Marcel Armand Charon, pilote de char au 504° RAS

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2699
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Marcel Armand Charon, pilote de char au 504° RAS

Message par Tanker » dim. nov. 16, 2014 12:33 pm

Bonjour,

Image

Marcel Armand Charon, incorporé au 28° Régiment d'Artillerie le 17 Avril 1917 est, si l'on en croit
son relevé de Campagne, resté en Zone de l'Intérieur jusqu'à sa mutation dans l'Artillerie Spéciale.
Le 18 Mars 1918, il est affecté au 81° RALT et rejoint le camp d'AS de Cercottes (près d'Orléans).

La date du 1er Mai 1918, mentionnée dans sa fiche matricule, n'est que la régularisation de passage
sous tutelle administrative du 500° RAS, en lieu et place du 81° RALT.
Il ne quittera Cercottes qu'à l'issue de sa formation char et, si l'on en croit la photo il était probablement
pilote de char Renault FT.

Le détail de ses Services et Mutations diverses le donne affecté au 504° RAS le 16 Juin 1918,
et son relevé de Campagne le mentionne arrivant aux Armées le 17 Juin 1918.

A l'issue de la formation les 3 bataillons :
- 10° BCL - Cdt Darney (AS 328 - AS 329 - AS 330), créé le 6 Juin 1918
- 11° BCL - Cdt Angély (AS 331 - AS 332 - AS 333), créé le 9 Juin 1918
- 12° BCL - Cdt Chaigneau (AS 334 - AS 335 - AS 336), créé le 16 Juin 1918
sont affectés au 504° RAS, commandé par le Chef d'Escadrons de Forsanz, et dont l'Etat-Major
est officiellement créé le 25 Juin 1918.

Les Bataillons de chars Légers quittant habituellement Cercottes le jour ou le lendemain de leur création,
le canonnier de 2e Cl. Charon était probablement affecté au 12° BCL.

Cette date d'arrivée aux Armées du 17 Juin 1918 est cependant fausse car le 12e BCL, pour désengorger
le camp de Cercottes, est envoyé à Gédy (non loin de Cercottes) jusqu'à la mi-Juillet 1918.
Il rejoint alors de le camp AS de Bourron (au Sud de Fontainebleau), entre le le 16 et le 20 Juillet 1918,
et ce n'est qu'à partir du 3 Août 1918 que le 12e BCL arrive en Zone des Armées, au camp AS de Mailly-Poivre,
base arrière du 504° RAS.

Le 26 et le 27 Août 1918, le 12e BCL embarque à l'Epi ALVF de Poivre et débarque en gare de La Vache Noire
(à l'Est de Vic-sur-Aisne), et les Compagnies de chars sont placées en réserve d'Armée à Fontenoy, avant de
gagner le bois de Morsain.
Le 2 Septembre 1918 le 12° BCL est engagé pour la première fois, dans le secteur Montécouvé - Juvigny
- Vauxaillon - Neuville-sur-Margival.
Il est ensuite envoyé et engagé en Belgique, pays dans lequel il restera, après l'Armistice.
S'il n'existe pas de JMO du 504° RAS, l'historique du régiment détaille les actions de combats au niveau
des compagnies de chars.

Le 11 Novembre 1918, le Canonnier de 2° Cl. Charon est nommé Brigadier.
Démobilisé le 1° Juin 1920, il est effectivement assez probable qu'il ait pu devenir pilote d'un char canon de 75
quand ceux-ci ont été affectés au 504° RAS.
Son affectation réserve au 503° RAS de Satory, après sa démobilisation, est alors assez loqique puisqu'il habite
alors en région parisienne.

Existe-t-il une meilleur photo de lui ?

Bon Week-End - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

jef51
Messages : 14
Inscription : ven. nov. 14, 2014 1:00 am

Re: Marcel Armand Charon, pilote de char au 504° RAS

Message par jef51 » dim. nov. 16, 2014 2:43 pm

Merci beaucoup Michel pour toutes ces précisions.

Je poursuis mes recherches auprès des archives "familiales"...

Bon dimanche,
Jean-François

jef51
Messages : 14
Inscription : ven. nov. 14, 2014 1:00 am

Re: Marcel Armand Charon, pilote de char au 504° RAS

Message par jef51 » dim. nov. 16, 2014 6:15 pm

Image

Marcel Charon au 504° RAS avec deux de ses camarades (au centre).

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2699
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Marcel Armand Charon, pilote de char au 504° RAS

Message par Tanker » mar. nov. 25, 2014 2:06 pm

Bonjour,

Voici les trois compères du 504° RAS un peu nettoyés . . .
Seul, au centre, le MdL Charon, portait son insigne de grade sur le béret.
Pour le Brigadier (à gauche), il s'agissait d'une dégradation de la photo.

Image

Apparement, les noms des deux camarades de Marcel Charon
n'ont pas été conservés dans les souvenirs et la mémoire familliale.

Notre MdL portant son galon de sous-officier, la photo a été faites entre Mai 1919 et Juin 1920.

Reste à retrouver les noms de ses deux camarades . . . .
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

jef51
Messages : 14
Inscription : ven. nov. 14, 2014 1:00 am

Re: Marcel Armand Charon, pilote de char au 504° RAS

Message par jef51 » dim. déc. 07, 2014 10:51 pm

Une nouvelle photo de Marcel Charon:

Image


Insigne AS sur le beret et pattes de col du 28e RA...

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »