue d'instituer sur des bases rationnelles le marché du travail de la main-d’œuvre féminine, j'ai envisagé, d'accord avec M. Le Ministre de l'Intérieur et M. le Ministre du Travail et de la Prévoyance Sociale, des mesures que j'ai l'honneur de vous transmettre ci-après.

Les administrations publiques devraient, dès à présent, afin de ne pas donner lieu aux difficultés qui pourraient éventuellement résulter d'un licenciement général, signaler à l'Office Départementale de Placement, pour chacun des emplois dont elles envisagent la suppression :
1° l'effectif total des auxiliaires employées dans l'emploi
2° le nombre des licenciements,
3° leur date approximative.

Au moment des licenciements, les administrations publiques remettraient à chaque employée une fiche de demande d'emploi conforme au modèle ci-annexé, en l'invitant à la remplir et à la faire parvenir à l'Office Départemental de Placement.
Cette Commission aura pour mission d'établir la valeur des capacités, professionnelles et de mettre ainsi l'Office Départemental en mesure de classer leurs demandes d'emploi.

Je n'ai pas besoin, d'autre part, d'appeler l'attention des Administrations publiques sur l'utilité qui s'attache à ce qu'elles fassent connaître également à l'Office Départemental leurs besoins de main-d’œuvre féminine, chaque fois qu'ils se manifestent, et d'indiquer la durée de ces besoins ainsi que les conditions du travail offert.

Je suis convaincu que les administrations publiques voudront bien, en s'y associant pleinement, faciliter l'exécution des mesures que je viens de leur indiquer.

Ces mesures répondent aux exigences des circonstances actuelles, et elles ont été élaborées, je le répète, conformément aux désidérata de M. le Ministre de l'Intérieur et de M. le Ministre du travail et de la Prévoyance Sociale.
Je vous prie de vouloir bien communiquer la présente circulaire aux différents services placés sous vos ordres.

J. CANAL "
josepaul

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8697
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. août 28, 2015 7:57 pm

Bonjour,
Le fait est connu, et valable partout ; il faut être lucide : qu'auraient fait les hommes rentrant de guerre s'ils n'avaient pas retrouvé un/leur poste, ou travail ? Probablement même espérait-on ainsi les occuper . Ces ont les médias qui parlent à tours de bras de la féminisation des emplois due à la guerre, mais après l'armistice on est revenu bien en deçà de la situation à la veille de la guerre ... on remarquera dans ce texte "besoin de main d’œuvre féminine" .... l'égalité est encore loin, derrière une autre guerre, et encore .....
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » ven. août 28, 2015 11:27 pm

bonsoir à toutes et tous
* Merci Elisabeth pour le lien sonore ( je ne sais pas insérer par moi-même).

Merci Josepaul pour votre intervention argumentée. (indexée dans le sommaire)
Alain, vous avez raison, il fallait "recaser" les hommes, donner un sens à leur vie par le boulot, ils étaient déjà broyés physiquement et psychiquement. Certains ont eu du mal, à leur retour, à s'intégrer, sur le plan affectif, au sein de leurs propres familles. Mon père racontait que sa soeur ainée ( 2ans au départ du père pour le front, plus de 7 ans à son retour en 1919) était effrayée par ce bonhomme barbu qu'elle ne connaissait pas, elle hurlait dès qu'elle était en sa présence, elle en a toujours eu peur.
Les femmes de la campagne avaient fait tourner les exploitations agricoles cahin -caha, elles avaient fait "vivre" la famille mais tout le monde s'était appauvri. Les hommes de la Bretagne profonde sont, de surcroît, revenus du front avec la conviction qu'ils étaient des "arriérés".
Vous avez également raison sur ce point : après cette guerre, il y a eu régression de la condition féminine et pour longtemps, contrairement aux idées reçues.
Bien à vous
Brigitte
le lien sonore est indexé au sommaire
Dernière modification par Skellbraz . le jeu. févr. 22, 2018 1:21 am, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Elise49 » dim. août 30, 2015 9:53 am

Bonjour à toutes et à tous!
Je rejoins votre opinion ,Brigitte et Alain.
Une anecdote familiale : ma grand mère, pendant que ses frères étaient au front a fait fonctionné la ferme familiale . C'était épuisant : un jour, de fatigue , elle s'en est évanouie.
Elle se souvenait de sa grande gêne quand elle devait assister à la reproduction des bovins , elle devait supporter d'entendre les quolibets et autres réflexions égrillardes des 'vieux' .
Son père aurait pu lui épargner ces scènes humiliantes en y assistant à sa place , je n'ai jamais compris...
Quand elle s'est mariée en 1919 , elle a demandé l'autorisation à ses parents de prendre une armoire, ses frères s'y sont opposés sous prétexte qu'ils avaient été à la guerre et pas elle...
Elle en avait gardé du chagrin , comme si son travail avait été méprisé,"je ne demandais pas grand chose..." disait-elle , surtout qu'elle n'avait jamais été rémunérée.
C'est une petite histoire que je raconte ici, mais elle est révélatrice je pense de l'atmosphère d'après la guerre .

Cordialement.

Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3646
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par stcypre » dim. août 30, 2015 4:09 pm

Bonjour,

Ma grand mère conduisait les tramways à Toulouse... et elle du laisser sa place aux hommes après guerre, pour devenir receveuse... et la paye n'était pas la même!!!
Ces femmes étaient surnommées les "Ponsinettes", car le patron s'appelait Mr Pons...
CDLT
J. Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » lun. août 31, 2015 1:13 am

Bonsoir à toutes et tous
Merci Elisabeth et Jean Claude pour vos témoignages familiaux.
Bien à vous
Brigitte
témoignage de Jean Claude : indexé dans le sommaire
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
josepaul
Messages : 31
Inscription : sam. avr. 18, 2009 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par josepaul » lun. août 31, 2015 12:59 pm

Bonjour et merci pour ces précieux témoignages, c'est aussi tous ces témoignages de parcourt qui donnent corps à l'histoire.
Cordialement.
Josepaul

josepaul

Répondre

Revenir à « Les femmes dans la guerre »