Lt CATON

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Lassaque
Messages : 130
Inscription : mar. nov. 18, 2008 1:00 am

Lt CATON

Message par Lassaque » lun. nov. 25, 2019 7:14 pm

En voici une autre :

Etienne CATON

5-1-1897 : Né à Paris (XIVème)
1913/1915 : Mécanicien à Moulins (Allier)

Recrutement de Montluçon (Allier), classe 1917 n° 1121
17-1-1916 : Soldat de 2è classe et passé (26-1-1916) au 1er groupe d'aérostation (intérieur)
28-1-1916 : Arrivé à la compagnie d'ouvriers d'aérostation de Chalais-Meudon
7-1-1917 : Passé au 3è groupe d'aviation comme élève-mécanicien d'aéronautique
8-4-1917 : Promu caporal
8-6-1917 : Passé au 2è groupe d'aviation (aux armées, sans doute dans un parc aéro d'armée)
17/27-8-1917 : Passage à la RGA comme mécanicien sur moteurs rotatifs Le Rhône
27-8-1917 : Dirigé sur le parc n° 1 (parc aéronautique de la Vè armée)
fin 8-1917 : Mécanicien à l'escadrille C 39 qui vole sur Caudron G.4 (moteurs Le Rhône)
17-12-1917 : Passé à l'escadrille Sop 222
fin 12-1917 : Dirigé sur le Centre de Dijon
2-1-1918 : Arrivé au dépôt de Dijon
7-1-1918 : Accepté comme élève-pilote et passé au 1er groupe d'aéronautique (intérieur)
8-2-1918 : Arrivé à l'école de pilotage d'Istres, division d'instruction Nieuport (à Miramas)
27-3-1918 : Breveté pilote
1/30-4-1918 : Séjour à l'école d'application de Pau
2-5-1918 : Arrivé au GDE, division d'entraînement Nieuport
10-6-1918 : Passé à la division d'entraînement Spad
30-6-1918 : Dirigé sur le 21è groupe de combat
2-7-1918 : Affecté à l'escadrille Spa 124
16-8-1918 : Promu sergent

13-2-1919 : Affecté au DMA 2 à Sommesous à la dissolution de la 124
9-8-1919 : Affecté au magasin général d'aéronautique n° 2
1-9-1919 : Promu adjudant
26-9-1919 : Rengagé pour 6 mois
1-4-1920 : Passé au 1er groupe d'ouvriers d'aviation (8è section)
2-4-1920 : Rengagé pour 1 an au titre du 1er groupe d'ouvriers d'aviation
8-11-1920 : Décoré de la médaille militaire
CATON (Max-Etienne), adjudant au magasin général d'aviation n° 2 (JORF du 10-11-1920, p.18000)
6-3-1921 : Rengagé pour 1 an au titre du 37è rég. d'aviation d'observation au Maroc
24-3-1921 : Rengagé pour 1 an
1-7-1921 : Dirigé sur le 37è rég. d'aviation d'observation à Rabat (Maroc)
6-7-1921 : Arrivé à Rabat et affecté à la 5è escadrille
1-2-1922 : Affecté à la 2è escadrille
6-3-1922 : Rengagé pour 1 an au titre du 37è rég. d'aviation d'observation
31-8-1922 : Cité à l'ordre du régiment :
Pilote plein d'allant. Le 29 mars 1922 au cours du combat de Nif Ghalen a provoqué l'admiration et l'enthousiasme de l'infanterie en mitraillant et bombardant à basse altitude des groupes ennemis. A exécuté plusieurs reconnaissances ou bombardements pendant les opérations sur Almis (mars et avril 1922).

6-1-1923 : Quitté le Maroc pour la France
5-5-1923 : Rengagé pour 1 an au titre du 1er groupe d'ouvriers d'aéronautique (8è compagnie) à Dijon
26-3-1924 : Rengagé pour 1 an
26-3-1925 : Rengagé pour 1 an
26-3-1926 : Rengagé pour 1 an au titre du 39è rég. d'aviation d'observation, au Levant
30-3-1926 : Arrivé au Levant
20-4-1926 : Affecté à la 1ère escadrille sur le terrain de Rayak (Liban)
2-2-1927 : Affecté à la 7è escadrille, commandant du détachement de Palmyre (Syrie)
2-5-1927 : Promu adjudant-chef (personnel naviguant)
1-10-1927 : Affecté à la 8è escadrille
26-3-1928: Rengagé pour 1 an au titre du 39è rég. d'aviation d'observation
3-9-1928 : Admis dans le corps des sous-officiers de carrière

1-1-1929 : Nommé chevalier de la légion d'honneur
CATON (Etienne), adjudant-chef au 39e rég. d'aviation (Levant); 12 ans de services, 8 campagnes, 2 citations. (JORF du 20-1-1929, p.743)

10-2-1931 : Affecté à la 1ère escadrille à Palmyre
17-2-1933 : Rapatrié sanitaire de Syrie
9-5-1933 : Passé à la Base aérienne n° 4 (plus tard n° 104) de Dugny
25-12-1934 : Promu sous-lieutenant à TD et affecté à la 33è escadre aérienne à Nancy
15-3-1935 : Affecté à la 4è escadrille
18-12-1935 : Affecté à la Base aérienne 121 (Nancy), escadron d'entraînement
16-10-1936 : Réaffecté à la 33è escadre aérienne, 2è groupe, adjoint du commandant de l'escadron d'entraînement
1-2-1937 : Passé au groupement d'instruction de la 8è brig. aérienne (Metz)
15-5-1937 : Réaffecté à la 33è escadre aérienne

25-12-1936 : Promu lieutenant (cadre navigant)

16-6-1938 : Promu officier de la légion d'honneur
CATON (Etienne), lieutenant; 22 ans de services, 12 campagnes, 23 ans de bonifications pour services aériens. A été cité. 7 (sic) citations. Chevalier de la Légion d'honneur du 1er janvier 1929 (JORF du 30-6-1938, p.6594)

21-9-1939: Nommé commandant de la 1ère escadrille du GR I/33
16-10-1939 : Au cours d'un vol de reconnaissance, son avion (Potez 637 n° 17) est abattu par la DCA allemande au-dessus du chantier du pont de Gernsheim sur le Rhin. Son mitrailleur est tué, son observateur, blessé est fait prisonnier. Le Lt Caton est très grièvement blessé.
17-10-1939 : Décédé à l'hôpital auxiliaire de Darmstadt n°2 à Gernsheim; mort pour la France
18-10-1939 : Inhumé à Gernsheim avec les honneurs militaires par la Luftwaffe
12-1948 : Sépulture rapatriée à la NN de Montauville (M & M)

Répondre

Revenir à « AVIATION »