Des grandes oreilles

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
alain13
Messages : 1966
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Des grandes oreilles

Message par alain13 » ven. oct. 14, 2011 11:45 pm

Bonsoir à tous,

Sans aucun doute un détecteur d'avions par le son ...

Image

Mais , où, quand, comment ???

Cordialement,
alain

ALVF
Messages : 5885
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Des grandes oreilles

Message par ALVF » sam. oct. 15, 2011 9:02 pm

Bonsoir,

Il s'agit bien d'un "Télésitémètre Perrin" destiné à l'écoute des avions.Ce dispositif particulier a été étudié par le célèbre professeur Jean Perrin qui fut capitaine du Génie pendant la guerre (et aussi Prix Nobel!) mais n'a été mis en service qu'après la guerre avant d'être remplacé par des appareils plus élaborés mais de même principe en 1936.
Les appareils d'écoute en service en 1918 étaient surtout des "Paraboloïdes" de plusieurs dimensions, toutefois un premier appareil binauriculaire à récepteurs paraboliques a été mis en service en 1918 (mis au point par le capitaine Baillaud du Génie).
Voici trois documents illustrant cette question complexe où l'avance de la science française était bien supérieure à celle des allemands:
Image
Appareil binauriculaire à récepteurs paraboliques du capitaine Baillaud.

Image
Le Télésitémètre Perrin, du type mis en service dans les batteries fixes de D.C.A de la Marine après la guerre.

Image
Principe sommaire du télésitémètre Perrin.

Cordialement,
Guy François.

alain13
Messages : 1966
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Des grandes oreilles

Message par alain13 » dim. oct. 16, 2011 5:02 pm

Bonjour à tous,

Merci Guy pour vos précisions sur ce sujet intéressant mais rarement abordé.

Cordialement,
alain



alain13
Messages : 1966
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Des grandes oreilles

Message par alain13 » jeu. oct. 20, 2011 8:10 pm

Bonjour à tous, bonjour Guy,

Voici un appareil qui s'apparente tout à fait à votre schéma de fonctionnement... et qui a été employé pendant la grande guerre.

Image

Outre la position des avions, il servait aussi à déterminer, au bruit caractéristique des divers moteurs, de quels avions ils s'agissait, français ou allemands et dans le deuxième cas , à se préparer à les recevoir.

(l'Image, janvier 1918)

Cordialement,
alain

Répondre

Revenir à « AVIATION »