DM 36

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Avatar de l’utilisateur
Blake
Messages : 286
Inscription : jeu. avr. 14, 2011 2:00 am

Re: DM 36

Message par Blake » dim. oct. 05, 2014 10:34 pm

Bonsoir,
il y a également monocoque et... monocoque. C'est ainsi qu'on trouve, dans le catalogue 1913 de Deperdussin, un monocoque propulsé par un moteur Gnome 50 HP. On était loin des 160 Ch des 200 km/h.
Didier
Bonjour Didier
C'est la même cellule, le prix variant de 25.000 fr avec 50 HP à 50.000 fr avec 160 HP.
Même avec seulement 50 HP, la vitesse est annoncée à 130 km/h auxquels les pilotes militaires n'était pas habitués.

Avatar de l’utilisateur
Guy Rufray
Messages : 146
Inscription : jeu. nov. 08, 2007 1:00 am

Re: DM 36

Message par Guy Rufray » lun. oct. 06, 2014 2:39 am

Bonjour à tous,

L'armée à utilisé quelques Deperdussin monocoques qui étaient légèrement différents des avions de course. Le moteur était un Le Rhône de 80 cv.
L'escadrille CM en utilisait deux pour les reconnaissances au profit de la 5e armée au début de la guerre et la DM 36 a été formée avec quatre de ces appareils.
Je ne connais que deux numéros les D24 et D42. Ce dernier a été exposé au salon de 1912, on en trouve une très belle photo dans le livre de Opdycke - French Aeroplanes Before the Great War, page 103.
Il existe aussi une photo d'un avions accidenté (avec la dérive tricolore) dans la Guerre aérienne mais je n'ai pas noté dans quel numéro. Ils ont été retirés du service dès 1915.
Voir aussi l'étude de l'Aérophile du 15 septembre 1912 page 410.

Cordialement
Guy

Avatar de l’utilisateur
amboise37
Messages : 561
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: DM 36

Message par amboise37 » lun. oct. 06, 2014 10:41 am

Bonjour,
voici une photo de William Hostein et de sa future épouse en juillet 1914. L'avion qui se trouve derrière est le Deperdussin D50 moteur R24. Était-ce un monocoque ?
Je reste toujours dubitatif pour l'utilisation de ce type d'avion - surtout à une date aussi tardive 'à partir de novembre 1914) - avec des pilotes qui n'étaient pas observateurs. L'escadrille D6 n'a d'ailleurs pas utilisé ces monoplaces mais des biplaces en août 14 et après. Dans les souvenirs de Costantini publié dans La Guerre Aérienne, il parle bien de Deperdussin monocoque.
Didier
(Source la photo : famille Hostein via sa fille et François Tulasne)
Image
www.aeroplanedetouraine.fr

"Il y a tout de même une justice sur terre, mais elle devrait bien augmenter la puissance de son moteur" - Maxime Lenoir

Avatar de l’utilisateur
Guy Rufray
Messages : 146
Inscription : jeu. nov. 08, 2007 1:00 am

Re: DM 36

Message par Guy Rufray » lun. oct. 06, 2014 11:09 am

Bonjour Didier,

oui, il s'agit bien d'un Deperdussin monocoque du type commandé par l'armée en 1912 et toujours utilisé en 1914 ! C'est bien ce que dit le Ltt Adrian dans sa lettre du 3 septembre 1914 rapportée par Claude (CTP) dans un message précédent.

Cordialement
Guy
Guy Rufray

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2671
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: DM 36

Message par CTP » lun. oct. 06, 2014 11:40 am

Bonjour Guy, bonjour à tous
L'escadrille CM en utilisait deux pour les reconnaissances au profit de la 5e armée au début de la guerre
Guy, pouvez-vous me dire où vous avez trouvé cette information.
La CM formée avec les Caudron monoplaces et les moniteurs de l'école de Reims a permis de créer la 39 sur laquelle je cherche toute information.
Par ailleurs la D4 et la D6 travaillaient pour la 5ème armée en 1914
Merci

Cordialement
Claude
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

Avatar de l’utilisateur
Guy Rufray
Messages : 146
Inscription : jeu. nov. 08, 2007 1:00 am

Re: DM 36

Message par Guy Rufray » lun. oct. 06, 2014 12:07 pm

Bonjour Claude,
L'escadrille CM en utilisait deux pour les reconnaissances au profit de la 5e armée au début de la guerre
Guy, pouvez-vous me dire où vous avez trouvé cette information.
Dans Icare n° 201 page 75.

Cordialement
Guy
Guy Rufray

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2671
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: DM 36

Message par CTP » lun. oct. 06, 2014 12:31 pm

Re-bonjour

Merci Guy.
Je voudrais bien connaître la "source primaire" de Nicolaou car cette liste m'étonne.

Cordialement
Claude
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3609
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: DM 36

Message par bruno10 » lun. oct. 06, 2014 12:36 pm

Bonjour à tous,

Je ne connais que deux numéros les D24 et D42. Ce dernier a été exposé au salon de 1912, on en trouve une très belle photo dans le livre de Opdycke - French Aeroplanes Before the Great War, page 103.
Il existe aussi une photo d'un avions accidenté (avec la dérive tricolore) dans la Guerre aérienne mais je n'ai pas noté dans quel numéro. Ils ont été retirés du service dès 1915.
Voir aussi l'étude de l'Aérophile du 15 septembre 1912 page 410.

Cordialement
Guy
On retrouve la photo sur internet ....
Image

Avatar de l’utilisateur
Blake
Messages : 286
Inscription : jeu. avr. 14, 2011 2:00 am

Re: DM 36

Message par Blake » lun. oct. 06, 2014 12:51 pm

Bonjour
Le D24 a été livré en 1912 et est donc d'une conception bien antérieure aux premiers véritables monocoques apparus au Circuit d'Anjou en juin. Très probablement une évolution du type B, moteur Gnome 50 HP. Le Temps l'attribue au Lt Lalanne à Maubeuge.
Le D42, plus bas numéro connu de type "Epervier", n'est pas un monocoque bien qu'il ait été parfois ainsi qualifié. Exposé au Salon 1912, il n'a été réceptionné qu'au mois de février suivant.
Les "Epervier" de série livrés en 1913 ont une dérive agrandie, moteur Le Rhône 60 HP. Je n'ai qu'un autre numéro certain, le D46 à la D6 puis à la D4 en août 1914. Le fuselage des "Epervier" est une poutre classique profilée par une coque supérieure longue et une coque inférieure courte, rien à voir avec les véritables monocoques de course. Sur la photo d'Amboise37 on voit bien les jonctions entre la poutre et les coques.

La photo dans L'Aérophile du 15 septembre 1912 page 410 montre un des deux premiers vrais monocoques, préparés pour le Circuit d'Anjou. Ce sont les mêmes, modifiés, qui courront la Coupe Gordon Bennett. Les descriptions d'avions dans L'Aérophile sont souvent très en retard sur l'actualité...

Avatar de l’utilisateur
Roser
Messages : 133
Inscription : dim. nov. 23, 2008 1:00 am

Re: DM 36

Message par Roser » lun. oct. 06, 2014 1:43 pm

Guy Rufray
Est-ce que CM ne volait pas sur des caudrons?

Répondre

Revenir à « AVIATION »