Photos de Champlieu 1917/18

lostiznaos
Messages : 42
Inscription : lun. déc. 29, 2014 1:00 am

Re: Photos de Champlieu 1917/18

Message par lostiznaos » lun. avr. 27, 2015 2:51 am

Bonsoir

Jean Luc Féraud m'a fait passer quelques photos de son grand père Fernand Féraud et m'a autorisé à les poster ici pour lui pour les soumettre à votre sagacité.
J'ai pensé qu'il était logique de les poster dans la rubrique artillerie spéciale, mais n'hésitez pas à les déplacer si j'ai fait une erreur.

Fernand Féraud qui a participé au camp de Champlieu à la mise au point des premiers chars de combats et qui s’est également battu à leur bord.
Il était fraichement émoulu de l’école des Mines d’Aix-en-Provence et spécialisé dans la mécanique, il a été après guerre ingénieur motoriste chez les moteurs de bateau Beaudoin à Marseille jusqu'à le seconde guerre mondiale.

Fernand Féraud à Marseille en 1915 :

Image

Le même en uniforme de l'AS en 1917 puis en 1918 :

Image

Image

Le même à bord d'un FT :

Image

Image

Hum...

Image

Enfin la photo classique du Teddy publiée en carte postale, surtout intéressante pour son verso qui date la correspondance du 10 Septembre 17.

Image

Image

Je ne suis pas parvenu à lire le numéro du FT qui semble être un char d'entraînement, par contre il me semble que les pattes de col des hommes porte le numéro 504. Je n'ai pas plus d'information par contre sur les engagements de Fernand Féraud en opération.
Jean Luc me dit qu'il existe dans sa famille une boite de plaques de verre de son grand père, j'espère qu'il la trouvera!

Bonne soirée
Gilles(Lostiznaos)

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Photos de Champlieu 1917/18

Message par alain13 » lun. avr. 27, 2015 11:42 am

Bonjour,

Une école des Mines à Aix-en Provence !???.... pas plutôt les Arts et Métiers ?

Cordialement,
alain

DOUDOU44
Messages : 824
Inscription : dim. janv. 15, 2012 1:00 am

Re: Photos de Champlieu 1917/18

Message par DOUDOU44 » lun. avr. 27, 2015 1:40 pm

Bonjour !
Et une École des Mines à Alès !
Cordialement,
DOUDOU44

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2699
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Photos de Champlieu 1917/18

Message par Tanker » mar. avr. 28, 2015 3:38 pm

Bonjour,

Photos 2 :
Fernand Ferraud porte les pattes de col du 81° RALT.
Cette photo a donc probablement été faite avant le 1° Mai 1918.
Dans la mesure où il porte ensuite les pattes de col du 504° RAS, on peut estimer qu'il n'a pas fait partie de ceux
qui portaient encore début 1919, comme par exemple à l'AS 39 en Belgique, les pattes de col du 81° RALT.

Sur le béret les lettres AS et un as de pique. il a donc pu appartenir à la 1° Batterie d'un Groupe.

Image

Cette photo prise dans un studio photo porte, peut-être nom et adresse du photographe.
Le lieu, comparée à la carrière char de Fernand, permettrait de la dater plus précisemment.

Photos 3 :
Cette photo de Groupe n'a pas était faite à Champlieu.
Les baraques Adrian non alignées sur un fond de bois sont plus probablement celles de Cercottes,
et il peut aussi s'agir du Camp AS de Mailly-Poivres

Les 3 BCL du 504° RAS ont été créés à Cercottes les 6 Juin, 9 Juin et 16 Juin 1918.
Le Régiment avec son Etat-Major, le 25 Juin 1918.

Le 10° BCL a quitté Cercottes pour Bourron (les 17, 19 et 21 Juin 1918) pour ensuite quitter Bourron pour Mailly-Poivres (les 12 et 13 Juillet 1918).
Le 11° BCL a quitté Cercottes pour Bourron (début Juillet 1918) pour ensuite quitter Bourron pour Mailly-Poivres (le 26 Juillet 1918).
Le 12° BCL a quitté Cercottes pour Bourron (les 15, 17 et 18 Juillet 1918) pour ensuite quitter Bourron pour Mailly-Poivres (les 3 et 4 Août 1918).

Cette photo peut donc avoir été faites à entre Mai et Juillet 18 à Orléans (voir à Bourron). Par la suite, le rythme des activités du 504° RAS
permet de penser que Fernand Péraud n'a pas trop eu l'occasion de poser chez un photographe.
Il est intéressant de noter qu'il ne porte plus d'insigne sur son béret (à gauche sur la photo).
Un de ces hommes porte fourragère et décorations. iL s'agit probablement des décorations acquises dans son ancienne unité.

Photos 4 :

Image

La photo du Renault FT est à l'envers.
Avec la photo 5, ce char est plus vraisemblablement un char de rang.
A Cercottes, une fois les unités constituées, les équipages travaillaient sur leurs matériels guerre, et plus sur les chars d'instruction du Camp.

Photos 5 :
Cette photo du Renault FT peut avoir été faite à Champlieu. Sur la droite de la photo, la qualité de l'image
ne permet pas de voir sei ce sont bien des baraques en lisière de bois.
Cependant, s'il s'agit bien d'une photo du 504° RAS, il s'agit plus probablement de Cercottes ou de Mailly-Poivres.
Le 504° RAS n'est pas passé à Champlieu.

Photos 6 :

Image

Renault FT détruit. Les deux derniers chiffres proposés ne sont absolument pas certains . . . .

Le 504° RAS a été engagé :
Août 1918 - Lataule - Ressons-sur-Matz (10° BCL)
Août 1918 - Le Grand Rozoy (10° BCL)
Septembre 1918 - Leuilly/Fontaine St Rémy (12° BCL)
Septembre/Octobre 1918 - Somme-Py (10° et 11° BCL)
Octobre 1918 - Belgique (12° BCL)

Cette photo montre un char détruit par mine. Assez probablement au Grand Rozoy, à Somme-Py ou en Belgique.

Photos 7 :
Il s'agit du premier Teddy, le n° 62477;
Cette photo a été prise avant le 12 Avril 1917. Ce char, en panne au moment de l'embarquement du Groupe AS 31,
n'a pas participé au engagement du Bois de la Grille et de Laffaux.
Le petit mot au dos de la carte n'apporte donc, si ce n'est que Fernand Féraux se trouvait à Champlieu en Septembre 1917.
Après les premiers engagement de chars d'Avril 1917, ce type de cartes postales devait être en vente à la Cantine coopérative du camp.

Sa fiche matricule devrait permettre, avec sa date d'arrivée dans l'AS s'il a pu être affecté dans une autre unité de chars, avant son affectation
au 504° RAS.

A suivre - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2699
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Photos de Champlieu 1917/18

Message par Tanker » mar. avr. 28, 2015 4:45 pm

Bonjour,

La fiche matricule de Fernand Casimir Ambroise Féraud n'est pas un exemple de fiche,
permettant de bien remonter la carrière d'un soldat.

Né le 13 Juillet 1897 à Marseille il est incorporé le 21 Août 1916 au 55° Régiment d'artillerie d'Orange
Lors de son passage au conseil de révision, le 28 Mai 1915, il est classé en 5° partie de liste pour
faiblesse musculaire, puis classé, pour les mêmes raisons, en deuxième partie de liste le 14 Juin 1916.
Ce n'est que le 19 Octobre 1916 que la commission de réforme le classe "bon pour le service armé".

Il n'en demeure pas moins que Fernand Féraud reste affecté en Zone de l'intérieur du 21 Août 1916 au 17 Mai 1917.
Il quitte Orange et le 55° Régiment d'Artillerie, pour être affecté le 5 Avril 1917 au 81° RALT.
Comme tous les affectés AS, il rejoint la 80° Batterie du 81° RALT, au Fort du Trou d'Enfer de Marly-le-Roi.

Le 18 Mai 1917 il arrive en zone des Armées, après un mois et demi passé à Marly-le-Roi.
Sa formation initiale dans la mécanique (sa fiche le donne comme "étudiant autos et métiers") l'a, peut-être fait affecter
dans une des sections techniques de l'Artillerie Spéciale, et cela peut donc être en individuel qu'il rejoint le Camp de Champlieu.

Il est difficile de dire si, d'Avril à Mai 1917, il a pu faire un séjour au Camp de Cercottes ou fait, comme de nombreux techniciens
en mécanique de l'AS, un séjour en usine de chars pour étudier le Schneider ou le St Chamond. . . .

Il faut tout de même noter que sa date d'arrivée en zone des Armées correspond à celle de l'arrivée du Groupe AS 34 à Champlieu.
Il ne faut donc pas exclure qu'il ait pu être affecté à ce Groupe créé le 23 Février 1917 au Trou d'Enfer et en formation depuis
cette date au Camp AS de Cercottes.

La photo de Groupe, commentée plus haut, laisse suggérer un passage à Cercottes et le béret avec un as de pique de Fernand
s'expliquerait bien si Fernand a bien été affecté sur char Saint Chamond, au Groupe AS 34.

Il est courant que l'affectation en Groupe ou Groupement de chars n'apparaisse pas sur la Fiche Matricule.
Si cela avait été le cas, il serait probablement resté sur char Saint Chamond, et n'aurait pas été affecté au 504° RAS.

La fiche matricule de Fernand Féraud le donne affecté, sans interruption en Zone des Armées du 18 Mai 1917 au 11 Novembre 1918.
Il est donc difficile de comprendre d'où et dans quelles conditions il a été affecté au 504° RAS le 15 Juillet 1918.
Logiquement, et ce, quelle qu'ait été son affectation à Champlieu, il aurait du rejoindre le camp de Cercottes pour y être familiarisé
avec le char Renault . . . .

Comme pour tous les personnels de l'Artillerie Spéciale, la mutation au 500° RAS mentionnée sur sa fiche matricule, n'est qu'une
mise à jour administrative marquant le changement de subordination des personnels de l'AS du 81° RALT au 500° RAS.

Du 11 Novembre 1918 au 28 Septembre 1919, date de sa libération, il reste en Zone des Armées, affecté au 504° RAS.

La seule décoration mentionnée sur sa fiche et la Médaille de la Victoire. Il ne semble pas qu'il ait été cité.
Le 1° Août 1918, Fernand Féraud est nommé Brigadier, et aucun autre éléments permet de savoir quelle a été sa fonction
dans le régiment, ou son Unité d'affectation. Non cité, il peut avoir appartenu à l'Echelon d'une des Compagnies ou d'un
Bataillon de Chars légers du 504° RAS, sans s'être trouvé dans une situation ayant justifié citation ou décoration.

Il reste à retrouver les plaques de verre cités plus haut qui, si ce sont bien des photos personnelles inédites,
apporteront peut-être d'autres informations . . . . .

Bonne suite de recherche - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

lostiznaos
Messages : 42
Inscription : lun. déc. 29, 2014 1:00 am

Re: Photos de Champlieu 1917/18

Message par lostiznaos » mar. avr. 28, 2015 10:05 pm

Bonsoir

Que dire?

Je vous transmets les remerciements de Jean Luc et j'y ajoute les miens de grand coeur... Et mes excuses pour la photo retournée, j'aurais pu le voir moi-même.
Une fois de plus les renseignements sont précis, détaillés et pertinents.

A titre de précision, il s'agissait bien de l'école des Arts et Métiers, la correction s'imposait.

J'espère aussi que les plaques de verre ressortiront. Je vous ferait part de toute information supplémentaire.
Amitiés
Gilles(Lostiznaos)


Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »