les femmes pendant la Grande Guerre (+ accès au sommaire)

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Elise49 » sam. févr. 06, 2016 11:47 am

Bonjour à toutes et à tous
Morale de l'histoire : comme quoi, il ne faut pas prendre les fi-filles pour des "nues-nuches" :D
exactement , :)
merci Brigitte!
Cordialement
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


dupuis
Messages : 310
Inscription : dim. nov. 10, 2013 1:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par dupuis » mar. févr. 09, 2016 10:55 am

Bonjour à toutes et à tous

Lorsqu'on s'intéresse à l'histoire de la Première Guerre Mondiale dans le secteur de Roye, on découvre avec stupeur un nombre considérable de morts et surtout blessés des 2 camps dans les plaines du secteur....Or l'Histoire laisse apparaitre l'histoire personnelle de la " Bonne Dame de Roye " qui va soigner et sauver bien des blessés allemands .... ( je n'en sais pas plus )apparemment un livre eut été écrit pour relater son action .... mais je n'en sais pas plus ! si certains spécialistes peuvent confirmer et approfondir son dévouement auprés des blessés .... ce serait avec grand intérét que je lirai ces précisions !



merci Hugues!
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » mar. févr. 09, 2016 11:02 am

*
bonjour à toutes et tous
bonjour Hugues et merci pour le témoignage.
Je pense avoir trouvé quelque chose sur la bonne Dame de Roye, elle s'appelait Melle Mériglier:

Mlle Mériglier dirigeait, à Roye, un pensionnat dans lequel une ambulance française s'était établie.
A l’arrivée des troupes allemandes dix soldats anglais valides s’y trouvent encore. Au risque d’être fusillée, elle prend le parti de les cacher.
Le pensionnat servit alors de lieu de soins pour les allemands. Il était particulièrement délicat de cacher et nourrir dix hommes dans un bâtiment occupé par les allemands.
Le 20 septembre 1914, les troupes allemandes ayant quitté les lieux pour se diriger vers le Nord, les dix Anglais sont conduits hors de Roye pour une destination sans risques.

source: 1914" Les anglais de Roye" par Thiéry, Maurice - La guerre en Picardie, 1914-1918. 1920/Gallica-BNF

liens pour accéder à la lecture du document
http://jnmasselot.free.fr/Histoire%206/ ... 20Roye.pdf
et
http://jnmasselot.free.fr/Histoire%206/ ... 0suite.pdf
bien à vous
Brigitte
Indexé au sommaire
Dernière modification par Skellbraz . le ven. févr. 23, 2018 1:46 am, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

dupuis
Messages : 310
Inscription : dim. nov. 10, 2013 1:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par dupuis » mar. févr. 09, 2016 11:49 am

Bonjour, c'est bien de cela dont il sagit!
Merci Brigitte ! Mlle Mériglier ne manque ni de dévouement ni de courage!
bonne journée Hugues

Scolari
Messages : 1279
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Scolari » lun. févr. 22, 2016 1:08 pm

Bonjour,
les femmes dans la guerre
suite ( source : ouvrage déjà cité de M.N. Himbert)
1916
Le Dr Girard-Mangin est une des rares femmes chirurgiens, elle veut faire face aux tragédies des soldats blessés, elle monte une école d’infirmières, baptisée Hôpital-Ecole Edith Cavell, en hommage à cette femme, fusillée par les allemands, pour avoir permis l’évasion de centaines de soldats alliés du territoire belge occupé.
Image
crédit photo : verdun-meuse.fr et en grand format sur sa fiche wikipedia

je ne retrouve pas sur ce fil ou ailleurs, davantage de précisions sur le parcours remarquable Nicole Girard-Mangin. Car elle est (semble-t-il) la première femme médecin sur le front . l'histoire a retenu : Mobilisée par erreur, le service de santé décide de l'envoyer dans un hôpital tranquille : ce sera Verdun. Elle est présente le 21 février 1916 lors de l'attaque allemande.
Autre sa fiche wikipedia ce qui permettra d'avoir davantage d'informations sur son état civil et des liens vers les articles de journaux, voici une fiche plus conséquente sur son parcours militaire : http://www.verdun-meuse.fr/index.php?qs ... ne-femme-m
Jamais cité, jamais décoré. ce qui semble vérifiable malheureusement.
Elle se suicidera le 6 juin 1919, Selon le biographe Jean Jacques Schneider, elle aurait voulu abréger ses souffrances face à un cancer qu'elle savait incurable.
je vous laisse préciser son parcours.
Cordialement
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Elise49 » lun. févr. 22, 2016 1:51 pm

je ne retrouve pas sur ce fil ou ailleurs, davantage de précisions sur le parcours remarquable Nicole Girard-Mangin.
Frédéric
Bonjour à toutes et à tous
Merci de toutes ses informations et hommage à cette grande dame

Je tente une question quitte à me retrouver dans un no mans'land et ou provoquer une échauffourée :(


sur A2 hier soir ( Apocalypse) il a été évoqué ce médecin ,: "elle ne devait s’occuper que des malades (et non des blessés) présentant des symptômes intestinaux , donc une spécialité moins glorieuse en temps de guerre ; elle était accompagné de son chien , on a glissé une réflexion sur le fait que la présence du chien était une protection dans ce milieu d'hommes (sous entendu hostile) et son suicide qui aurait été en rapport avec les faits précédents .Mystère...Qu'en est il donc , vrai ou libre interprétation version 2016?
Cordialement
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Scolari
Messages : 1279
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Scolari » lun. févr. 22, 2016 2:41 pm

re-
je me disais bien que le forum avait fait des recherches sur le docteur Mangin : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _994_1.htm

j'ai effectivement vu le documentaire hier soir, Elise49, l'un n'empêche pas l'autre. Cependant le point évoqué par le documentaire me semble invérifiable alors que son cancer davantage.
il est vrai qu'elle avait un chien: http://pupu.pagesperso-orange.fr/ngm/ch ... 20-fr.html, il est vrai qu'elle était très mal acceptée par les officiers, sans doute victime d'un ostracisme masculin de la part des autres officiers.
"A l’arrivée à Verdun , au fort de La Chaume, lors de sa présentation, on lui sert le refrain traditionnel: «Ciel! une femme». Force de l’habitude, elle se contente de relever au passage " source site pupu orange

Elle semblait aduler par les soldats car elle s'occupait vraiment d'eux. Elle est tout de même médecin officier.
sans doute est-ce ma vision masculine... qui y voit une réécriture avec un regard de 2016, mais en fait, qu'en sais je?
la page perso sur orange est bien faite : http://pupu.pagesperso-orange.fr/ngm/ch ... 00-fr.html
puis naviguer à gauche pour la suite des articles.
Cordialement
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » lun. févr. 22, 2016 3:45 pm

*
bonjour à toutes et tous
Merci à tou(te)s contributrices /teurs
Grand merci Frédéric,
Le tout dernier lien concernant Nicole Girard-Mangin, que Frédéric a mis en ligne, mérite une lecture approfondie.
Lorsque j'avais fait des recherches sur Marie Curie, j'avais pu observer que les deux femmes se connaissaient et s'appréciaient mais, il y a 1 an, je n'avais aucune idée d'une telle ressemblance quant à la détermination, le courage l'abnégation... je fais l'impasse sur beaucoup d'autres qualités.
Je n'avais pas non plus connaissance de leurs difficultés similaires, rencontrées sous le seul prétexte d'être "femmes". La présence de Nicole Girard-Mangin sur le secteur de Verdun en pleine tourmente, rappelle la présence de Marie Curie, non loin du front elle aussi, cependant, il me semble que pour Mme le Docteur, ce fut à la puissance 10.
Quel chemin elles eurent à parcourir, quel chemin parcouru ! je reste sans voix, me contentant de dire les choses ainsi...
bien à vous, toutes et tous
Brigitte
indexé dans le sommaire
Dernière modification par Skellbraz . le ven. févr. 23, 2018 1:59 am, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Elise49 » mar. févr. 23, 2016 7:54 am

Bonjour à toutes et tous

Merci à tous de ces compléments d'information ,le lien donné par Frédéric est extrêmement intéressant , le courage de cette femme est admirable .Au moins les quelques phrases du documentaire auront permis de faire ressurgir ce beau portrait . Effectivement Brigitte ,quel chemin parcouru en 100 ans!
Je vais donné le lien à la nouvelle génération de femmes que je connais dans ce domaine , qui maintenant y sont plus nombreuses , l'Histoire est peu évoquée dans les facs...
Cordialement :hello:
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » mar. févr. 23, 2016 10:26 am

*
bonjour à toutes et tous
Suzanne Gros, épouse Noël (1878-1954)
En 1916, Thierry de Martel, le père fondateur de la neurochirurgie, forme Suzanne aux techniques de chirurgie réparatrice et correctrice. Elle invente des instruments de chirurgie adaptés et participe à l’effort de guerre en soignant les « Gueules cassées ». Elle travaille dans des conditions matérielles précaires. Le nombre des blessés de la face augmente sans arrêt, elle s’épuise à les soulager du mieux qu’elle peut. Elle reçoit la Légion d’honneur et la Reconnaissance de la Nation en 1928, « pour sa contribution à la notoriété scientifique de la France sur la scène internationale ».
Pendant la 2ème guerre mondiale, sous l’Occupation, elle modifie des visages de résistants ou de juifs recherchés. Après la guerre, elle reçoit des rescapés des camps de concentration et œuvre pour effacer les traces laissées par leur séjour
.
Image
source photo :
http://www.telerama.fr/monde/suzanne-no ... 120979.php; en cliquant sur ce lien, vous obtiendrez des informations plus complètes.
Bien à vous
Brigitte
ps:Sauf erreur, Elise, je crois bien que c'est par les fac de médecine que les femmes ont commencé à accéder aux études universitaires.
Voici qui va vous intéresser plus précisément car, avec cette femme, nous sommes dans les débuts de la re-construction faciale, celle des "Gueules cassées". Des instruments qu'elle a inventés, sont encore utilisés de nos jours : les gabarits, le craniomètre et des pinces.
Elle n'avait pas froid aux yeux non plus ( cf, en fin de texte, son activité pendant la 2ème Guerre, à la barbe et au nez de l'occupant nazi)
Comme quoi le documentaire Apocalypse Verdun apporte, a minima, l'impulsion intellectuelle d'aller un peu plus loin en profondeur dans la connaissance de ce conflit.Tout ce que j'ai pu lire sur Nicole Girard-Mangin va dans le même sens.
Il restera néanmoins toujours des incohérences. Par exemple, selon certains écrits c'est Marie Curie qui aurait fondé l'école E. Cavell, selon d'autres, ce serait Nicole Girard-Mangin. Il faudrait faire des investigations plus poussées.
édité pour rajouter la photo et des informations supplémentaires.
Un internaute :love: que je remercie (il se reconnaîtra) m'a fait connaître le cas de Suzanne Gros épouse Noël que j'ai ici résumé
indexé dans le sommaire
Dernière modification par Skellbraz . le ven. févr. 23, 2018 2:08 am, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Répondre

Revenir à « Les femmes dans la guerre »