quelques chapeaux de fusées

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2315
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: quelques chapeaux de fusées

Message par air339 » dim. sept. 10, 2017 8:37 pm

Bonjour à tous,



L'automne arrive, les champignons sortent leur chapeau... à ne pas confondre avec ceux des fusées à double effet !



Quelques spécimens des champs (à gauche le modèle lisse, sans traits pour les fractions de secondes)

Image


Un zoom sur leur usinage, la trace du couteau est bien visible sur certains :

Image


Ceux-là ont eu un atterrissage violent, chapeau déformé, barillet arraché...

Image


La détonation de la charge, à l'issue de la combustion du tube fusant, semble parfois faire retour par le canal reliant le tube à la chambre à poudre, éclatant la base du chapeau (spécimen de droite), ou arrache la faible paroi de l'embase au niveau de l'évent (spécimen de gauche). Cette constatation a été faite sur d'autres exemplaires. Le plus souvent, il y a une simple boursouflure de l'embase.

Image


Quelques poinçons de contrôle (à confirmer) : M, C avec un autre c horizontal (assez courant), P dans un croissant.

Image


Fabriquées à des dizaines de millions d'exemplaires, chacune de ces fusées raconte une histoire, de l'atelier à son utilisation, parcelle de la grande Histoire. Dans les fusées ci-dessus : Verdun.



Cordialement,


Régis

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2315
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: quelques chapeaux de fusées

Message par air339 » mar. sept. 12, 2017 2:14 pm

Bonjour,




Je partage ici quelques réflexions sur l'explosion, à leur embase, des fusées DE.



Image

A partir du schéma ci-dessus, on peut voir que la paroi de l'embase est amoindrie (concave) au niveau du canal reliant le tube fusant à la chambre à poudre. Cet amoindrissement est dans l'axe de la vis de bouchon. La pression qui se développe sur ce point peut le déformer, voire l'arracher.
De même, la pression remontant par le passage se concentre sur la base du chapeau. Sur le schéma, un encart sur cette partie montre la fragilité de ce second point. Entre le chapeau et le tube fusant se trouve uniquement une mousseline, comme on le voit sur la photo ci-dessous :


Image



Extérieurement, cet endroit est localisé à l'aplomb l'évent de débouchage "0". Sur ces deux spécimens, la déformation de l'embase est visible.

Image


Dernier cas rencontré, extrême, l'embase semble éclater complètement et rejeter la partie supérieure de la fusée.

Image



Cordialement,

Régis

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8377
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: quelques chapeaux de fusées

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. sept. 12, 2017 3:58 pm

Bonjour
Pour que tout le monde comprenne bien le fonctionnement, au moins en fusant, cette image tirée ( Where else ?) du site http://www.passioncompassion1418.com
Image
Coté pression, il y a aussi probablement celle qui remonte (phase IV) de la mise à feu de la colonne de PN, puis celle qui provoque l'éjection du contenu, ça doit faire chaud tout ça !
Une question : est-on certain que le percuteur fait son office à la phase IV, (ce n'est pas lui qui descend à la percussion) ne serait-ce pas plutot la continuation de l'inflammation du conduit (une otite quoi !)
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2315
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: quelques chapeaux de fusées

Message par air339 » mar. sept. 12, 2017 11:27 pm

Bonsoir Alain,



Ce retour pédagogique était nécessaire, et le site référencé, un incontournable !

Pour le percuteur qui descend sur la masselotte, c'est une ruse pour tromper l'ennemi, ceci doit rester secret entre nous... ;)

Bien cordialement,

Régis

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2315
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: quelques chapeaux de fusées

Message par air339 » mer. sept. 13, 2017 1:53 am

...

Avec ce schéma, on devrait être plus proche de ce qui passe dans la fusée double effet 22/31 modèle 1897 modifiée 1913 :


Image


L'explosion de la chambre à poudre enflamme la charge du système percutant, ce qui accroît les pressions, auxquelles vient s'ajouter celle du tube relais puis celle de la charge finale...

par contrecoup, le bouchon de la chambre est aussi fréquemment expulsé.




Régis

Répondre

Revenir à « Armement & Munitions »