pointer et sabrer ?

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2835
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

pointer et sabrer ?

Message par air339 » dim. juil. 28, 2019 9:45 am

Bonjour,


Dans le cadre d'une recherche, je relève ceci dans le JMO du 12e cuirassiers, au 4 septembre 1914 :

"A 20 m l’ennemi fait demi-tour. Daubon et un sous-officier de chasseurs pointent chacun un adversaire. Daubon vient d’en sabrer un second au cou quand arrive le cuirassier de 1ère classe Lebas qui pointe à son tour. La lame sort de 20 cm par la bouche du dragon allemand qui tombe"

Pointer est-il bien attaquer au sabre, pointe en avant ? et sabrer est-il un mouvement latéral frappant du tranchant ?

Merci par avance pour les éclaircissements.

Cordialement,

Régis

Mercadal P
Messages : 2584
Inscription : mar. juil. 24, 2007 2:00 am

Re: pointer et sabrer ?

Message par Mercadal P » lun. juil. 29, 2019 7:47 am

Bonjour.
Oui, c'est cela.
On peut aussi sabrer de haut en bas.
Théoriquement, lors d'une change, le cuirassier pointe, le sabre dans le prolongement du bras, coude et épaule raidis au maximum, , le buste assez incliné vers l'avant, presque au contact de l'encolure de sa monture.
Céline écrit, parlant de son chef de peloton:
" On croyait qu'il allait crier "Chargez !" Il hurle ' Maréchal des logis ! " Je pousse à sa hauteur et il me crie " Foutez dedans ce cosaque qui monte " Gouverneur " et qui tient son sabre comme un cierge. Faites-moi pointer ce bedaud de malheur "
Au revoir.
PML
PS: en argot militaire un " cosaque " n'est pas nécessairement un cavalier russe mais désigne le plus souvent un soldat qui fait un peu n'importe quoi; le terme est souvent employé en ordre serré pour fustiger celui qui n'est pas au temps.
On notera que l'officier de cavalerie de cette époque connaît mieux les noms des chevaux que ceux des cavaliers qui les montent ...

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2835
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: pointer et sabrer ?

Message par air339 » mar. juil. 30, 2019 8:24 am

Bonjour,


Merci pour cette confirmation éclairée.

Pour les noms des chevaux, oui, et il apparaît dans certains JMO comme celui des cavaliers.


Cordialement,

painvin_c
Messages : 35
Inscription : lun. juin 13, 2016 2:00 am

Re: pointer et sabrer ?

Message par painvin_c » dim. août 04, 2019 2:08 pm

Bonjour air339,

Dans votre question initiale, vous évoquiez le JMO du 12e Cuirassiers. Le site internet du SHD de Vincennes étant fermé jusqu'à début octobre prochain, savez-vous où je pourrais dans l'intervalle accéder à ce JMO ?
Bonne réception.
Christian

Avatar de l’utilisateur
docteurno
Messages : 231
Inscription : sam. avr. 26, 2014 2:00 am
Localisation : Saint Priest 69800

Re: pointer et sabrer ?

Message par docteurno » dim. août 04, 2019 4:14 pm

Bonjour

Essayez ce lien, cela fonctionne très bien pour moi avec Google Chrome - Il vous donne accès au JMO du 12e cuirassier

https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... em_zoom=33

Cordialement
Jean-Pierre

painvin_c
Messages : 35
Inscription : lun. juin 13, 2016 2:00 am

Re: pointer et sabrer ?

Message par painvin_c » dim. août 04, 2019 5:35 pm

Merci Docteurno,

Cela a bien fonctionné pour moi également.
Christian

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1260
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: pointer et sabrer ?

Message par demonts » lun. août 05, 2019 8:46 am

BDIC_VAL_108_0932.jpg
BDIC_VAL_108_0932.jpg (97.85 Kio) Consulté 195 fois
(ECPAD)


Bonjour,

De retour sur le Forum.

Voici une photo du 5ème RCA à l'exercice en 1915 près de Sainte Ménéhould. Les chasseurs sont pratiquement couchés sur l'encolure des chevaux sabre en avant (pointer) pour éviter au maximum les coups de l'ennemi.
Le deuxième cavalier en partant de la gauche a tout à fait pris la position, par expérience peut-être!.


Bonne journée à tous.

François

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2835
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: pointer et sabrer ?

Message par air339 » mar. août 06, 2019 8:32 am

Bonjour François,


Merci pour l'illustration commentée.

Bien cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « Cavalerie »