Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

R.I. - R.I.T.
Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4601
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par Eric Mansuy » sam. juil. 28, 2007 3:50 pm

Bonjour à tous,
En Lorraine comme sur d'autres parties du front, les exemples d'hécatombes n'ont, hélas, pas manqué le 25 août 1914. Celle qui eut lieu sur le pont de Baccarat, et dont le 86e R.I. fit les frais, fut du nombre. Un aperçu très précis de ce qui s'y est passé est à présent en ligne ici : http://www.abri-memoire.eu/ul/pdf/hwk_80.pdf

Un hommage on ne peut plus mérité aux morts du 86e R.I., par l'un de ses anciens.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
rohmer
Messages : 1284
Inscription : sam. nov. 19, 2005 1:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par rohmer » sam. juil. 28, 2007 8:50 pm

Bonsoir Eric,

Merci pour ces pages lorraines.

Et quelques menus coquelicots ramenés des plages de Dunkerque.....
Lieu bataille de 1940 et opération Dynamo, sans rapport avec le sujet...!

Image

Amicalement.

Evelyne et Marc.

Avatar de l’utilisateur
jacques didier
Messages : 384
Inscription : mar. oct. 31, 2006 1:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par jacques didier » dim. juil. 29, 2007 5:30 pm

Bonjour Eric et à tous,

J'ai retrouvé dans mes archives le dossier Baccarat. Le colonel BEAUGIER dans sa conférence du 7 novembre 1950 sur : " La Tragique Aventure du Pont de Baccarat " dit :

<< Je tiens à déclarer d'abord que ce que je vais vous dire, à part une petite histoire personnelle, n'est qu'une synthèse, la synthèse des deux douzaines, de petis rapprorts, reçu des camarades survivants.
Je n'ai pas écrit une seule phrase qui n'ait été contrôlée.
Toutes les réflexions, les appréciations, les jugements sont de moi, je les fais, je les porte sciemment, la conscience bien tranquille. Le recul du temps est maintenant suffisant pour être totalement impartial...>> (28 pages)
Il y a même une annexe de longs entretiens avec le docteur Bonnet, médecin auxiliaire au 2e bataillon du 86e R.I...

Cordialement.
J.Didier

yves42
Messages : 3
Inscription : ven. août 17, 2007 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par yves42 » sam. août 18, 2007 12:19 am

Bonjour à tous d'un petit nouveau sur ce forum .

Merci pour ce lien, mon gd-père LAURENT fût blessé d'une balle au visage et laissé pour mort ce jour là sur le pont.
Combien d'autres futurs grands-pères en puissance ne trouveront pas leurs petits enfants pour s'en souvenir ?
Il terminait son service militaire de 3 ans quand la guerre éclata

version officielle :
blessé le 25 Août 1914 à Baccarat, plaie joue droite par E. O. (eclat d'obus)
fait prisonnier le 26 Août 1918 , interné à Confust Ingoltard Bishstad
Rappatrié le 27-12-1918
Certificat de bonne conduite "accordé". (.... sans commentaires .... )

Il se "réveilla" à l'hopital où il fut fait prisonnier puis envoyé en Allemagne au camp d'Erfurt (près de Iena). Mais je n'avais pas de détails concernant cette bataille.
Quand arriva la fin de la guerre le 11 novembre, 1918, la démobilisation et le retour des prisonniers, il se trouva qu'il avait passé 3 ans au régiment, plus 4 ans et 4 mois prisonnier, soit une bonne partie de sa jeunesse . Il avait 20 ans quand il partit au service militaire et 28 ans quand il revint d'Allemagne...

Il a reçu une citation à l'ordre du régiment n'ayant rien à voir avec cet évenement précis néanmoins :
" Pendant toute la campagne dans des circonstances difficiles et malgré de violents bombardements, a montré le plus bel exemple de dévouement et de sang froid en conduisant en ligne le ravitaillement destiné pour le régiment"...

Il est décédé prématurément en 1947 des suites de maladie liées à sa captivité.
Je cherche toujours des informations sur cette captivité.. Peut-être d'autres lecteurs en ont-ils...

Merci encore.

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4601
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par Eric Mansuy » sam. août 18, 2007 9:56 pm

Bonsoir Yves,
Je ne vous serai d'aucun secours à propos de cette captivité, mais peux néanmoins vous redonner "un peu de lecture" concernant le 86e RI en août 1914 :
http://www.abri-memoire.eu/ul/pdf/hwk_11.pdf

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

yves42
Messages : 3
Inscription : ven. août 17, 2007 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par yves42 » dim. août 19, 2007 2:31 am

Merci Eric de ce surplus d'informations.

Le terme décimé pour ce qu'a subit le 86eme durant ces quelques jours d'Août est bien faible.
Anéantissement est plus adéquat comme le dit si justement l'auteur du carnet de campagne.
et quel déchaînement de fureur , les portes de l'enfer qui s'ouvrent subitement en quelques jours sur ces milliers d'hommes déversés dans ces folies titanesques.

C'est néanmoins un peu curieux la façon dont est écrit le récit ; il ne semble pas avoir été écrit au jour le jour mais plus tard... après coup , comme l'indique quelques observations ainsi que l'emploi du passé et quelques confusions de l'auteur.

Il y a eu pas mal de prisonniers faits de part et d'autre ,et quelques-uns ont surement écrit un journal durant cette captivité , mais je n'en connais pas encore..?? Cela etait-il possible , facile ? Comment étaient-ils taités ? Je note notamment qu'il y a eu aussi des officiers prisonniers, il est donc vraisemblable que quelques-uns aient écrit ce qu'ils ont vécu en captivité.

J'ai une ou deux anecdotes racontées par mon père concernant celle de mon pépé mais c'est bien pauvre pour 4 ans de captivité.

J'en profite donc pour lancer un appel sur ce sujet , que sait-on vraiment de la vie des prisonniers à cette époque ? Comment cela était-il ressenti par les hommes de troupe ? par l'arrière ? par la société de l'époque ?
Peut-être y a t'il déja un sujet sur le forum mais je ne l'ai pas vu ...


Yves






Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4601
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par Eric Mansuy » dim. août 19, 2007 11:13 am

Bonjour Yves,
Oui, des récits écrits en captivité, il y en eut, tels celui-ci (je n'ai pas retranscrit la partie "captivité", qui est assez fastidieuse et dresse surtout la liste des camps traversés) :
http://www.abri-memoire.eu/ul/pdf/hwk_7.pdf

Un très bon site existe sur les prisonniers, incluant une bibliographie. Je vous cherche ça et vous le donne en lien.

Bien cordialement,
Eric Mansuy

P.S. Concernant les prisonniers, voyez ici : http://prisonniers-de-guerre-1914-1918. ... r/plan.htm
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

ginger
Messages : 74
Inscription : mer. sept. 19, 2007 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par ginger » lun. oct. 01, 2007 12:30 am

Merci Eric pour ces informations sur le 86e. Mon AGP en faisait partie, il avait été appellé le 2 août et faisait partie de la classe 1900. Il a continuer avec ce régiment jusqu'en février 1915...je crois parce qu'il a été blessé (je dois faire des recherches). Après il est passé au 155e RI.
Ce 86e a-t-il reçu des "honneurs" pour cette bataille de Baccarat?

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4601
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par Eric Mansuy » lun. oct. 01, 2007 2:00 pm

Bonjour Ginger,
Je ne m'avancerai pas sur ce sujet : j'ai n'ai pas de document sous la main qui me permette de vous dire si le régiment a été cité suite aux combats du 25 août, mais au vu de la conclusion de cette journée, j'en doute (on pourrait difficilement la qualifier de "victorieuse"...). Je passe la main, donc...

Have a nice day,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
mibelius
Messages : 154
Inscription : jeu. juin 14, 2007 2:00 am

Re: Le 86e R.I. à Baccarat, le 25 août 1914

Message par mibelius » lun. oct. 01, 2007 5:47 pm

Bonjour à tous d'un petit nouveau sur ce forum .



Il est décédé prématurément en 1947 des suites de maladie liées à sa captivité.
Je cherche toujours des informations sur cette captivité.. Peut-être d'autres lecteurs en ont-ils...

Merci encore.
Les témoignages sur les conditions de détention abondent, mais j'avoue ne pas en avoir sur ce camp-là. D'après ce que j'ai vu, elles étaient exécrables. Par exemple, Un commandant allemand pesait ses prisonniers: le record des poids-plume pesait TOUT HABILLE: 55kilos.
Pas étonnant que pendant la guerre suivante, les vieilles recettes aient resservi.
Cordialement,
Mireille B.
Mireille

Répondre

Revenir à « Infanterie »