Nœud coulant au cou d'un cheval

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8509
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. sept. 21, 2018 11:09 am

Bonjour
La chevauchée qui relie Cambrai à Mons où elle arrive Dimanche s'est arrêtée avant-hier à Valenciennes.
J'ai remarqué que le cheval d'un cavalier (1st Hussars) était harnaché avec entre autres une ... corde de pendu ( ou son équivalent au vu du nœud coulant). En connaissez-vous la raison ?
cavalier UK.jpg
cavalier UK.jpg (155.32 Kio) Consulté 473 fois
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
Gilles ROLAND
Messages : 4524
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par Gilles ROLAND » ven. sept. 21, 2018 3:27 pm

Bonjour Alain,

Ce peut être le seden (Camargue) qui est la longe d’attache ou la martingale qui empêche les mouvements brusques de la tête quand le cheval veut se cabrer

Cordialement

Gilles ROLAND

http://cdn.simplesite.com/i/7c/48/28569 ... h2600_.jpg
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par Piou-Piou » ven. sept. 21, 2018 3:34 pm

Bonjour à toutes et tous,

Je confirme le dire de Gilles, il s'agit bien d'une martingale.
Cordialement.
Phil.
Phil.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8509
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par Alain Dubois-Choulik » sam. sept. 22, 2018 1:26 am

Bonsoir,
      Il me semblait que la martingale se fixait à la sangle sous le ventre, ce qui n'est pas le cas ici.
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Piou-Piou
Messages : 2377
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par Piou-Piou » dim. sept. 23, 2018 12:23 am

Bonjour,

Il y à différent type de martingale, dite à anneaux, à fourche et d'autres, tous dépend du genre de travail que l'on fait avec son cheval, la martingale agit au niveau de la tête.
J'ai pratiqué la monte américaine (encore de temps à autre en manège) et le crosse, j'avais le même type de martingale simple, j'ai oublié son terme technique, que sur la photo moins douloureux pour le cheval.
Cordialement.
Phil.

P.S : je pense même que l'on fabrique de nos jours des martingales à type élasticité.
Phil.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8509
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par Alain Dubois-Choulik » dim. sept. 23, 2018 9:56 am

Bonjour,
     En questionnant un peu coté canadien ( 1st Hussars ) il semble que ce soit une corde de piquet, prête à l'utilisation. Je présume que la boucle reste au cou, et que l'(anneau porte-)mousqueton s'accroche à une corde tendue entre 2 piquets.
Et moi qui pensait que c'était en cas de déshonneur du cavalier :twisted: :lol:
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

joe
Messages : 80
Inscription : lun. févr. 25, 2008 1:00 am

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par joe » mar. sept. 25, 2018 11:49 am

Bonjour à toutes et à tous.

Peut être par mimétisme, le cavalier porte lui aussi un noeud coulant autour du cou.
Pièces jointes
smiley50_035.gif
smiley50_035.gif (15.95 Kio) Consulté 297 fois
Joe

joe
Messages : 80
Inscription : lun. févr. 25, 2008 1:00 am

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par joe » mar. sept. 25, 2018 11:51 am

Bonjour à toutes et à tous.

Peut être par mimétisme, le cavalier porte lui aussi un noeud coulant autour du cou.
Joe

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8509
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. sept. 25, 2018 2:15 pm

Bonjour,
     C'est la cordelette (lanyard, dragonne) qui retient son arme de poing, le nœud n'est pas à proprement parler coulant, c'est une bague qui coulisse autour des 2 brins.
A défaut d'arme de poing, elle pourrait avoir un autre usage :
OoT.jpg
OoT.jpg (51.57 Kio) Consulté 281 fois
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

caro10
Messages : 92
Inscription : ven. août 08, 2014 2:00 am

Re: Nœud coulant au cou d'un cheval

Message par caro10 » sam. nov. 03, 2018 1:44 am

Bonsoir à tous,
Je n'y connais rien en harnachements militaires mais je me permets d'apporter mon avis de cavalière. Il ne s'agit pas d'une martingale, qui serait fixée à la sangle, comme tous les enrênements utilisés pour le travail des chevaux. Il s'agit plutôt d'une longe, destinée à attacher le cheval lors des arrêts. Quand on voyage à cheval, on équipe sa monture d'un filet (harnachement de tête comportant le mors et les rênes) mais on transporte aussi toujours, ajusté sous le filet, un licol (harnachement qui entoure le nez du cheval et passe derrière les oreilles) et une longe (la corde), que l'on fixe à l'anneau du licol par le mousqueton et que l'on noue en noeud d'encolure pour la raccourcir et éviter que le cheval se prenne les pieds dedans. Ce type de noeud, qui ressemble au noeud de pendu mais n'est pas coulissant, a l'avantage de se dénouer facilement en tirant sur le bout de la longe et de ne pas se défaire tout seul sous l'effet des secousses, nombreuses sur un cheval en mouvement.
Sur la photo, le cheval me semblé être équipé de cette manière.
Lorsque l'on s'arrête (repas, bivouac...), on enlève le filet et on attache le cheval avec le licol et la longe. Le cheval peut ainsi manger sans être gêné par le mors.
Note sur la ligne d'attache (corde tendue entre 2 piquets -ou 2 arbres- évoquée par Alain) : si on y attache plusieurs chevaux, il faut nouer leurs longes de telle manière qu'elles ne puissent coulisser sur la ligne sinon, c'est la bagarre assurée !
Cordialement,
Caroline
Dernière modification par caro10 le sam. nov. 03, 2018 1:52 pm, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « Cavalerie »