question sur tank mk-v

Avatar de l’utilisateur
sylrgm
Messages : 43
Inscription : lun. sept. 22, 2008 2:00 am

Re: question sur tank mk-v

Message par sylrgm » lun. févr. 16, 2009 8:51 pm

:hello: les amis je me pose une question les troops canadienne avait til des tanks mk-v au combat,existait til une division pour tank canadienne :hello: Image Image sylvain un fier canadian :)

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8659
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: question sur tank mk-v

Message par Alain Dubois-Choulik » lun. févr. 16, 2009 11:53 pm

Bonjour
A ma connaissance, mais très restreinte dans ce domaine précis, il a existé un "1st Canadian Tank Battalion" mais malheureusement, s'il y a bien une référence des war diaries du 1918/03/28 au 1919/05/18 : "No LAC Entries Currently Exist" :cry: :cry: :cry: . Les bataillons 2 et 3 ont été constitués en novembre 1918, mais n'ont pu être mis en oeuvre avant l'armistice.
Deux pistes à suivre les lectures de Canada's hundred days de Livesay et de l'histoire du CEF de Nicholson, je jette un œil et je reviens.
Cordialement
Alain

tiré du chap 13 de Nicholson
In the meantime the 4th Canadian Division had begun passing through
the 3rd at 12:40 p.m., about two hours behind the cavalry. On the right, next to
the Amiens-Roye road, was the 11th Brigade (Brig.-Gen. Odium), directed on Le
Quesnel, with the 12th Brigade (Brig.-Gen. MacBrien) keeping pace on the left.
About a mile east of the Red Line the leading battalions of the 11th Brigade came
up with the mounted units, in the vicinity of Beaucourt. Each of the division’s
supporting tanks of the 1st Tank Battalion-the new Mark V Star, capable of
transporting a score of men in addition to the crew-carried an infantry officer, a
scout, and three machine-gun detachments (two Lewis, of three men each, and
one Vickers, of five men)-thirteen men in all, besides the tank crew. The plan
was for the tanks to make straight for the Blue Dotted Line, where they would
drop their passengers. Half would then remain forward while the others drove
back to assist the main body of the infantry
la VF
Pendant ce temps, la 4e division canadienne commençait de traverser les rangs de la 3e à
12h.40, deux heures environ après la cavalerie. A droite, près de la route Amiens-Roye, la lle
brigade (brigadier-général Odlum) se dirigeait sur Le Quesnel et la 12e brigade
(brigadier-général MacBrien) la suivait à sa gauche. A un mille environ à l'est de la ligne rouge,
les bataillons de tête de la 1re brigade rejoignaient les unités montées dans le voisinage de
Beaucourt. Chacun des chars d'appui (ler bataillon de chars) de la division, - des nouveaux
Mark V Star pouvant loger une vingtaine d'hommes en plus de l'équipe, - transportait un officier
d'infanterie, un éclaireur et trois détachements de mitrailleurs (2 Lewis: 3 hommes chacune et
une Vickers: 5 hommes), soit 13 hommes en tout en plus de l'équipage. Les chars devaient se
diriger directement sur la ligne bleue pointillée et y déposer leurs passagers. La moitié resteraient
sur les lieux pendant que les autres reviendraient en arrière pour prêter main-forte au gros de
l'infanterie.
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
sylrgm
Messages : 43
Inscription : lun. sept. 22, 2008 2:00 am

Re: question sur tank mk-v

Message par sylrgm » mar. févr. 17, 2009 12:22 am

:) jai trouver sur le net cette photo :hello: Image

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2655
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: question sur tank mk-v

Message par Tanker » mer. févr. 18, 2009 6:52 pm

Bonsoir sylvain,

Concernant les chars britanniques, vous aurez probablement beaucoup plus de réponses sur le site et le forum "Landships"

http://www.landships.freeservers.com/

http://www.landships.freeservers.com/forum.htm

Michel

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »