Artillerie Spéciale - Le Saint Chamond M1 caisson n° 62455 du Groupe AS 31.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Artillerie Spéciale - Le Saint Chamond M1 caisson n° 62455 du Groupe AS 31.

Message par Tanker » mar. août 20, 2019 12:38 pm

Bonjour,

Une photo intéressante et nouvelle, dans les ventes sur internet

03 - JMO AS 31 (01)-min.jpg
03 - JMO AS 31 (01)-min.jpg (249.54 Kio) Consulté 672 fois

Ce char est un Saint Chamond M1 caisson, identifiable par ces marquages de flanc et d'arrière.
A l'arrière gauche du char, le numéro 455 et à l'avant gauche le marquage du Groupe AS 31.

La pièce jointe « 02 - AS 31 - Saint Chamond M1 caisson AsT4 n° 62455 (01z)-min.jpg » n’est plus disponible

A la date du 1° Décembre 1917, du JMO du Groupe AS 31, ce char est identifié comme char
caisson de l'Echelon du Groupe avec comme chef de char le MdL Bouvier.

La pièce jointe « 03 - JMO AS 31 (01)-min.jpg » n’est plus disponible

Un point intéressant sur ce char. Il s'agit d'une version équipée du double blindage de caisse.
Les photos de Saint Chamond caisson identifiés à ce jour montrent toujours des chars non équipés
de double blindage et possédant les trappes rebouchées des premiers exemplaires de St Chamond.

Si les numéros d'une trentaine des 48 Saint Chamond caisson construits sont identifiés,
assez peu sont photographiés et parfaitement identifés.
Cette photo permet donc de voir qu'un certain nombre des Saint Chamond caisson en service étaient,
comme les chars de rang, équipés d'un double blindage.
Il reste à découvrir à partir de quel numéro de chars caisson, le blindage n'est plus, comme pour le
numéro 62414 photographié à Marly, le blindage simple des chars de présérie.

L'organisation des variantes de blindage a été traité dans le sujet qui suit :

viewtopic.php?f=34&t=52776

et aussi, à propos des chars caisson :

viewtopic.php?f=34&t=52855

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale - Le Saint Chamond M1 caisson n° 62455 du Groupe AS 31.

Message par Tanker » mar. août 20, 2019 12:41 pm

Le point d'identification rapide des Saint Chamond sans double blindage reste
l'absence de cornière en bordure du toit de char.

04 - AS 31 - Saint Chamond M1 caisson AsT4 n° 62455 (01y)-min.jpg
04 - AS 31 - Saint Chamond M1 caisson AsT4 n° 62455 (01y)-min.jpg (248.82 Kio) Consulté 666 fois

Les commentaires manuscrits de cette photo sont très intéressants.
Comme le confirme la date (20 Décembre 1919) l'appellation de "Chars Blindés" est parfaitement logique.
En effet, depuis Décembre 1918, "Chars Blindés" est la nouvelle appellation de l'Artillerie Spéciale.
Cette appellation va perdurer jusqu'au printemps 1920,époque du passage des chars dans l'infanterie.

Le M majuscule, juste avant la date, correspond à Martigny-les-Bains.
C'est en effet là que le Groupe AS 31 sera dissous, en tant que Groupe de chars Saint Chamond et
que ses personnels, non démobilisés, basculeront dans la compagnie AS

Les personnels devant le char appartiennent certainement au Parc de Chars Blindés n°3,
l'unité de Martigny-les-Bains,chargée de démonter ces chars.

En Avril 1919, 180 chars Saint Chamond, dans différents états, y étaient stockés et Martigny n'étaient
pas le seul centre chargés de traiter les St chamond déclassés.

Au Centre de Bourron, étaient stockés, les Saint Chamond du Groupement n° XII (AS 37 - 38 - 39),
rentrés de Belgique depuis Avril 1919 et, sur les sites de Tricot, Vierzy et Roulers, étaient traités
les chars, en panne ou détruits au combat, qui n'avaient pu être récupérés.

Le char caisson n° 62455 est donc maintenant bien identifié, comme équipé du double blindage des chars
de rang, et le char caisson, le plus proche dans la liste, parfaitement identifié par des photos, est le 62451.
Ce char qui est au standard simple blindage appartenait au Groupement AS n° II.

Les chars 62452 et 62454 (du Groupement AS n° I), le char 62453 (du Groupe AS 31) étaient aussi, tous
les trois des chars caissons. S'agissait-il de chars simple ou double blindage ?
Sans d'autres photos, il reste impossible à dire si le 62455 est le premier (et le seul a double blindage).

36 caisson, sur les 48 commandés sont identifiés par leurs numéros. Il reste 12 numéros non identifiés.
S'agit-il de numéros de chars supérieurs ou des premiers chars d'instruction de Marly-le-Roi, finalement
convertis en chars caissons ?

Les deux photos qui suivent, permettent de vérifier que les versions de chars caissons à simple blindage
n'étaient pas toutes identiques.


05 - SRR 102 - St Chamond caisson n° 62426 (01a1)-min.jpg
05 - SRR 102 - St Chamond caisson n° 62426 (01a1)-min.jpg (226.9 Kio) Consulté 666 fois

06 - SRR 101 - St Chamond caisson en panne le 170413 (01a)-min.jpg
06 - SRR 101 - St Chamond caisson en panne le 170413 (01a)-min.jpg (244.66 Kio) Consulté 669 fois


Si un certain nombre d'entre-eux, montés avec les premières séries de blindage découpés, possédent
sur le côté gauche, comme le 62426, les 3 trappes bouchés, celà ne semble pas être vrais pour tous
les chars caisson.
Un des St Chamond caisson du Groupement Chaubès, déployé en Avril 1917 à Chaudardes, ne possède
plus qu'une seule plaque.
C'est en somme assez logique car dès que le stock de plaques "mal percées" ont été écoulées, ces chars
ont été équipés de plaque "sans trous" . . . .

En l'absence de suffisamment de photos de ces chars, il est difficile d'en faire un point précis. Il est plus
que rare, de découvrir des photos montrant tous les côtés (ou presque) d'un même char caisson.

Bonne suite de recherche - Michel

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »