identification d'un marquage sur un 80mm

Bigor
Messages : 22
Inscription : mar. juil. 17, 2012 2:00 am

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par Bigor » mar. juil. 31, 2012 8:52 pm

Bonjour à tous.

Je souhaiterais savoir si des canons de 80mm de Bange ont été vendus ou cédés à des puissances étrangères et si ces canons ont pu être engagés contre des troupes françaises en 1914-1918.

En effet sur un fût de canon, je trouve des marquages en caractères cyrilliques (pas sûr).
Le canon est identifié comme suit:
80mm n°24 + caractères particuliers
Anciens établissements Cail. Paris 1885

Par ailleurs l'affût est porteur du marquage: STURMLINGER HAVRE 1883 N°97

Une bonne photo valant mieux que tout, je vous en soumets trois.
Cordialement
GL
ImageImageImage

ALVF
Messages : 6685
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par ALVF » mar. juil. 31, 2012 9:00 pm

Bonsoir,

Il s'agit probablement de canons de 80 mm de montagne de Bange construits pour la Serbie par les Etablissements Cail dont le Directeur du département artillerie était... le colonel en retraite de Bange.
D'où proviennent ces belles photographies?
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8821
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes
Contact :

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. juil. 31, 2012 9:47 pm

En effet sur un fût de canon, je trouve des marquages en caractères cyrilliques (pas sûr).
Bonjour
Sur la 2nde ligne, il est écrit clairement Systeme de Bange (Систем де Банж) . Pour Брдски Топ ........Sommet de montagne - en Serbe- mais on le retrouve associé à GEBIRGSGESCHÜTZ, Canon de montagne en allemand.
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

ALVF
Messages : 6685
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par ALVF » mer. août 01, 2012 12:12 am

Bonjour,

Un petit complément sur ces canons de montagne serbes système de Bange, l'affût diffère légèrement du canon de 80 mm de montagne français modèle 1878 sur affût Mle 1878, modifié ensuite avec rallonge de flèche pour créer l'affût modèle 1880.
Ce canon serbe est décrit dans le livre "L'Artillerie à l'exposition de 1889" du capitaine Veyrines, chapitre relatif aux productions de la "Société Anonyme des Anciens Etablissements Cail" et dans la "Revue d'Artillerie" d'août 1885.
L'affût du 80 mm de Bange serbe ne comporte pas la rallonge de flèche du modèle réglementaire français (modèle 1880).
La Société Cail présenta à l'exposition d'Anvers de 1885 l'ensemble de ses productions, dont le célèbre "canon monstre" de 340 mm du colonel de Bange tirant à grande vitesse initiale.
Il convient de préciser que l'année 1885 marque un tournant complet de la législation française concernant la fabrication et l'exportation des matériels de guerre.Avant cette date et depuis des siècles, l'Etat (qu'il soit royal, impérial ou républicain) n'autorisait pas l'exportation des matériels de guerre (sauf pour les seules productions des manufactures de l'état).Avec cette législation libérale, la République triomphante autorise et encourage la production et l'exportation des matériels de guerre ce qui fera le bonheur de Schneider, Saint-Chamond, Batignolles, Châtillon-Commentry, de l'Armurerie stéphanoise, etc...
La Société Cail se lança dans ce nouveau "créneau" de production en embauchant le colonel retraité de Bange mais dut rapidement cesser ses productions de canons car ses seuls succès furent quelques marchés d'exportation, notamment vers la Serbie.Cail revint alors vers ses productions traditionnelles (locomotives, et...) et ne construisit plus que quelques affûts d'artillerie souvent en sous-traitance d'autres usines.
En tout cas, ce 80 de montagne serbe est un des tous premiers modèles construits chez Cail et son histoire serait intéressante à connaître.
Cordialement,
Guy François.

Bigor
Messages : 22
Inscription : mar. juil. 17, 2012 2:00 am

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par Bigor » mer. août 01, 2012 9:51 am


Bonjour.
Merci pour ces très intéressantes informations relatives à la construction et au commerce de l'armement en cette fin du XIXème.
Cela me donne un bon début de piste pour effectivement essayer de retracer le parcours et l'histoire de ce canon aux marquages originaux.
Comment un canon serbe se retrouve-t-il en France? A-t-il été capturé en 1914-1918 par les Austro-hongrois lors des combats avec l'armée serbe puis repris par des forces alliées ultérieurement? Est-ce un "cadeau" fait à une délégation française entre les deux guerres?Les crises franco serbes sont rares et aucun canon n'a été ramené du conflit moderne en ex-Yougoslavie (1992-2000).
J'ai repéré la trace de ce canon au musée de l'artillerie en 2000 (je vais me rapprocher de cet organisme pour essayer d'en savoir plus). Depuis, il est exposé dans la salle d'honneur du 11ème régiment d'artillerie de Marine (35).

Encore merci pour toutes ces informations
Cordialement
GL

Avatar de l’utilisateur
Cne C
Messages : 1419
Inscription : mar. avr. 21, 2009 2:00 am

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par Cne C » mer. août 01, 2012 7:13 pm

Salut à toi Bigor,

Comme tu n'est pas sans le savoir, jusqu’à il y a peu de temps, les armes ennemies devaient les armes amies.... donc pas de honte à avoir récupérer un canon.... ça prend pas de place et c'est pas pour le poids que ça pèse... ;)

Depuis le conflit en ex Yougo, compte tenu du nombre de "souvenirs" qui ont été rapporté au début du conflit (de la baïonnette à l'AK47) je te laisse imaginer avec quel soin nos contrôleur a l'aéroport passe nos sacs au peigne fin... voir très très fin.....


ALVF
Messages : 6685
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par ALVF » dim. août 05, 2012 10:33 am

Bonjour,

Il serait intéressant de connaître le parcours de ce 80 mm de Bange serbe, je ne vois pour ma part que trois explications "logiques":

-pièce récupérée in extremis sur les quais des ports albanais de la mer Adriatique lors du sauvetage de l'Armée serbe par les Marines française et italienne.Le général Piarron de Mondésir, chef de la mission française, relate ces récupérations, y compris de canons de montagne enlevés au tout dernier moment avant l'arrivée des troupes autrichiennes et allemandes.L'Armée serbe ayant été rééquipée en canons de montagne français de 65 mm modèle 1906 pendant sa reconstitution à Corfou, ce 80 mm fait peut-être partie des rescapés?

-pièce capturée par les autrichiens ou les allemands pendant l'invasion de la Serbie en 1915-16 et récupérée ensuite par les alliés en 1918. L'hypothèse me paraît douteuse car les autrichiens possédaient l'artillerie de montagne la plus moderne d'Europe, mais on sait que la récupération de tout ce qui peut tirer tant qu'il y a des munitions disponibles est une pratique courante dans les Armées allemandes (surtout) et autrichienne alors qu'elle est très rare chez les alliés (à l'exception de la Belgique).

-l'hypothèse du "cadeau" de l'Armée serbe peut aussi être envisagée sérieusement car la France a été très honorée par la Yougoslavie dans les années d'après-guerre, on oublie souvent qu'il y a à Belgrade un monument de la reconnaissance de la Serbie à la France, inauguré par le Roi de Yougoslavie en présence de ministres français et du général Piarron de Mondésir.Ce monument a été voilé pendant les années tragiques récentes des conflits en Yougoslavie...

Il peut y avoir une autre explication car le "trajet" des armements est parfois bien compliqué!
Cordialement,
Guy François.

Bigor
Messages : 22
Inscription : mar. juil. 17, 2012 2:00 am

Re: identification d'un marquage sur un 80mm

Message par Bigor » lun. août 06, 2012 1:54 pm

Bonjour,

Je me suis mis sur la piste de ce canon et je ne manquerai pas de vous donner le résultat de ces recherches.
Parmi les hypothèses, je n'avais pas pensé à la récupération de canons dans les ports albanais. Une piste de plus!
J'attends des réponses notamment celles du musée de l'artillerie de Draguignan
Merci de votre aide précieuse
Cordialement
GL


Répondre

Revenir à « Artillerie »