Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par Tanker » jeu. mars 25, 2010 9:25 pm

Bonsoir,

Certains d'entre vous ont peut-être vu, sur le forum de l'association 14-18, une demande récente de Karine sur les unités Américaines présentent à Bourron en 1918.

En 1914, au moment de l'invasion de la Belgique par les allemands, la famille de Karine a quitté Tarcienne et son exode s'est terminée dans le village de Bourron (Sud de Fontainebleau).
Son arrière grand-mère est tombée amoureuse d'un soldat Américain qui travaillait, semble-t-il comme cuisinier au camp de Bourron.
Il advint ce qui arrive souvent, la demoiselle s'est retrouvée enceinte . . . .
En dépit du fait que notre Américain ait demandé à l'épouser, la famille a totalement refusé ce mariage et séquestré la malheureuse qui n'a plus revu son amant. . . . .

La guerre finie, notre soldat, qui était soldat d'active, s'en est retourné dans son Illinois natal.

L'arrière grand-mère de Karine a eu une petite fille (la grand-mère de Karine) née en Mai 1919.
Elle n'a jamais connu son père et su seulement, par sa mère, à l'age de 17 ou 18 ans, que son père était un américain. . . .

Notre Américain, Charles, était visiblement un homme amoureux et sérieux.
Il a en effet écrit des lettres, envoyé au moins une photo de lui, et même correspondu avec le curé de Grez-sur Loing (mort depuis longtemps avec ses secrets).

La petite fille qui n'a jamais connu son papa (n'y même vu une photo de lui) est décédée il y a deux ans et depuis maintenant 18 ans Karine cherche à retrouver la trace de cet arrière-grand père.

Quelques recherches ont été lancés en Illinois. Il semble que beaucoup d'archives de cet Etat Américain aient été détruites dans un incendie.
A Saint Louis, les Américains ont bien sur demandé son numéro matricule, que Karine ne connait pas.
Si son prénom est certain, son nom pourrait être "Road". La tradition familiale parle de Roude (phonétiquement). . . . .

Bourron à cette date, c'est le camp d'Artillerie Spéciale créé à l'été 1918 (D'où mon intérêt pour la question !).
Trois structures américaines ont été affectées au camp de Bourron.
- Une Motor Mechanics Coy affectée au GPAS.
Cette compagnie, avec les mécanos français, participait à la préparation et la réparation des Renault FT.
C'est la première unité Américain arrivée au camp de Bourron, et c'est probablement à cette unité qu'appartenait Charles.

- Le 3° Bataillon du 340° Régiment d'Infanterie US
Ce Bataillon servait de troupe de manoeuvre pour le CIAS

- Une structure de Commandement du CIAS (Centre Interalliés d'Artillerie Spéciale) de Recloses
Une cinquantaine d'officiers, sous-officiers et Hommes du Rang affectés au CIAS

La mise en place du CIAS s'étant faite à l'Automne, notre amoureux n'est pas à chercher dans ces deux unités.

Il ne semble pas que d'autre structures américaines soient présentes à Bourron en 1918, mais cela reste à vérifier. . . .
Sauf erreur de ma part, aucun document d'AS sur Bourron ne parlent de l'occupation du château de Bourron.
Pouvait-il y avoir un autre élément américain dans Bourron ?

Si comme je pense il appartenait à la Motor Mechanics Coy, et se trouvait basé au camp comme cuisinier de la compagnie américaine, il devait se rendre régulièrement à Bourron en mission d'approvisionnement (comme dans d'autres villages des alentours).
Sa relation avec le curé de Grez-sur-Loing vient peut-être du fait que ce village servait aussi de garnison aux personnels de l'AS. Il peut aussi avoir pris contact avec ce curé pour son mariage . . . . Cela expliquerait, peut-être, sa relation épistolaire depuis les USA.

En l'absence de numéro de matricule et de certitude sur le nom, où et auprès de qui (aux USA) serait-il possible de retrouver les membres de cette compagnie de mécaniciens américains ?
Les Archives départementales auraient-elles la trace des réquisition faites à Bourron (en particulier le château).

Je suis preneur de toute piste permettant à Karine de retrouver trace de sa famille américaine.

Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par Tanker » ven. mars 26, 2010 11:29 pm

Bonsoir,

Avec Christian (Alvin 17) et des membres du Forum "AEF collections" quelques points se sont précisés.

Le 3° Bataillon du 340° Régiment d'Infanterie appartenait à la 85° Division d'Infanterie. Fin Août 18, alors que la Division débarquait en Angleterre, le 3° Bataillon du 340° débarquait au Havre et en Octobre 18 alors que la Division était déplacée sur Toul, le 3° Bataillon faisait partie des éléments qui ne faisaient pas mouvement.

Le détachement du 3° Bataillon de sa Division et son débarquement au Havre semble bien signifier que sa mission spécifique au sein du CIAS devait lui avoir déjà été signifiée. (La décision de création de ce centre d'instruction AS date de Juillet).

En Aoùt (et après les moissons), les terrains sur Recloses avaient été réquisitionnés et les travaux d'infra lancés.
Il fallait loger le personnel, créé un terrain d'exercice avec des tranchées et un champ de tir pour les démonstrations.

Il reste à vérifier si ce Bataillon n'est pas arrivée fin Août à Bourron.
Il devait servir de troupes de manoeuvre avec les chars et n'avaient aucune expérience dans ce domaine.
Il est probable qu'il a du subir un temps de formation préalable pour, faute d'expérience de guerre, avoir l'allure d'une unité aguérie.
En Octobre, lors du Déplacement de la Division vers Toul, le 3° Bataillon était encore aux ordres du CIAS à Bourron. Il n'avait aucune raison de bouger.

Richard signale aussi un point important, c'est l'existence, dans beaucoup d'historiques d'unités américaines d'une liste des membres de cette unité.
Je suis preneur, si elles existent, des listes concernant la 85° Division et les 1° et 2° Air Mechanics Regiment (auquels les Motor Mechanics Coy de Bourron pourraient, peut-être appartenir.

Y avait-il d'autres Mechanics Regiment en France ?

Karine me signale que :
- le père de Charles était lui même militaire d'active,
- le curé de Grez-sur-Loin s'appelait l'Abbé Caudron.

et elle remercie Christian et les intervenants d'AEF Collections pour leur contribution.

A suivre - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

mon capi chef
Messages : 10
Inscription : mer. nov. 26, 2008 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par mon capi chef » sam. mars 27, 2010 7:42 pm

Bonjour à tous ,

Voilà j'avais déjà répondu à l'appel d'Alvin sur AEF Collection mais je vais compléter ici avec ce que j'ai trouvé .

Alors quand j'ai vu 1st et 2nd Motor Mechanic de l'Air Service je me suis dit c'est pas possible c'est une erreur , des mécanos de l'Air Service dans les chars :heink: ????? En plus ces régiments ont pas mal stationnés par chez moi ?????

Et bien oui , à 1ère vue le 1st est resté dans l'aéronautique , mais le 2nd MM oui ! et précisément le 2nd Battalion composé des 7th , 8th , 9th , 10th et 16th Co

Image
Image
Image
Image

Dans le roster du 2nd Motor Mechanic j'ai fait tout les Charles commençant par la lettre R et il y a un Pvt 1cl Charles B. REED , qui se rapproche de la consonnance "ROOD"
Image

Pas de chance il n'y a que le roster de la 7th Co et il n'y a pas de nom se rapprochant dans les "cook" , donc pour une future recherche il reste les 8th , 9th , 10th et 16th du 2nd Motor Mechanic , et la 32nd Artillery Brigade (voir 1er scan) .

Voilà j'espère que cela fera avancer la recherche du grand-père de Karine ...... je vais continuer de fouiller !

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par Tanker » sam. mars 27, 2010 8:55 pm

Bonsoir,

Top level !

J'avais, suite à la demande Américaine du retour des Méchanics dans le giron de l'Armée Pershing, une note citant des compagnies des deux régiments. Les compagnies affectés AS et SMA n'y étaient pas précisées.

Les 5 compagnies de ce Bataillon pourrait effectivement bien être celles affectées à l'AS (elles sont citées dans la note).

Probablement deux de ces compagnies étaient au camp de Martigny les Bains. C'est là que les Renault FT étaient envoyés en réparation.

Charles Reed (de tradition, Road ou Roude pour la famille) pourrait être une excellente piste !

Merci beacoup pour cette recherche. Même si cette piste se révèle ne pas être la bonne, je crois que Karine va être très contente de cette découverte.

Très bonne soirée - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

ckarine
Messages : 1
Inscription : jeu. mars 25, 2010 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par ckarine » sam. mars 27, 2010 10:01 pm

Bonsoir,
Je suis plus que contente.Je sais maintenant qu' il y a un moyen pour retrouver Charles et ce grace à des personnes très gentilles .
Un tout grand "merci" pour votre aide .
Karine

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par Tanker » jeu. avr. 01, 2010 1:22 am

Bonsoir,

Concernant les Motor Mechanic Coy, la note du Général Buat n° 5364/GQG/1° Bureau/Organisation du 4 Novembre 1918 précise que le nombre de compagnies à la disposition de l'Armée française était de 22.

A disposition de l'Aviation française :
- 7 compagnies du 1° Motor Mechanic Regiment (les 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 10° Compagnies)
- 3 compagnies du 2° Motor Mechanic Regiment (les 17 - 18 -19° Compagnies)

A disposition du Service Automobile :
- 7 compagnies (numéros non cités)

A disposition de l' Artillerie d'Assaut :
- 5 compagnies (numéros non cités)
Une de ces 5 compagnies a été remise à la disposition des Américains pour entretenir leurs Bataillons de Renault FT.

Cette note détaille les compagnies à la disposition de l'aviation car elle répond à une demande américaine de retour de ces compagnies sous commandement US.
Le commandement français propose un échelonnement dans le temps du départ des compagnies, en commençant par les compagnies à disposition de l'aviation.

Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

ww1_USA
Messages : 173
Inscription : dim. sept. 13, 2009 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par ww1_USA » sam. avr. 03, 2010 12:26 am

Bonsoir Michel, bonsoir a tous,
Votre recherche est tres interessant. Il y'a sur les archives Americains souvent un facon de trouver les 'draft registration card' qui pourais peut etre vous aider.
Amicalement,
Narayan
www.lulu.com/commerce/index.php?fBuyContent=7870784 - mon livre "American Eagles", 400 pages, 225 photos, etc., environs 15 Euros
www.usaww1.com - American Eagles - the Rise of American Aviation in World War I, 1914-1918
www.usaww1.com/American-Expediti

Avatar de l’utilisateur
- Joel Huret -
Messages : 2550
Inscription : mar. août 31, 2004 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale- Recherche sur un soldat US du Camp AS de Bourron

Message par - Joel Huret - » jeu. sept. 24, 2015 7:18 pm

Ce sujet a été déplacé de la catégorie Forum Pages d'Histoire vers la categorie Forum Pages d'Histoire : artillerie par - joel Huret -

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »