Artillerie Spéciale - Numéro du Schneider CA1 M2 du Musée de Saumur

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2808
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale - Numéro du Schneider CA1 M2 du Musée de Saumur

Message par Tanker » sam. juin 11, 2011 2:05 am

Bonsoir,

A la page 14 de son dernier livre sur les chars français de la première guerre mondiale, Steve Zaloga publie une photo intéressante du
Schneider M2 du musée de Saumur, Schneider qui avait été donné aux Américains aprés la première mondiale.
( Osprey-New Vanguard n° 173 - French Tanks of Word war 1 - Steve Zaloga )

Ce thème a déjà été abordé dans les deux sujets qui suivent :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _584_1.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _579_1.htm

S'il avait été possible, grace aux archives de Vincennes, d'identifier le St Chamond livré aux américains, le numéro du Schneider était resté inconnu.
Cette photo du Schneider prise, aux Etats-Unis, sur le terrain d'Aberdeen et publiée par Steve Zaloga, pourrait répondre à la question.

Image

Le char, comme tous les matériels regroupés là par les Américains, avait été repeint d'un gris uniforme qui avait masqué le camouflage initial du char.
On peut lire une inscription sur l'arrière du réservoir de droite :

En blanc sur le fond gris les 4 lettres FXCV

En blanc sur un fond plus foncé le nombre 127

Image

Les quatres lettres pourraient correspondre à : Foreign Exchange Combat Vehicle
Ce pourrait être un marquage spécifique du Centre d'Aberdeen pour ce type de Véhicule de Combat, non américain, donné dans le cadre d'un échange entre alliés.
C'est, bien sur, une hypothèse qui reste à vérifier. . . .

Le nombre 217 semble correspondre à une couche plus ancienne de la peinture du char.
Lors de la peinture du char en gris, ces trois chiffres pourraient avoir été délibéremment gardés tels qu'ils étaient initialement.
Si cette hypothèse est la bonne il pourrait s'agir du numéro de char de ce Schneider.
Il s'agirait donc du Schneider CA1 M2 n° 61217.

Le Schneider M2 n° 61217 appartenait au Groupe AS 10.
Ce Groupe de char faisait partie du Groupement d'AS n° III (avec les Groupes AS 1, AS 6 et AS 15).

Le 11 Juin 1918 le Groupe AS 10 est engagé en direction de Méry. Il participe au nettoyage de la ville avec le 3° Bataillon du 114° RI et se déploie au lisière Est de Méry.
En fin d'après-midi, il reste 4 chars en état de combattre à l'AS 10.
Trois de ces chars sont mis à la disposition du 125° RI pour appuyer une attaque vers le Bois du Merlier, le 13 Juin 1918 vers 3 heures du matin.

Les trois chars, aux ordres du Lt Imbert (les Schneider n° 61217, 61345 et le 61043) se rassemblent, aux lisières Sud de Méry, sur le chemin de la ferme de Beauchemont.

Le 13 Juin à 2h 35, un tir d'artillerie allemand met hors de combat, sur la position de Départ, le Schneider n° 61217.
Ce char, troisième char de la deuxième Batterie (As de Coeur 3),était celui du MdL Rochard..
Tombé en panne le 11 Juin 1918, il a été dépanné et devait donc participer à l'attaque vers le Bois du Merlier..
Le tir allemand sur cette batterie tue deux hommes d'équipages et blessent les trois chefs de chars devant participer à cette attaque (dont le MdL Rochard).
Cette attaque sera finalement menée pas les chars deux chars survivants (le 61345 et le 61043) et des équipages recomposés.

Après la bataille de Méry, le Groupement AS n° III est réorganisé sur la base des chars disponibles.
Le Groupe AS 10 donne ces 7 en état de marche aux autres unités du Groupement (AS 1 - AS 6 et AS 15), et Il rejoint ensuite le camp de Bourron
pour y être transformé en Groupe d'AS équipé de chars Renault.

Le Schneider M2 n° 61217 a été mis "hors de combat" mais pas détruit. Il a probablement rejoint le camp de Bourron, avec les personnels du Groupe AS 10, pour y être réparé.
Ce char faisait probablement partie de la centaine de Schneider présents fin Août 1918 au GPAS de Bourron et en attente de pièces pour être remis en état.

En conclusion, le char Schneider donné aux Américains en 1919, et qui est donc maintenant au musée de Saumur, pourrait être le Schneider CA1 M2 AsCo4 n° 61217 du Groupe AS 10, char commandé par le Maréchal des Logis Rochard à la Bataille de Méry.

Cette hypothèse est totalement liée à l'analyse faite sur ce numéro "217" peint à l'arrière du char.
Il reste à tenter d'en apporter la preuve formelle.

Bonne recherche et à plus - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2808
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale - Numéro du Schneider CA1 M2 du Musée de Saumur

Message par Tanker » sam. juin 18, 2011 11:40 am

Bonjour,

Une autre photo du Schneider de Saumur, datant probablement des années 1940 ou 50, montre que le char possédait
encore, à cette époque, son panneau d'appel de l'infanterie.

En dépit de la qualité de cette photo, il semble bien que le char possédait encore son camouflage d'origine.

Une autre photo d'Aberdeen, datée de Mars 1966, montre le char sans ce panneau d'appel et peint de la couleur uniforme
qui était la sienne quand il fut rendu à la France.

Image

Très bon week-end - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
violette
Messages : 991
Inscription : dim. nov. 16, 2008 1:00 am
Localisation : Finistère/Isère
Contact :

Re: Artillerie Spéciale - Numéro du Schneider CA1 M2 du Musée de Saumur

Message par violette » mer. juin 22, 2011 2:00 am

Bonsoir à tous,
S'il avait été possible, grace aux archives de Vincennes, d'identifier le St Chamond livré aux américains, le numéro du Schneider était resté inconnu.
Pour les curieux amateurs de Saint Chamond, voici la démonstration et ... le char en question :
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _579_1.htm
Cordialement,
Violette
"Voici que point ton dernier jour - Dépose ici toute espérance - Hélas, comme un fardeau trop lourd"
F Carco in La Bohème et mon coeur

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2808
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale - Numéro du Schneider CA1 M2 du Musée de Saumur

Message par Tanker » mar. oct. 25, 2011 8:44 pm

Bonsoir,

Voici une photo du Schneider et du Saint Chamond de Saumur, prise en 1985 lors du débarquement de ces deux chars en France.

Image

Cette photo de la collection du Musée des blindés de Saumur permet de voir que les chars portent le même type d' immatriculation.
Ces quatres lettres et trois chiffres sont donc, plus vraisemblablement une nomenclature spécifique au Musée américain d'Aberdeen.
Les quatres lettres de l'immatriculation sont finalement FMCV et non FXCV, et leur signification n'est donc pas celle proposée plus haut . . . . .

L'hypothèse formulée dans ce sujet, sur le numéro du char Schneider est donc plus que largement compromise !

En effet les deux immatriculation se suivant (217 et 218), il ne peut s'agir de numéro origine de ces chars.
Ces deux types de chars nétaient pas du tout immatriculés dans les mêmes séries.
(Inférieur à 400 pour les Schneider et au delà de 400 pour les Saint Chamond).

Si le numéro du Saint Chamond (62770) ne pose pas de problème, puisque connu par note de service de l'Artillerie Spéciale,
celui du Schneider est, en fin de compte, toujours à identifier.

Il reste l'espoir de voir sortir des photos françaises et américaines des années d'après guerre, avec ces deux chars en camouflage d'origine.

A suivre - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2808
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale - Numéro du Schneider CA1 M2 du Musée de Saumur

Message par Tanker » ven. janv. 04, 2013 8:44 pm

Bonsoir,

Sur le forum "Landships", une nouvelle photo du Schneider de Saumur qui présente le gros avantage d'être
dans son camouflage d'origine, et non dans le gris uniforme qui lui avait été, par la suite appliquée à Aberdeen.

Cette photo permet de voir que la couche de peinture appliquée par le musée de Saumur est très loin de ce
qu'était réellement le camouflage de ce char . . .

http://landships.activeboard.com/t52124 ... in-boston/

Il est probable que, d'autres photos du char ont du être faites dans ce lieu public.

A suivre donc - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »