1er Génie.

Avatar de l’utilisateur
gulliver
Messages : 254
Inscription : sam. avr. 23, 2016 2:00 am

1er Génie.

Message par gulliver » dim. déc. 16, 2018 2:55 pm

Bonjour,

Mon épouse étant en pleine recherches généalogique, j'en ai profiter pour chercher la fiche matricule de son arrière grand père,
Heurt, Jean Marie François, classe 1910, matricule 399, registre de Quimper, page 621.
FRAD029_1R_01438_0621.jpg
FRAD029_1R_01438_0621.jpg (91.55 Kio) Consulté 533 fois
Ce Breton, devenu mineur dans le Pas de Calais aprés avoir fait son service militaire au 1er bataillon de chasseur à pied de Troye, fut mobilisé et incorporé au 248e RI de Guinguan.
Passé au 1er RG le 2 mars 1917. En sursis du 20 juillet 1917 au 4 7 ? 1919 aux mines de Blangy.

J'ai un peu de mal à comprendre, a t'il était incorporé au 1er RG en tant que mineur pour creusé les fameux couloir et faire sauté les tranchées allemande ?
Quel est ce sursis ?
J'avoue ne pas tout comprendre.
( Il est décédè en 1922 ).

Merci pour votre aide.
Cordialement.
Laurent

noon
Messages : 45
Inscription : dim. déc. 24, 2017 1:00 am

Re: 1er Génie.

Message par noon » dim. déc. 16, 2018 3:26 pm

Bonjour Laurent,

l'arrière grand-père de votre épouse a participé aux durs combats de Verdun fin juin- début juillet 1916 au sein du 248ème régiment (60ème division).

J'ai le même souci avec l'un de mes AGP qui fut un temps au sein 3ème régiment du Génie.
Bien que mineur d'ardoise à Trélazé (49), il ne semble pas avoir incorporé ce régiment comme mineur mais comme sapeur conducteur.
Il faudrait que vous trouviez sa compagnie d'affectation pour plus de renseignements.

Quant au sursis, il s'agit d'un retour à la vie "civile" comme mineur car l'économie française avait besoin de savoir-faire, de main-d'oeuvre.
Un autre de mes AGP, qui partit au front dans une unité territoriale dès 1914, rejoignit son foyer en 1917 et retrouva son emploi dans la "PME" qui l'employait car père de 4 jeunes enfants.

D'autres collègues sur ce forum vous apporterons des renseignements plus pointus et intéressants que moi mais je tenais à vous répondre (le 248ème régiment ayant titillé mon intérêt, je l'avoue).

Amicalement,
Nicolas.

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2217
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: 1er Génie.

Message par b sonneck » dim. déc. 16, 2018 3:40 pm

Bonjour Laurent,

Il est probable que sa qualification civile de mineur a joué dans son affectation au génie en 1917. Ce n'est pas pour rien que la spécialité de base de cette arme était celle des "sapeurs mineurs".

L'expression "en sursis" signifie simplement qu'il est provisoirement rendu à la vie civile à partir de cette date, à l'instar de tous les sursitaires en âge et en attente d'être appelés. La même procédure administrative qui était utilisée en temps de paix pour permettre, par exemple, aux appelés qui le souhaitaient de terminer un cursus d'études avant de partir au service (sursis assujetti à la poursuite effective des études en question), l'a été pendant la Grande Guerre pour mettre à la disposition de l'industrie et au cas par cas des personnes mobilisées dont elles avaient besoin pour leur activité jugée essentielle à la vie de la nation et à l'effort de guerre. Ces sursis étaient révocables à tout moment par l'autorité militaire.


Cordialement
Bernard

Avatar de l’utilisateur
gulliver
Messages : 254
Inscription : sam. avr. 23, 2016 2:00 am

Re: 1er Génie.

Message par gulliver » dim. déc. 16, 2018 4:22 pm

Bonjour,

Merci à tout les deux pour vos renseignements qui éclaircissent mes interrogations.
Il faudrait que vous trouviez sa compagnie d'affectation pour plus de renseignements.
Comment pourrai je trouver ce renseignement, tout ce que j'ai, est ça fiche matricule.
à Trélazé (49)
Je connais bien ce site, je suis dans la région et travail à Angers.

Bien cordialement.
Laurent

noon
Messages : 45
Inscription : dim. déc. 24, 2017 1:00 am

Re: 1er Génie.

Message par noon » mar. déc. 18, 2018 8:48 pm

Bonjour,

excusez moi de ne pas vous avoir répondu plus tôt.

En fait si la compagnie n'est pas indiquée sur la fiche du registre militaire établi lors de la conscription les choses deviennent difficiles.
Je suis dans votre cas et je butte sur cet obstacle également.
Peut-être que des experts de cette arme pourront vous apporter des pistes de recherches. Je les lirai avec grand intérêt.
Posez, peut-être, votre question sur cette recherche de compagnie directement dans la rubrique "génie" (?).

Amicalement,

Nicolas.

noon
Messages : 45
Inscription : dim. déc. 24, 2017 1:00 am

Re: 1er Génie.

Message par noon » mar. déc. 18, 2018 8:58 pm

Petit ajout Laurent,

je suis surpris pas la date d'incorporation du AGP de votre épouse au 248ème régiment.

En effet, je crois lire qu'il intègre l'unité le 10 juin 1916. Or ce jour là passe au régiment, un bataillon entier (le 6ème) du 271ème régiment de St Brieuc qui vient d'être dissous.

Si c'est la bonne date, la coïncidence me surprend même si aucune mention d'un passage par le 271ème n'est inscrite sur sa fiche. A creuser peut-être ?

Amicalement,

Nicolas.

Répondre

Revenir à « Génie »