Cne pilote Makée

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Lassaque
Messages : 130
Inscription : mar. nov. 18, 2008 1:00 am

Cne pilote Makée

Message par Lassaque » dim. déc. 01, 2019 3:23 pm

Bonjour à tous,
Je continue la série avec :
Robert MAKÉE

1-9-1894 : Naissance à Asnières (Seine, auj. Hauts-de-Seine)
1912 : Lycéen
1913-14 : Dessinateur industriel aux chemins de fer de l'état
Recrutement de la Seine (2è bureau) classe 1914 n° 3671
Volontaire pour les troupes aéronautiques dès 1913
2-9-1914 : Appelé puis incorporé (4-9) au 150è rég. d'infanterie à Saint-Mihiel
10-1-1915 : Passé à l'aviation au dépôt du 1er groupe à Lyon
15-2-1915 : Dirigé sur le groupement de Nieuport
22-2-1915 : Soldat de 2è classe conducteur à l'escadrille MF 36 à Furnes (Belgique)
23-8-1915 : Dirigé sur l'école du Crotoy comme élève-pilote
26-1-1916 : Brevet de pilote (n° 2495) sur Caudron
31-1-1916 : Promu caporal
5/25-2-1916 : Passage à la RGA à Dugny
25-2/30-4-1916 : Passage au GDE au Plessis-Belleville puis dirigé sur le 2è groupe de bombardement à Malzéville (M & M)
1-5-1916 : Pilote à l'escadrille C 66 sur Caudron G 4 à Malzéville
21-5-1916 : Attaque successivement 3 avions ennemis
19-6-1916 : Passé avec la 66 au GB 1 après dislocation du GB 2
3-7-1916 : Citation à l'ordre de l'Aéronautique au titre du 1er groupe de bombardement
Jeune pilote qui s'est révélé plein (d'entrain et de ?) bravoure. A pris part à de nombre(ux bombardements ?) et a soutenu plusieurs combats mouve(?? au cours) desquels son avion a reçu de gra(ndes ???). Le 22 juin 1916*, a participé à deux rai(ds ?? ) périlleux de plus de 300 kilomètres en (territoire ennemi ?) et a effectué en plein succès malgré les dangers la mission qui lui av(ait été confiée ?)
(Nota* : Il s'agit du bombardement de Karlsruhe)
26-7-1916 : Promu sergent
26-9-1916 : Passé avec la 66 à l'aéro IIIè armée
(12-1916 ?) : Citation à l'ordre de la 132è div. d'infanterie :
Pilote de bombardement éprouvé ayant effectué de multiples expéditions dont l'une de 1(50 kilomètres ?) dans les lignes ennemies. S'est particulièrement distingué le 21 juillet 1916 au cours de trois attaques sur une importante gare allemande* et le (27 ?) novembre 1916 en effectuant de nuit et à basse altitude (un bombardement ?) sur des bivouacs ennemis.
(Nota ** : la gare de Metz-Sablons ; trois bombardements dans la journée)
11-1/27-2-1917 : Stage au GDE, division d'entraînement Sopwith (pour la transformation de la 66)
27-2-1917 : Rentré à la 66 (qui a réintégré le GB 1 le 15-2) à Pont Saint-Vincent (M & M)
13-4-1917 : Passé avec le GB 1 à l'aéro IIè armée
21-5-1917 : Promu adjudant
11-9-1917 : Evacué malade sur l'hôpital 33 (?) à Châlons
27-8-1917 : Rentré à l'escadrille
12-9-1917 : Hospitalisé dans un hôpital de l'intérieur
1918-19 : Pilote réceptionnaire d'avions neufs à Villacoublay
12-9-1919 : Démobilisé
2-1921/8-1927 : Directeur du centre d'entraînement des pilotes mobilisables d'Orly (France Aviation)
23-1-1927 : Promu sous-lieutenant de réserve
16-3-1927 : Fait chevalier de la légion d'honneur
Makée (Robert-Jules-Louis), directeur du centre d'entraînement de pilotes civils de Villeneuve-Orly ; 18 ans et 6 mois de services militaires et de pratique professionnelle. Titres exceptionnels : excellent pilote, titulaire de brillants états de services militaires (Croix de guerre). Dirige avec une compétence et une rare conscience professionnelle, le centre d'entraînement des pilotes civils d'Orly. A assuré, par son travail, sa prudence et son énergie le fonctionnement régulier de ce centre et contribué à l'entraînement de plus d'un millier de pilotes de réserve. (JORF du 17-3-1927, p. 3031)
8-1927 : Directeur des écoles de boursiers de pilotage (formation prémilitaire) de la Compagnie française d'aviation (CFA, ex-France Aviation) installées à Angers, Nîmes et Clermont-Ferrand
23-11-1930 : Promu lieutenant de réserve
28-7-1931 : Chevalier de la légion d'honneur avec traitement
MAKEE (Robert-Jules-Louis),lieutenant du centre mobilisateur d'aviation n° 21; 15 ans de services, 5 campagnes. A été cité. A accompli 6 périodes d'entraînement aérien volontaires. (JORF du 14-8-1931, p. 8978)
1932 : Accède à un poste de direction à la CFA, devenue filiale du motoriste Salmson
16-6-1938 : Promu officier de la légion d'honneur
MAKEE (Robert-Jules-Louis),lieutenant ; 23 ans de services, 4 campagnes. A été cité. 1 an de bonifications pour services aériens. Chevalier de la Légion d'honneur du 16 mars 1927. A accompli 13 périodes d'entraînement aérien volontaires. (JORF du 17-7-1938, p. 8608)
25-12-1938 : Promu capitaine de réserve
26-8-1939 : Rappelé à l'activité à la base aérienne de Châteaudun
28-9-1939 : Reçoit une affectation spéciale à la CFA
Entre 1940 et 44 : A la CFA, se consacre à la conception d'un avion léger d'école et de tourisme destiné à l'aviation populaire et aux centres-école à réouvrir après la guerre
1945 : La militarisation temporaire en 1939 de la formation initiale des pilotes de l'armée de l'Air n'est pas remise en cause et les centres-écoles de la CFA ne renaîtront pas (le CFA D7 Cricri Major à moteur Salmson 85 ch volera en 1948 mais, privé de son marché, sera un échec commercial)
2-12-1945 : Décédé subitement à Paris

J'ai tenté de compléter le texte de ses citations (le béquet est amputé sur sa matricule) en m'inspirant de la phraséologie officielle de l'époque. Sans garantie. Reste que la 1ère citation fait état de 2 raids le 22-6-1916.Je n'en trouve qu'un. Pour la 2è, je propose le 27 car c'est la seule date de raids nocturne en novembre sur le JMO de la 132è div. d'infanterie après son entrée en secteur sur le front de la IIIè armée.
Dernière question sur l'hôpital n°33 à Châlons (sur CCC). Pas trouvé de confirmation.
Cordialement
J. Lassaque

Répondre

Revenir à « AVIATION »