Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Avatar de l’utilisateur
konig
Messages : 10
Inscription : lun. déc. 22, 2014 1:00 am

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par konig » mer. févr. 04, 2015 11:01 am

bonjour
je me posais une question
est ce que une Hotchkiss M 1914 d' aviation peut être mise dans les char ft car elle possède tambour de munitions
Image
Roy ne suis ,ne prince ,ne duc ,ne comte aussy ,je suis le Sire de Coucy

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par Tanker » mer. févr. 04, 2015 3:10 pm

Bonjour,

Ce dispositif alimentation/récupération était montée sur la mitrailleuse dite "Hotchkissette"
et non sur la mitrailleuse Hotchkiss modèle 1914.
Cette mitrailleuse, plus courte que l'Hotchkiss modèle 1914, est celle qui sera installée
sur les chars Mark V étoile, livrés à la France, par les Britanniques à l'automne 1918.

L'Hotchkissette avait un dispositif alimentation/récupération inversée, par rapport à celui
de l'Hotchkiss modèle 1914.

Sur le Renault FT, ce dispositif inversé aurait été géné par la lunette de visée, placée à gauche
et un peu plus haut que l'arme.
Aucune note des Armées ne semble avoir proposer de copier ce dispositif et, si un dispositif
d'alimentation et de récupération a bien été étudié, il ne semble pas, à ce jour en exister de plans
ou de photos parlantes.

Votre modélisation est sympathique, mais ne résisterait pas à l'intégration en Tourelle de FT,
avec arme et lunette de tir.

Très bonne après-midi - Michel

ALVF
Messages : 6148
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par ALVF » mer. févr. 04, 2015 6:08 pm

Bonjour,

La mitrailleuse Hotchkiss modèle 1914 a bien reçu un mode d'alimentation par tambour, réalisé uniquement, à ma connaissance, sur les mitrailleuses des Compagnies d'Aérostiers dont les jumelages ont été introduits en service à la fin de 1918 pour améliorer la défense des ballons.
A la fin de la guerre, il était prévu pas moins de 6 jumelages de ce type pour défendre un seul ballon en ascension tant l'activité agressive des avions de chasse était devenue un péril mortel pour les ballons du fait de la mise en service d'appareils de plus en plus rapides et même blindés partiellement.
Je n'ai jamais rien lu sur une éventuelle adaptation de ce système pour les mitrailleuses Hotchkiss modèle 1914 des chars.
Michel a fort bien écrit que pareille installation était impossible dans la tourelle du char léger FT du fait de la position de la lunette.
Voici à quoi ressemble le système d'alimentation par tambour d'une mitrailleuse Hotchkiss modèle 1914:
Image
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par Tanker » mer. févr. 04, 2015 7:36 pm

Bonsoir Guy,

En l'occurence, ici, le positionnement plus bas du camembert est déjà plus compatible
avec la position de la lunette de visée dans le Renault FT.

Les documents AS concernants ce problème parlent d'une rampe d'alimentation amenant
la bande de cartouches sur le bon angle et apparemment pas d'un camenbert.
Il reste surprenant qu'il ne circule pas de photos d'époque de l'intérieur de la tourelle . . .

Très bonne soirée - Michel

PS - Il me reste une quarantaine de carton du Fond Jules Loius Breton à faire . . . .
Les rapports d'expertises peuvent encore s'y cacher . . .

Avatar de l’utilisateur
konig
Messages : 10
Inscription : lun. déc. 22, 2014 1:00 am

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par konig » ven. févr. 06, 2015 5:36 pm

merci beaucoup pour vos explications
cordialement konig

ikarus
Messages : 11
Inscription : sam. juil. 23, 2016 2:00 am

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par ikarus » lun. juil. 25, 2016 8:29 pm

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur ce forum.
Comme beaucoup, j'imagine , je fais des figurines (principalement 1er empire) et des maquettes.
Mon intérêt pour la grande guerre n'est pas récent mais a été ravivé lors d'une visite sur le site de Verdun.
Voilà pour la présentation.

Pour revenir au sujet qui nous intéresse, j'ai construit une maquette du Renault FT version tourelle Girod et canon de 37mm, à l'échelle 1:35.
J'aimerai maintenant faire le deuxième version avec mitrailleuse Hotckiss et tourelle octogonale.

Donc une solution au problème du stockage des munitions s'impose.
J'ai lu le post http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 2070_1.htm
où on parle d'une boite (réceptacle) ronde munie d'un toboggan et fixée sous la mitrailleuse. Cette boite n'est pas un "camembert" (qui est une sorte de chargeur).
C'est seulement... une boite.
Avec la mitrailleuse qui me restait de ma première maquette, j'ai fait un petit montage :

On y voit la "boite ronde avec une partie avant ouvrable et son toboggan.
Image

Bien sur comment étaient stockées dans le char les bandes enroulées à l'avance reste une bonne question...
Si la solution a été trouvé avant ce post (je n'ai rien vu sur le forum) merci de me le faire savoir.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2654
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par Tanker » mar. juil. 26, 2016 6:43 pm

Bonjour,

En l'absence de bonnes photos d'aménagements internes des différents types de chars Renault en 14-18,
il est assez difficile de n'émettre autre chose que des hypothèses.

Concernant le Renaut FT canon, la photo ci-dessous permet de voir les 5 étagères d'obus, qui étaient placées
à droite et et gauche du tireur.

Image

Image

Image

C'est très probablement de la même manière qu'étaient stockées les bandes de mitrailleuse Hotchkiss.

La dotation en cartouches 8 mm du Renault FT mitrailleuse était de 4800. soit 50 bandes de 96 cartouches.
Ces bandes n'étaient pas roulées mais stockées sur étagères, comme pour les obus de 37 mm.

Avec 5 étagères de moins de 20 cm de large, il était possible de stocker 25 bandes de chaque côté du char,
avec des bandes pliées en deux, cartouches posées verticalement sur leur culot d'amorce.
Comme sur le char Schneider, chaque étagère devait être verrouillée par un barre de bois amovible.

Image

Image

Le réglement d'après guerre précisant que la bande était roulée dans le toboggan.
C'est donc le tireur qui roulait chaque bande pour la mettre en place.

Le "toboggan" n'était donc pas un chargeur camenbert fermé, mais plus probablement un réceptacle très ouvert
permettant de poser la bande roulée et de l'amener sous le bon angle à la mitrailleuse.
Contrairement à la caisse pour bande de 252 cartouches, pas d'axe central pour enrouler la bande.

Dans l'absolu, la mitrailleuse étant haute par rapport au plancher du char, il n'est pas impossible que les bandes
aient d'abord été seulement laissées pendues verticalement, une fois la première cartouche engagée sur l'arme . . . .

L'autre point important, dans l'utilisation de la mitrailleuse a du être la récupération des étuis.
Il était impensable de laisser le sol du char, couvert de plusieurs centaine d'étuis, ce d'autant que le tireur
prenait appui sur le plancher du char pour, avec les épaules, faire tourner la tourelle.

Voici le plan côté de ce panier d'étuis provenant des archives militaires de Vincennes (Carton 16N2130)

Image


Comme il n'existe pas de photos de l'organisation interne du char, il ne semble pas exister de récits
de combat faisant état des actions à mener dans le service de la pièce . . . , récit qui pourraient aider
à mieux comprendre aménagements et organisation.

Bonne suite de recherche - Michel

ikarus
Messages : 11
Inscription : sam. juil. 23, 2016 2:00 am

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par ikarus » mar. juil. 26, 2016 7:55 pm

Bonjour Michel,

1- L’emménagement des obus de 37mm
En fait il n’y a que 3 étagères.
Image

On le voit très bien sur une maquette (La photo de cette maquette n’est la mienne).
Image

La confusion est que chaque rangement est en 2 parties :
La partie haute où s’encastre la douille de l’obus
et la partie basse où vient s’appuyer la pointe de l’ogive on voit bien les bosses sur la photos.
Cette partie basse est repliable sur charnière pour une meilleure accessibilité aux munitions en dessous.

2- L’emménagement des bandes de mitrailleuse
J’ai essayé de reproduire le toboggan avec sa boite ronde fermée par une paroi avant rabattable.
Par contre je pense que ces bandes devaient être roulées à l’avance. Le contraire n’aurait pas été pratique en opération. A moins de les laisser pendues verticalement, une fois la première cartouche engagée sur l'arme comme tu le proposes.
Ceci dit le poids de la bande et son inertie n’aurait elle pas gêné l’alimentation de l’arme ?

La récupération des douilles est un VRAI problème.
Surtout avec un double plancher. Elles se mettent partout ! (et je sais de quoi je parle)

Avatar de l’utilisateur
- Joel Huret -
Messages : 2602
Inscription : mar. août 31, 2004 2:00 am

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par - Joel Huret - » mer. juil. 27, 2016 12:08 am

Le titre de ce sujet a été édité par - Joel Huret -
Histoire d'une collection : Musée militaire de Thiaucourt

antonio perdices
Messages : 17
Inscription : jeu. juil. 28, 2016 2:00 am

Re: Mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 du char Renault FT

Message par antonio perdices » ven. juil. 29, 2016 12:28 pm

Toboggan. hope it Works...


Image

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »