photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

ALVF
Messages : 6249
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par ALVF » jeu. mars 08, 2012 12:25 am

Bonsoir,

A l'origine, j'avais posté ces photographies sur un sujet de Françoise "la boisselle" consacré au 28ème RAC.J'ai effacé ces photographies pour faire de la place!
Cordialement,
Guy François.

grandchamps
Messages : 488
Inscription : mer. sept. 28, 2011 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par grandchamps » ven. mars 09, 2012 10:43 pm

Bonsoir à tous et à toutes . j'ai le plaisir de revenir sur les photos de notre médecin Saint marc .
Nous savons déjà que son appareil-photo est son fidèle compagnon de "tourisme",
curieux de monuments et de sites de guerre sur les routes de Champagne et vers Soissons .
(n'oubliez pas de le suivre au forum santé. )
les documents que vous allez découvrir nous révèlent ses qualités de reporter.
Ils complètent aussi le thème de l'artillerie cher à Alexandre .

"CHAMP DE BATAILLE ENTRE PERTHES ET TAHURE 20 octobre 1915"

Après avoir garé son véhicule sur la chaussée, peut être pour laisser passer ce convoi de fourrage,
St Marc descend dans la jachère au milieu des soldats au repos .
Il photographie de loin le convoi d'artillerie désattelé et à l'arrêt, son véhicule (supposé) et un chariot de foin en mouvement .



Il s'approche de nouveau de la chaussée et fait le portrait du canon .


le convoi hippomobile est passé, il rejoint son véhicule, mais auparavant, il capte encore l'affût sur son transport.


Le havre-sac appuyé sur le remblai de la chaussée est un autre lien entre les 3 photos.

hormis l'identification du canon (j'invite Guy François à nous rejoindre) voici quelques détails qui m'épatent et complètent l'information
sur les moyens logistiques mis en oeuvre pour la bataille de Champagne :
-la possibilité de circuler pour 4 véhicules de front: convoi d'artillerie à l'arrêt, ambulance, chariot de fourrage et une bicyclette chargée d'un Lebel...
-l'épaisseur de cette chaussée, fabriquée de toutes pièces ou renforcée de vive force,
en l'occurence celle des territoriaux du 134è RIT


photographiés ici à Cabanes-et-Puits. Vu le poids de ces engins , je suppose que les chaussées souffraient énormément .
Le service d'entretien des routes était sûrement bien plus efficace que maintenant .
J'envoie illico cette photo au "fonds des routes" de ma commune...

Etienne
fafouille

ALVF
Messages : 6249
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par ALVF » ven. mars 09, 2012 11:50 pm

Bonsoir,

La bouche à feu est un mortier de 270 mm modèle 1885 (système de Bange).Ce mortier ne porte pas très loin mais il est très puissant malgré son ancienneté.
Cordialement,
Guy François.

grandchamps
Messages : 488
Inscription : mer. sept. 28, 2011 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par grandchamps » sam. mars 10, 2012 11:09 am

Merci Guy françois.
il respire la puissance épaisse et brutale des anciens Titans, demi-dieux tellement puissants
qu'ils en recevaient l'honneur d'être personnellement baptisés d'un nom ou d'un surnom ...
il ressemble à la Dulle Griet ( Marguerite l'Enragée), énorme canon en fer forgé du XVè siècle, conservé à Gand,
ou au Spantole, canon de la même époque, conservé à Thuin , ville sambrienne.
et quand on admire celui-ci, et bien sûr au lu de tes explications , on se dit que malgré l'apparence éternelle du canon,
un tube c'est un tube, la technique a bien évolué, mais plutôt dans les domaines de la structure du projectile,
de la qualité de l'explosif et du réglage balistique.
Le commentaire au dos de cette photo de notre reporter nous présente le "Juge de Paix" :
il me semble identique au précédent !?
91
Image
fafouille

ALVF
Messages : 6249
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par ALVF » sam. mars 10, 2012 6:01 pm

Bonjour,

Cette photographie du "Juge de Paix" montre un mortier de 220 mm Mle 1880, il est très semblable au 270 mm Mle 1885 et il est souvent difficile de distinguer les tubes de 220 et de 270 si on n'a pas d'échelle comparative car le 270 mm est une simple extrapolation du 220 mm.
L'absence de grue de chargement et divers détails de l'affût permettent ici d'affirmer qu'il s'agit bien d'un 220 mm.
J'ai d'ailleurs eu un doute en ce qui concerne l'identification du 270 mm Mle 1885, le diamètre du tube et surtout un petit volant sur la flasque droite de l'affût m'ont conduit à identifier la pièce en cours de transport comme un 270 mm Mle 1885.
A noter que l'obus allongé modèle 1909 du mortier de 220 mm contient 31 kg d'explosif, c'est à dire que sa capacité et donc son pouvoir vulnérant sont presque doubles de ceux du "210", le fameux "Mörser" allemand, pourtant si redouté mais qui, il est vrai, tire beaucoup plus loin que l'antique mortier de 220 mm conçu par le colonel de Bange!
On sous-estime souvent la très nette supériorité des obus allongés français à forte charge d'explosif sur leurs homologues allemands.Les services techniques de l'artillerie allemande ont d'ailleurs étudié de près les obus français reconnus supérieurs, à calibre égal, à ceux tirés par l'artillerie allemande.
Cordialement,
Guy François.

Bernard 2
Messages : 38
Inscription : dim. oct. 11, 2009 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par Bernard 2 » sam. mars 10, 2012 7:21 pm

Bonjour .
J'ai été agréablement surpris de découvrir ces superbes photos de l'AD 60 , mon grand-père maternel ayant " tenu" les secteurs évoqués avec le 225° RI .
Merci . Cordialement .
Bernard .

grandchamps
Messages : 488
Inscription : mer. sept. 28, 2011 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par grandchamps » dim. mars 11, 2012 10:02 pm

Puis-je soumettre ces quelques petites énigmes à tous les nouveaux amis d'Alexandre ?
cette photo du 15 juin 1915 a été prise dans la salle à manger des officiers de la 23è batterie .
c'est Alexandre qui prend la photo de Beguin, Touffet, Mercillon, Castelein.
je cherche à identifier le contenu de cette boite Lépine. Biscuits, tabac ?
Pour la bouteille , j'ai ma petite idée.
Désolé pour le panneau punaisé à gauche : c'est illisible .

92 Image
fafouille

grandchamps
Messages : 488
Inscription : mer. sept. 28, 2011 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par grandchamps » dim. mars 11, 2012 10:15 pm

énigme numero 2 ...pour les bibliophiles.
"photo prise le 16 juin 1915 auprès
du poste d'observation aérien.
Cape Mounicot lisant.
(photo prise par le)S-Lt Mercillon."

Sans parvenir à identifier la lecture d'Alexandre, je me plais à imaginer que le document qu' il consulte est le jmo de sa batterie ;
je me pose donc cette question ingénue : pour n' en avoir jamais eu en mains, quelle est la dimension d'un jmo standard ?.
merci de belgique
etienne
93Image
fafouille

grandchamps
Messages : 488
Inscription : mer. sept. 28, 2011 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par grandchamps » dim. mars 11, 2012 10:51 pm

Marhaban Azomalaa!

"Spahis marocains arrivés dans notre secteur les premiers jours de juillet 1915.
14 juillet 1915" ( NDLR: le gourbi d'Alexandre est bien reconnu . Nous sommes à la cote 165, sur la route de Suippes à Souain.)
94Image

attention , comme vous avez pu le remarquer , Alexandre donne souvent deux dates:
la première précise l'évenement, l'autre date le commentaire ou l'arrivée de la photo dans l'album.
Y a t'il sur le forum un spécialiste des spahis qui puisse me guider
vers le jmo de ces magnifiques soldats arrivés sur le front de Souain début juillet 1915 ?

Shoukrane Jazilan!

etienne
fafouille

grandchamps
Messages : 488
Inscription : mer. sept. 28, 2011 2:00 am

Re: photos du capitaine Mounicot, 23è Batterie 7è RAC AD60

Message par grandchamps » dim. mars 11, 2012 11:07 pm

"un mortier de 220 exécution de la charge:
le projectile tiré pèse 110 kilos.
27 juillet 1915, Alexandre Mounicot"
ma question: le chargeur apporte une bourre? une charge de poudre ?
est- elle suffisante pour un obus de 110 kilos propulsé à quelques kilomètres ?
Sorry pour mon vocabulaire d'ignorant:
j'ai fait mon service militaire dans l'armée belge comme chef-messman en 1982 dans une école de sous-officiers.
Les doses étaient d'une toute autre nature ...
comment interpréter le geste du servant de droite (sa casquette semble porter le numero 2)
: est ce une manivelle de hausse, un T de pointage ?
Il tient un objet curieux dans son autre main...? Mouchoir ? Outil?
merci pour vos apports
etienne
95Image
95 agr. Image
fafouille

Répondre

Revenir à « Artillerie »