Question de vocabulaire artillesque

Avatar de l’utilisateur
Goeland86
Messages : 33
Inscription : jeu. mai 17, 2012 2:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par Goeland86 » ven. juin 22, 2012 3:40 pm

Merci. Un abri creusé dans le flanc d'une tranchée ? à flanc de coteau (comme j'ai eu l'impression dans "Ceux de 14") ? Une construction avec murs et toit ?...

Franck

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4320
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par TURPINITE » ven. juin 22, 2012 4:08 pm

Bonjour Franck,

Oui, c'est un peu tout ça.

Le nom de "gourbi" existe bien avant la Grande Guerre, puisqu'on le retrouve dans le dictionnaire Pierre Larousse de 1889.

Définition : "Cabane couverte de chaume, de paille des marais, chez les Arabes, en Algérie."

Cagna vient d'asie, Tonkin "cai-nha ", petite maison.

Guitone viendrait du magrehbe, de "gayton" désignant une toile, un tissu.
Peut-être le Maroc, cela désigne une tente, un abri rudimentaire.

Quoiqu'il en soit, dans les trois cas, cela désigne un abri de fortune, quelquefois insalubre.

Amicalement
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
Goeland86
Messages : 33
Inscription : jeu. mai 17, 2012 2:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par Goeland86 » ven. juin 22, 2012 4:54 pm

D'accord merci ! Tout le poids de la colonisation française dans les rang de l'armée française en 1914 !...
Cela ne désigne donc pas ces abris creusés dans la paroi d'une tranchée, en profondeur ? Ou bien ces termes les désignent-ils également ?

F.

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4320
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par TURPINITE » ven. juin 22, 2012 5:33 pm

Bonjour,

Oui, tout à fait, cela concerne tous les abris sommaires, qu'ils soient à l'air libre, enterrés, etc.

A+
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

marpie
Messages : 1911
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par marpie » ven. juin 22, 2012 11:35 pm

Bonsoir à tous

De mémoire , à part les cagnas désignées parfois comme abris contre les projectiles , les gourbis , guitounes , kasbah , crèches et autres sont principalement des abris contre les intempéries ...
Pour les abris légers résistants aux éclats ( et "dans une certaine mesure aux obus de 77 et de 105") et aux abris à l'épreuve ou abris cavernes ( résistants aux obus de 150 à 210) je laisse la parole aux spécialistes du forum

Bien amicalement
Marpie

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4320
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par TURPINITE » sam. juin 23, 2012 1:15 am

Bonsoir,

Oui, tout à fait, ici l'on parle d'abri sommaires.

Pour ce qui est des abris légers ou lourds, il s'agit de la fortification de campagne, enterrée ou non.

Cependant, on reste dans le même cadre, puisque l'élaboration de tranchées à Clameaux, à crémaillère et de leurs abris, relèvent également de la fortification de campagne.

Amicalement
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
Goeland86
Messages : 33
Inscription : jeu. mai 17, 2012 2:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par Goeland86 » sam. juin 23, 2012 1:37 am

D'accord, tous ces termes (très abondants dans "Ceux de 14") désignent des abris légers pour lutter contre la météo plutôt que les obus. Merci pour cet éclairage.
Lorsque j'étais moi-même en activité (ancien fusilier marin), un gourbis désignait un trou -style trou d'obus- entouré de sacs de sables et parfois couvert d'une planche ou d'une tôle ondulée.

F.

NB : si quelqu'un a des photos où l'on peut observer des implantations de cagnats, guitounes, gourbis...

Avatar de l’utilisateur
Goeland86
Messages : 33
Inscription : jeu. mai 17, 2012 2:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par Goeland86 » sam. juin 23, 2012 1:38 am

Ah au fait ! j'ai aussi fréquemment remarqué le terme "ambulance", qui ne désigne par un véhicule comme aujourd'hui, mais ce que je qualifierais de "poste de premiers soins"... Il m'a fallu un moment avant de comprendre...

F.

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4320
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par TURPINITE » sam. juin 23, 2012 12:06 pm

Bonjour Franck,

Le nom "ambulance" s'applique plus ici au point de vue organique de l'élément, cela ne concerne en rien une construction.

Une ambulance peut être légère ou lourde, tout dépend des moyens dont elle dispose, de plus, elle est mobile comme un hôpital de campagne.

Mais elle peut très bien devenir fixe et s'installer dans des maisons, caves, etc.

Amicalement
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
Goeland86
Messages : 33
Inscription : jeu. mai 17, 2012 2:00 am

Re: Question de vocabulaire artillesque

Message par Goeland86 » sam. juin 23, 2012 12:50 pm

Oui, c'est bien ce que j'avais compris, à l'issue de "Les croix de bois"... Merci !

Franck

Répondre

Revenir à « Artillerie »