Artillerie Spéciale - Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Artillerie Spéciale - Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par Tanker » mar. févr. 17, 2009 8:54 pm

Bonsoir,

Un sujet qui devrait aussi intéresser les maquettistes . . . Assez peu de documents en archives, mais il est possible que les JMO de régiments contiennent quelques indications sur l'emploi de ces panneaux.
La plupart des photos sont des détails de photos de l'Ecpa-D qu'il est donc possible de commander au Fort d'ivry.

Dans leur mission d'appui de l'infanterie, l'action des chars se déroulait en plusieurs phases successives :
1°) Préparation des passages de chars sur la première ligne française (avec l'aide de l'unité d'Infanterie d'élite des chars),
2°) Prise de la première ligne allemande par l'infanterie (avec l'appui de l'artillerie et sans l'aide des chars).
3°) Préparation des passages de chars sur la première ligne allemande conquise (avec l'aide de l'unité d'Infanterie d'élite des chars),
4°) Attaque par les chars (en attente derrière la première ligne française).

Le rôle des chars consistait principalement à aider l'infanterie dans la prise de la deuxième ligne allemande (voir de la troisième . . . ).
Les chars, avec leur artillerie, devaient neutraliser les mitrailleuses bloquant l'attaque de l'infanterie française et détruire les batteries antichar camouflées dans les premières lignes.
Dans cette phase les chars se trouvaient en avant de l'infanterie avec leurs fantassins d'élite et il parut alors nécessaire de disposer de signaux permettant aux chars de conserver le lien avec l'infanterie.
Si les distances entre chars et infanterie n'étaient pas très importantes, de nombreux éléments pouvaient empêcher l'infanterie et les chars de communiquer correctement (fumées du champ de bataille, explosions, mouvement du terrain, brouillard . . . .).
L'infanterie, une fois la première ligne ennemie conquise, pouvait aussi, au vu de ses pertes, hésiter à s'engager plus en avant sans que les mitrailleuses ennemies soient réellement totalement neutraliser.

C'est dans ce contexte, que l'Artillerie Spéciale a mis en place,sur les chars Schneider et Saint Chamond,des panneaux d'appel à l'infanterie destinés à rendre compte de la neutralisation des mitrailleuses dans le secteur du char.

01 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg
01 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg (210.02 Kio) Consulté 724 fois


02 - Schneider Panneau Mdle 2-min.jpg
02 - Schneider Panneau Mdle 2-min.jpg (189.23 Kio) Consulté 724 fois


Dans le char Schneider, le chef de char disposait, à portée de main, d'une poignée lui permettant de tirer sur le cable de levage.
Ce modèle est le modèle standardisé du char Schneider qui sera adopté à l'été 1917


03 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg
03 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg (145.28 Kio) Consulté 724 fois



04 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg
04 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg (137.69 Kio) Consulté 723 fois

L'analyse des photos permet de voir que, dès les combats d'Avril 17 à Juvincourt, un certain nombre de chars étaient équipés de ce dispositif.
Pour les Schneider, il s'agit de chars de l'AS 2 du Groupement Bossut.
Aucune des photos de chars du Groupement Chaubès prise avant Juvincourt (ainsi qu'après sur les chars détruits dans la plaine de la ferme du Temple), ne paraissent porter ce dispositif.
Dernière modification par Tanker le mer. mai 23, 2018 6:54 pm, modifié 3 fois.
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par Tanker » mar. févr. 17, 2009 8:54 pm

Contrairement au modèle définitif, les premières versions de panneau étaient installées à l'avant ou au milieu du lanterneau.

05 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg
05 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg (218.84 Kio) Consulté 723 fois

06 - Schneider Panneau Mdle 1 variante 1-min.jpg
06 - Schneider Panneau Mdle 1 variante 1-min.jpg (219.82 Kio) Consulté 723 fois

07 - Schneider Panneau Mdle 1 variante 2-min.jpg
07 - Schneider Panneau Mdle 1 variante 2-min.jpg (216.04 Kio) Consulté 723 fois

Sur les variantes 1 et 2, les panneaux ne sont pas visibles. Ces photos ont été prises à Cuiry les Chaudardes au lendemain des combats de Juvincourt, il est possible que ces panneaux aient été endommagés lors de ces combats et démontés par les équipages. Ces 3 variantes ne se retrouveront plus après l'adoption du modèle définitif.

Ce dispositif de panneau d'appel de l'infanterie a vraisemblablement été étudié dans les Groupes aux ordres du Cdt Bossut (AS 2) et du Cne Lefebvre (AS 1). Ces 2 Groupes, présents à Champlieu dès la fin 1916, ont été les premiers à imaginer, étudier et tester bon nombre de procédures et améliorations à apporter aux chars.
Le Capitaine Lefebvre, en tant que Chef de Groupement (AS 1, AS 10 et AS 31), proposera en Septembre 17 une dernière modification à ce système de panneau qui sera aussi adoptée sur le Saint Chamond.
Lors de l'attaque avortée du 17 Avril 1917 au Mont Cornillet, des Schneider de son Groupement (AS 1 et AS 10) étaient déjà équipés du modèle définitivement adoptés pour les Groupes Schneider.
Dernière modification par Tanker le mer. mai 23, 2018 6:57 pm, modifié 1 fois.
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par Tanker » mar. févr. 17, 2009 8:55 pm

Face aux amis, le panneau est rouge et blanc, dans la proportion 1/4 - 1/2 - 1/4. Le côté vers l'ennemi est de la couleur du toit du char.
Sur les Schneider, le panneau a la forme du lanterneau, mais il sera plus souvent plat sur la fin de guerre. Il est probable que lors du remplacement des panneaux abimés au combat, les SRR ne se "compliquaient pas la vie" en travaillant la forme du panneau.

08 - Schneider Panneau Mdle 1 variante 3-min.jpg
08 - Schneider Panneau Mdle 1 variante 3-min.jpg (214.99 Kio) Consulté 723 fois


Les dimensions du panneau sont une estimation. Il est probable que ces panneaux, assez peu normalisés, aient eu des dimensions un peu différentes.
Les premiers modèles de panneau comportaient deux volets dirigés vers l'arrière du char. Il est rapidement apparu que cette solution n'était pas satisfaisante, si le char n'était pas bien orienté face aux amis. Un troisième panneau fut donc ajouter pour permettre une observation latérale du signal.
Concernant les Schneider, y compris pour les modèles à 3 volets, des panneaux complétement plats sont aussi observables en 1918.

09 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg
09 - Schneider Panneau Mdle 1-min.jpg (212.17 Kio) Consulté 723 fois

En haut à gauche, Astarté, le char du MdL Deloche à Hardivillers (Stage d'instruction pour la Big Red One).
Dernière modification par Tanker le mer. mai 23, 2018 7:04 pm, modifié 1 fois.
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par Tanker » mar. févr. 17, 2009 9:06 pm

Plusieurs photos montrent le panneau d'appel de l'infanterie sur des Saint Chamond modèle 2. Pour le modèle 1 (avec toit plat), les photos ne permettent pas d'affirmer que ce char a aussi été équipé du panneau d'appel de l'infanterie.
Concernant les modèles 1 de l'AS 31 du Groupement Lefebvre, les quelques bonnes photos de détails, prises en Mai 17 à Missy et Condé sur Aisne, ne montrent pas de chars équipés de ce dispositif.

11 - St Chamond Panneau Mdle 1-min.jpg
11 - St Chamond Panneau Mdle 1-min.jpg (146.03 Kio) Consulté 723 fois

10 - St Chamond Panneau Mdle 1-min.jpg
10 - St Chamond Panneau Mdle 1-min.jpg (156.11 Kio) Consulté 723 fois

Comme pour les chars Schneider, le panneau du Saint Chamond a été équipé d'un troisième volet.

Sur la photo ci-dessous, le char est celui du MdL Durand, char capturé pendant la bataille de Méry le 11 Juin 1918. Au moment de son entrée dans le village de Lataule, les Saint Chamond tentaient vainement de rameuter l'infanterie qui n'osait pas se lancer dans le billard face au village. Il est vraisemblable que le char est bien rentré dans Lataule avec son panneau levé.

12 - St Chamond Panneau Mdle 1-min.jpg
12 - St Chamond Panneau Mdle 1-min.jpg (210.59 Kio) Consulté 723 fois

13 - St Chamond Panneau Mdle 2-min.jpg
13 - St Chamond Panneau Mdle 2-min.jpg (189.18 Kio) Consulté 723 fois

Après Juvincourt, le panneau d'appel de l'infanterie s'est généralisé sur le Schneider, même si des photos de 1918 montrent encore des Schneider non équipés.
Il est évident que, dans l'absolu, tous les chars auraient du être équipé de panneau. L'éclatement des chars au combat et les destructions potentielles de chars ne pouvaient permettre de limiter ces panneaux à quelques chars "bien choisi".

Les photos de la parade du 14 Juillet 1917 permettent d'observer que les chars sont équipés du modèle totalement normalisé, en place déjà sur certains chars en avril 17.
Apparemment aucun document ne précise si ce dispositif, après avoir été "bricolé" et installé à Champlieu a été monté en usine, ou si ce sont les SRR qui, jusqu'à la fin de la guerre se sont chargés de ce travail.
A ce jour, pas de note de commandement faisant remonter de demande vers les ministères et l'industriel.

Aucun des documents concernant l'emploi des Groupements Schneider et Saint Chamond ne semble faire mention de son existence. Il est cependant certain que, dans les exercices avec l'infanterie ils étaient utilisés. Les photos de l'Army Signal Corps prisent au centre d'instruction d'Hardivillers entre Avril et Mai 1918 montre le char du MdL Deloche avec son panneau levé. Il s'agit du char Astarté qu'il commandait alors, après la destruction de son char dans le parc de Grivesnes.

Les archives du SHD disposent de 2 notes de cette période mentionnant l'étude et l'expérimentation de ce dispositif. Par la note n° 5407 Artillerie d'Assaut du 5 Septembre 1917, le Général Estienne fixe les normes d'emploi des fanions et panneaux de signalisation des Groupes de chars Schneider et Saint Chamond.

Concernant les maquettes de chars Schneider actuellement dans le commerce, il est possible de voir qu'elles sont toutes équipées du panneau d'appel sur l'arrière du lanterneau.
Pour réaliser la maquette d'un Schneider à Juvincourt en Avril 1917, il faut soit totalement le supprimer soit mettre en place une des versions observables sur les chars de l'AS 2 . . . . . A moins que d'ici là d'autres photos prouvent que des chars du Groupement Bossut avaient déjà adopter le modèle vu sur les chars du Groupement Lefebvre.

Il est aussi évident, au vu de ce dispositif, que les chars Schneider ne pouvaient transporter de matériels sur le toit au combat sous peine :
- de bloquer les trappes d'accès du toit,
- d'empêcher le fonctionnement du panneau d'appel en bloquant le cable de levage.

Un dernier point concernant le Schneider de Saumur, s'il possède bien les attaches du dispositif, le panneau a disparu . . . . Voilà une remise aux normes de ce char réalisable à peu de frais . . .

Bonne lecture et à vos maquettes . . .

Michel
Dernière modification par Tanker le mer. mai 23, 2018 7:15 pm, modifié 1 fois.
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
HT62
Messages : 4359
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Hauts de France

Re: Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par HT62 » mer. févr. 18, 2009 8:33 am

Bonjour Michel,

Un grand bravo pour ces détails, je suis impressionné par la grande qualité de vos interventions.
Cordialement, Hervé.
Les régiments de Béthune et Saint-Omer : les Poilus du Pas de Calais et d'ailleurs :

http://bethune73ri.canalblog.com/

http://saintomer8ri.canalblog.com/

NOUVEAU : http://dunkerque110eri.canalblog.com/

Recensement des Poilus des 16e et 56e BCP

antoine-m
Messages : 45
Inscription : jeu. oct. 16, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par antoine-m » mer. févr. 18, 2009 11:01 pm

Bonjour Michel

Merci pour ces informations inédites.
J'ai lu et relu pas mal de livres sur le sujet mais sans jamais soupçonner l'existence de ces "détails".
Vous nous faites redécouvrir les chars Schneider et Saint-Chamond.
Pour notre plus grand plaisir.
Inutile de préciser que vos interventions sont attendues avec impatience.

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2036
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par le begue » jeu. févr. 19, 2009 7:58 am

Bonjour à tous,
Bonjour Michel,
Toute honte bue, je m'accuse d'avoir fait un copié-collé et d'avoir classé ceci dans mes notes...
Sans vouloir plagier la Pub "c'est trop bon..."
Merci encore.
Louis.

Avatar de l’utilisateur
Pat95
Messages : 27
Inscription : ven. août 01, 2008 2:00 am

Re: Les panneaux d'appel de l'Infanterie des Schneider et St Chamond

Message par Pat95 » ven. févr. 20, 2009 11:36 pm

Bravo Michel pour cet excellent exposé !
Je vais voir s'il est possible d'arranger un peu le lanterneau de mon premier Schneider...

Patrick

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »