Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

sail1418
Messages : 317
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

Message par sail1418 » mer. avr. 29, 2020 5:07 pm

Bonsoir,
Je travaille actuellement sur le parcours de Ernest de BARON, matricule 1848 du centre d'Alger classe 1915. La lecture de sa fiche matricule est, pour moi, illisible dans le sens où je ne sais pas faire le lien avec les JMO.
Le 14 décembre 1914, il est affecté au 6ème groupe d'Artillerie à Pied ( d'Afrique?, ce qui pourrait être logique puisque le dépôt est Alger). Il passe le 16 janvier 1917 au 43ème groupe d'ALGP(je connais le sigle) . Le 10 juillet 1917, il passe au 71ème RAL , qui d'après le JMO, est formé à partir du 3ème groupe de la 1ère Division de la RPAL.(sigle???)
Le 12 mars 1918, il passe dans l'aviation.
Merci, si vous pouvez un peu éclairer ma lanterne. La famille d'Ernest n'a plus d'archives familiales. Lors du rapatriement d'Algérie en 62, leurs bagages étaient minces.
Cordialement
Daniel

ALVF
Messages : 6380
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

Message par ALVF » mer. avr. 29, 2020 10:35 pm

Bonsoir,

Malgré les renseignements incomplets, il est possible de déterminer que cet artilleur, à partir du 16 janvier 1917 a servi au sein du 43e Groupe du 1er Régiment d'Artillerie à Pied (57e, 58e et 59e batteries), ce groupe est armé du canon de 240 modèle 1884 sur affût modèle 1916 Saint-Chamond.
Par réorganisation de l'A.L.G.P, le 43e Groupe du 1er R.A.P devient le 5e Groupe du 71e R.A.L.G.P (13e, 14e et 15e batteries) le 1er août 1917 sans changement notable de personnels ni de matériels.

Avant le 16 janvier 1917, cet artilleur a servi au sein du 6e Groupe d'Artillerie à Pied d'Afrique (G.A.P.A).
Compte-tenu de son service ultérieur au sein d'une unité de 240 mle 1884 sur affût modèle 1916 Saint-Chamond, il est probable qu'il ait servi dans un des groupes de 240 échantignolles du 6e G.A.P.A que l'on trouve au 6e Groupe du 6e G.A.P.A (11e et 12e batteries) et au 7e Groupe du 6e G.A.P.A (13e et 14e batteries).
En effet, les batteries de 240 échantignolles étaient armées du 240 modèle 1884 monté sur un très rustique affût à échantignolles. Ces matériels ont été déclassés au début de 1917 sauf pour les batteries employées à la contre-batterie du 38 cm d'Hampont tirant sur Nancy qui ont eu un sursis jusqu'à fin 1917 pour la plupart.
Les premières batteries de 240 échantignolles ont été dissoutes en janvier 1917 et leurs personnels ont été souvent reversés au 1er R.A.P pour servir les 240 montés sur affût Saint-Chamond.
Le 240 modèle 1884 est une puissante bouche à feu provenant de l'artillerie de côte, lorsqu'elle est montée sur le moderne affût modèle 1916, elle forme un matériel puissant et mobile car la traction de ces lourdes pièces est assurée par des tracteurs lourds Latil TAR.
Les batteries et groupes armés de ces matériels à partir de 1917 font donc partie de l'A.L.G.P à tracteurs (forme rare car l'A.L.G.P emploie surtout des affûts d'A.L.V.F).

Examinez donc les JMO conservés des unités précitées, notamment du 1er R.A.P et du 71e R.A.L.G.P, vous y trouverez peut-être la trace de cet artilleur. Quel était son grade?
Vous pourriez aussi publier sa Fiche Matricule qui pourrait donner des pistes.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2734
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

Message par Tanker » jeu. avr. 30, 2020 9:17 am

Bonjour,

Sa fiche matricule est un vrai désert !
Il s'est tué en avion (sans doute à l'instruction)
Il n'a, apparemment pas, de fiche Mémoire des Hommes . . . . .

Ernest de Baron (01)-min.jpg
Ernest de Baron (01)-min.jpg (241.03 Kio) Consulté 287 fois
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

sail1418
Messages : 317
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

Re: Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

Message par sail1418 » jeu. avr. 30, 2020 10:47 am

Bonjour,
Merci de toutes les précisions que vous m'apportez qui vont me permettre de mieux connaître le parcours de cet artilleur devenu pilote.
J'ai pu grâce à Albin DENIS et des coupures de presse de l'époque reconstituer sa"carrière" aviation. Venant juste d'être breveté pilote à Istres, il vient à Pau se perfectionner. Au cours d'un vol avec son moniteur, il accroche un autre avion et s'écrase. Les 3 aviateurs sont tués. Il est enterré à Alger.
Je vous joins la fiche MPLF que j'ai trouvé sur "Mémoire des Hommes".
Cordialement
Daniel

sail1418
Messages : 317
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

Re: Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

Message par sail1418 » jeu. avr. 30, 2020 11:00 am

Évidemment, j'ai oublié le fichier. Je vous l'envoie plus tard car je ne sais pas comprimer l'image .
Daniel

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2734
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

Message par Tanker » jeu. avr. 30, 2020 1:18 pm

La voilà !


Ernest de Baron (02)-min.jpg
Ernest de Baron (02)-min.jpg (241.09 Kio) Consulté 256 fois

Et donc finalement, il s'appelle Baron ou de Baron ? ?


Pour les mages : compressjpeg.com !
C'est simple, gratuit, en ligne et ne nécessitant pas d'installation du logiciel sur l'ordinateur !
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

sail1418
Messages : 317
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

Re: Parcours dans les unités d'Artillerie Lourde

Message par sail1418 » jeu. avr. 30, 2020 7:46 pm

Merci pour la façon de compresser une image. J'essaie.
Il s'appelle de BARON. .
Cordialement
Daniel

Répondre

Revenir à « Artillerie »