Artillerie Spéciale - La Bigorre -St Chamond d'un groupe non identifié

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2655
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale - La Bigorre -St Chamond d'un groupe non identifié

Message par Tanker » mer. avr. 27, 2011 1:31 pm

Bonjour,

Sur internet, une photo tout à fait inédite d'un char St Chamond M3 détruit ou en panne.

Image

Ce char n'est pas totalement identifié et il est, sur cette base, impossible de dire où la photo a été prise et à quelle unité appartient ce St Chamond.
Equipé du 75 mm Modèle 1897, ce char possède un numéro entre 62611 et 62800.
Si bon nombre des chars dans cette tranche de numéros sont bien identifiés, il en reste tout de même un certain nombre qui ne le sont pas du tout.
Il faudra donc d'autres éléments pour trouver son Groupe et sa place dans une Batterie.

Plusieurs élément très intéressants sur cette photo :

Le char est surnommé "La Bigorre".
L'emploi d'un nom du Comté du Royaume du bon roi Henri IV peut laisser supposer que son chef de char était Gascon.
li est aussi possible qu'il ait appartenu aux troupes coloniales.
"Bigorre" était en effet le surnom des artilleurs de marine et l'appellation "La Bigorre" était aussi utilisée pour nommer l'artillerie des troupes coloniales.

A l'avant, l'inscription "La Bigorre" cache en partie un as de tréfle et un chiffre romain "I" est visible au dessus.
Il pourrait s'agir des traces de l'ancienne affectation de ce char qui pouvait être un char d'échelon de ce groupe (ou venant d'un autre groupe).

Au 1° Décembre 1917, les Groupes Schneider et St Chamond sont passés à trois batteries de 4 chars (au lieu de 4 batteries à 4 chars).
La quatrième batterie a donc disparu et les chars de cette 4° batterie sont devenus (pour partie) les chars de réserve des groupes.

Sur ce char, la place de cet as de tréfle n'était déjà pas conforme. Les marquages de ce côté gauche du char étaient, habituellement, plus en avant.
Visiblement, le surnom du char a été plein sur l'ancien marquage, sans même prendre le temps de le supprimer.

L'as de carreau, dessiné à l'arrière, correspond probablement à la nouvelle affectation de ce char. Il appartient donc à la 3° Batterie de ce Groupe.
Si sur les derniers groupes de chars Schneider (Groupes AS 15 à 17) l'As peint sur un fond était devenu la norme, c'est le premier char St Chamond vu avec
cette mise en évidence de l'As de Batterie.

Il s'agit peut-être d'une exception sur un char qui venait de changer de main et dont les marquages se sont fait dans l'urgence.
Si c'est le cas, le chef de char a visiblement préféré la mise en avant de ce surnom à la mise en place des marquages réglementaires.
Il est finalement possible que cela se soit fait, dans l'urgence, et très peu de temps avant son engagement.

Dernier point surprenant sur ce char,il possède encore à l'avant le crochet de remorquage d'origine.
Ce point est d'autant plus surprenant que dès le premier engagement des St Chamond de mai 1917, la faiblesse de ce crochet avait
été signalée et que l'ordre de le supprimer avait été donné.

On peut voir sur la plupart des photos de St Chamond que la manille de remorquage avant est simplement passée dans un trou fait
directement dans la nervure centrale de l'avant du char.

Bonne journée et boone chasse au "Bigorre" - Michel

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2655
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Artillerie Spéciale - La Bigorre -St Chamond d'un groupe non identifié

Message par Tanker » jeu. avr. 28, 2011 10:58 am

Bonjour,

Je suis personnellement d'accord avec vous, mais il m'a semblé utile de présenter aussi cette piste.
Un artilleur colonial aurait alors plus probablement appelé son char " Le Bigorre" ou "Les Bigorres.

Bonne journée - Michel

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »