Etat des pertes journalières dans les JMO

Francois Xavier
Messages : 96
Inscription : sam. déc. 02, 2006 1:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par Francois Xavier » jeu. nov. 27, 2014 1:31 pm

Bonjour,

Les recherches que j'avais pu faire jusqu'à maintenant dans les JMO m'avaient montré que les états des pertes qui y figurent se limitaient généralement à des statistiques journalières, et que les seuls noms mentionnés étaient ceux d'officiers morts au combat (quelquefois figuraient les officiers blessés).

Or à la demande d'une tante de mon épouse je viens de faire une recherche pour le 45ème RI en septembre 1914 (bataille de Maricourt dans la Somme) et j'ai constaté que le JMO de ce régiment contenait d'interminables listes nominatives des tués et des blessés (beaucoup plus nombreux ! ), quel que soit leur grade.

De tels détails se rencontrent-ils fréquemment dans d'autres JMO ?

Cordialement.

François

Francois

celtemoin
Messages : 378
Inscription : mar. août 16, 2011 2:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par celtemoin » jeu. nov. 27, 2014 2:02 pm

bonjour François,
je n'ai pas une grande expérience mais pour le 306 RI , je suis tombé aussi sur des listes nominatives d'une grande précision. Par contre pour d'autres Rgts, c'est plus rare.
cordialement
patrick

air339
Messages : 2815
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par air339 » jeu. nov. 27, 2014 2:46 pm

Bonjour François,

La remarque que vous faites correspond aux quelques dizaines de JMO que l'ai pu lire : majoritairement un simple chiffre des pertes et les noms des officiers, parfois le détail avec les noms, prénoms, grades et n° de matricules... Ces suites de pages de noms donnent le vertige : ce ne sont plus des numéros mais des Hommes dont la destinée vient de s'arrêter...

Cordialement,

Régis

Avatar de l’utilisateur
Maurice38
Messages : 493
Inscription : mar. juil. 09, 2013 2:00 am
Localisation : 38 Montferrat

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par Maurice38 » jeu. nov. 27, 2014 11:20 pm

Bonsoir à tous
Je pense que ceci dépend essentiellement de l'officier d'état major qui tient le JMO
On peut voir pour la plupart des régiments que le JMO est tenu par des personnes différentes tout au long du conflit, différences d'écritures et bien sûr différences dans le détail
Je vais prendre l'exemple du 340è RI
Début du JMO, seulement le nom des officiers est repris au niveau des pertes, ensuite on peut voir des récapitulatifs par bataille (4 à 8 jours regroupés) ou par mois reprenant toutes les pertes avec les grades (jusqu'à 1500 pour certaines attaques, 30 pages)
Dans le même JMO à une autre période les pertes sont reportées chaque jour avec en plus le détail de la cie, de l'endroit exact et même pour certains le détail de la blessure (obus, balle, grenade, jambe droite, bras gauche, épaule, abdomen etc...)
Cordialement
Maurice
Recherches sur 140è RI et 340è RI - 22è RI et 222è RI - 105è RIT et 106è RIT

Avatar de l’utilisateur
Laurent59
Messages : 4147
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par Laurent59 » ven. nov. 28, 2014 7:23 am

Bonjour, j'ajoute que pour certains JMO il existe des annexes sous forme de cahier avec la liste complète des pertes du jour, on trouve ces documents dans la série non numérisée 25N...Tués, blessés, prisonniers et disparus. Seul le nom est indiqué ainsi que le grade et cela de aout 1914 à novembre 1918

laurent :hello:
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
------------------------------------

Avatar de l’utilisateur
majolec
Messages : 94
Inscription : lun. oct. 27, 2014 1:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par majolec » ven. nov. 28, 2014 10:41 am

Bonjour,

J'ai constaté également que le contenu et le style d'écriture sont différents selon les officiers rédacteurs. Des 4 régiments dans lesquels a servi mon grand-père, le JMO du 165e RI (avril à septembre 1915) m'a donné froid dans le dos : la rédaction est sèche, comme détachée des événements. L'officier relate le déroulement d'une journée avec précision, sans jamais laisser paraître l'ombre d'un quelconque avis ou sentiment personnel.

J'en veux pour preuve sa manière de signaler les morts et les blessés : Effectifs - Officiers : (xx) - Troupe : (xx). Au lecteur de décompter les morts jour après jour. C'est terrible.

L'officier écrit parfois : "journée calme", "aucun événement à signaler", "relève de tel bataillon qui va cantonner à tel endroit" - quand vous consultez l'effectif, vous constatez que le régiment a perdu une soixantaine de soldats en deux jours... J'ai aussi trouvé cette phrase, écrite le 25 avril 1915, après une violente attaque de nuit de la ligne de front : "Le 1er bataillon et les débris de la 5e Cie retournent dans la matinée à La Harazée et partent à Florent dans la soiré". Cette nuit-là sont morts 4 officiers et 204 soldats.

Loin de moi l'envie de juger la manière d'écrire de cet officier. Il avait peut-être reçu des ordres pour rester factuel et imperturbable. Mais le résultat est glaçant.

Bonne lecture des JMO quand même : ce sont de précieux outils pour retracer un itinéraire et les événements qui le jalonnent.


Respect, reconnaissance, mémoire.

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par chanteloube » ven. nov. 28, 2014 11:15 am

Bonjour,

Ce que vous croyez être de l'indifférence n'est que l'application des recommandations quand à la rédaction des JMO.
Vous les trouverez en début de certains JMO et si vous en lisez beaucoup vous trouverez aussi des rappels à l'ordre à l'encontre de rédacteurs qui s'étaient épanchés un peu trop.
Par contre si vous prenez le temps de lire, surtout pour août 1914, les JMO des unités sanitaires petites et grandes, vous découvrirez une multitude de détails intéressants.
A bientôt.
CC

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9594
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par Achache » ven. nov. 28, 2014 11:25 am

Bonjour,

Un rapport militaire n'est pas un roman, ni de la poésie, ni un film ou autre œuvre d'art -ni une info télé ! - qui cherchent à émouvoir et rien qu'à émouvoir ou qui expriment les émotions du rédacteur...
Le "tout émotion" n'est pas encore de mise en 1914/1918...

Bien à vous,
[:achache:1]
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
Laurent59
Messages : 4147
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par Laurent59 » ven. nov. 28, 2014 11:47 am

J'ajoute que parfois dans certains CR journalier il peut être inscrit "journée sans incidents, ou journée calme" hors en comparant avec le rapport journalier des pertes du jour, le nom de certains soldats ne figurent pas dans le JMO mais bien dans la liste annexe des pertes du jour. Comme déjà dit sur ce forum, le JMO n'est pas toujours fiable dans l'ensemble de son contenu, probablement du à une forme de rédaction qui ne s'approprie pas toujours au déroulé réel de la journée.

Laurent :hello:
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
------------------------------------

pierreth1
Messages : 1756
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Etat des pertes journalières dans les JMO

Message par pierreth1 » ven. nov. 28, 2014 1:09 pm

Bonjour,
je crois que l'on fait une erreur d'appreciation des JMO comme il a été dit un JMO n'est pas uen relation journalistique, il ne doit y paraitre aucune impression personnelle ce n'est qu'une enumeration "froide" des faits.
parler de journee calme alors qu'il y a des morts est parfaitement normal (m^me si à l'aune de nos habitudes actuelle où des qu'il surgit le moindre evenement on envoie une cellule de soutien psychologique.. ) en effet une unite en position 3/4 jours dans une tranchée, qui ne subirra aucune attaque, qui ne sera le point d'aucune attaque, d'aucun envoi de patrouille (histoire de tater l'ennemi, d efaire de prisonniers, de chercher du rens.) une telle unite donc pourra être cataloguée sans incidents, calme, même si cette unite aura eu a deplorer des morts et des blessés. par contre un marmitage de plusieurs heures serait noté.
Il ne faut pas demander aux JMO plus que ce pourquoi ils ont été faits. il ne faut jamais oublier qu'en parallele sont faits des etats (normalement journaliers) des pertes qu'il y a les rapports d'activites des formations sanitaires, des postes de secours etc..tout ceci n'est pas dans un JMO
Par ailleurs le JMO est tenu à l'etat major du regiment donc la visionn'est pas celle d'une unite elementaire. Le JMO c'est l'histoire quotidienne du regiment (du bataillon chez les chasseurs) vu du PC et pas vu du terrain, à partir des informations, comptes rendus qui remontent du terrain.
Cordialement
Pierre

pierre

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »