AS 327 juillet 1918

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2590
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: AS 327 juillet 1918

Message par christophe lagrange » sam. juil. 05, 2008 7:30 pm

Bonjour,

En mettant en ligne quelques infos sur mes pages perso concernant le 409è RI, je lis dans un recueil de souvenirs, que 5 chars de l'AS 327 furent engagés dans le Soissonnais le 21 juillet en appui près de la Ferme Maison du Bois, le Bochet, Bois du Châtelet, Bois de la Canarderie. Le 1er bataillon devait s'emparer du Château du Moucheton.
Auriez-vous quelques éléments sur ces chars ?

Cordialement,
Christophe

Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 1203
Inscription : mar. mars 15, 2005 1:00 am
Localisation : Aisne

Re: AS 327 juillet 1918

Message par serge » sam. juil. 05, 2008 8:39 pm


Bonsoir Christophe,

Voici une carte du chateau de Moucheton qui servi de PC aux Allemands puis aux Américains lors de la 2e bataille de la Marne.
Image

Le bois du Chatelet est célèbre pour l'implantation par les Allemands d'un canon de 380 à Brécy 02, faussement appelé Bertha sur les cartes postales d'époque et qui tirait sur Meaux et Coulommier.
Par contre, je n'ai pas de données concernant les actions des chars à Moucheton.

Je vous conseille de contacter Tanker, le spécialiste des chars qui saura vous renseigner.
Cordialement
Serge

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2688
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: AS 327 juillet 1918

Message par Tanker » dim. juil. 06, 2008 4:17 pm

Bonjour Christophe

Il s'agit d'une section de chars Renault FT appartenant au 9° BCL du 503° RAS.
Ce bataillon était commandé par le commandant Bès.
A ma connaissance (et malheureusement), pas de JMO de ce Régiment. Il existe un historique peu prolixte sur le sujet.
Cet historique a été écrit en 1920 par le S/Lt Faivre d'Arcier.
Si je suis (pour l'instant) incapable de préciser les numéros des chars (et la section concernée par cette attaque), j'ai quelques éléments sur l'encadrement de la compagnie.
L'AS 327 était commandée par le Capitaine Gorse. Les 3 chefs de sections étaient (probablement dans cet ordre), les lieutenant Piton - Lévy-Alexandre et Drollet. Le S/Lieutenant Faivre d'Arcier était chef de l'échelon de la compagnie.

C'est un début, on trouvera peut-être mieux plus tard.

Bonne fin de week-end - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2590
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: AS 327 juillet 1918

Message par christophe lagrange » lun. juil. 07, 2008 9:33 pm

Bonsoir Michel,
C'est plus qu'un début : la catégorie des chars, leur unité de rattachement et le nom des chefs de section ! :jap:
Merci beaucoup. Je vais regarder d'un peu plus prêt ce que j'ai dans l'infanterie (409RI) sur ce passage : on ne sait jamais....
Amicalement :hello:
Christophe

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2590
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: AS 327 juillet 1918

Message par christophe lagrange » lun. avr. 25, 2011 11:51 am

Bonjour,

3 ans après (!) je retrouve cet échange à l'occasion de cartes postales dénichées. Rapidement, un petit tour du côté des JMO (152-170-174-409- et 167 di) voici ce que j'y ai relevé concernant les chars :

22/07/1918 - JMO 409 RI
20h20 : Après une préparation d'artillerie de 20 mn, les 1ère, 2è et 3è Cie [du 409è RI] appuyées par 5 chars de l'AS 327, attaquent à nouveau la Ferme Maison du Bois.
Barrage d'artillerie ennemie et tirs violents de mitrailleuses. Contre-attaque ennemie, report de la ligne aux abords N et E de l'Hermitage.

22/07/1918 JMO 152 RI
4h35 Cne BLONDEL
Les tanks n'ont pas encore opéré.
4h15
Je fais amener une section de tanks pour dégager la Cie FLOTTES devant la corne SO du Bois
4h45 FLOTTES demande munitions, et signale que l'artillerie a étiré trop court sur sa Cie décimée.
Demande l'envoi de tanks.
6h
Les 2 sections de tanks sont en action : l'une dans le bois lisière sud du Bois, l'autre sur la Canarderie.
8h j'apprends à l'instant qu'une section de tanks qui opérait dans le Bois du Châtelet, est démontée. Un tank reste même en panne dans le bois. Renseignement reçu par un sous-officier de la section. Cne BLONDEL averti.
12h 45
le Cne FLOTTES et ses hommes risquent d'être tournés. Sans tank, il n'y a rien à faire pour s'en rendre maître. Tout patrouilleur est blessé ou tué.
Cne BERNARD à Cne FLOTTES
Tanks ont opéré trop en groupe et leur tir n(a pas été dirigé sur les objectifs indiqués par le Capitaine à leur passage près du PC (boqueteaux N de la Ferme et organisations à mi-pente et en oblique de la Ferme et le Bois, arbres sud de la Ferme).
Je en crois pas possible [...] d'appuyer efficacement la marche signalée par la note du Lt des tanks, la section SIQUET faisant déjà un changement de direction sans obtenir le contact avec le 170è.
7h40
L'Adj SIQUET rend compte qu'il existe une mitrailleuse et 2 mitraillettes dans la ferme. Envoyez tank au plus vite et la crête sera enlevée.
7h55
Cne BELIN à Cne BLONDEL
J'apprends que la section de tanks (2è section) qui nous appuyait, est devenue inutilisable. Le char de l'officier est en panne dans le bois. Un autre est revenu endommagé.
15h
[...] Les tanks ne peuvent opérer dans le Bois du Châtelet trop touffu.
17h15 CO à L12 (?)
L'unité du Cne DE GALLARD est mise aux ordres du Cel MEILHAN.
Le Cne GALLARD se tiendra au PC du Cel MEILHAN. Cette unité étant destinée à l'exploitation d'occasion fugitive, le Cne DE GALLARD sera juge, sous réserve d'approbation du Cel MEILHAN de l'emploi à faire de son matériel.
Cne BLONDEL à Cel MEILHAN
[...] Je n'ai pu faire manoeuvrer le tank en plein bois. Les officiers des tanks qui l'ont exploré m'ont dit qu'il n'y avait rien à faire.
Les boches envoient du 210.
19h20
L'opération projetée par le 409è et 2 sections de la 2è Cie [152è] plus la section de chars d'assaut n'a pas donné de résultats aussi complets qu'on l'aurait voulu. [ sur la Ferme du Bois du ROI]

20/07/1918 - JMO 59 BCP
Les Cies de tête progressent jusqu'à la route Sommelane-Bonnes. Là elles sont prises à partie par des mitrailleuses ennemies et obligées de s'arrêter. Pour faciliter la progression de la ligne, le Cdt envoie à la Section de chars d'assaut mise à sa disposition, l'ordre d'aller réduire les nids de mitrailleuses qui arrêtent les Cies. La section de chars d'assaut exécute son mouvement. Tirs d'artillerie ennemie. Les chars d'assaut n'arrivent pas à accomplir leur mission, l'ennemi déclenche un violent bombardement sur toute la 1ère ligne.
Le Chef de bataillon et son capitaine adjudant major sont tués alors qu'ils observaient la progression des chars. (DE BOISHUE et HERNET inhumés au cimetière de St GENGOULPH)

Seul le JMO du 409è RI :bounce: indique qu'il s'agit de l'AS 327.

Amicalement,
Christophe

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »