CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Avatar de l’utilisateur
RSanchez95
Messages : 2381
Inscription : ven. juil. 03, 2009 2:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par RSanchez95 » jeu. janv. 19, 2012 3:53 pm

La moins bonne nouvelle est qu'il n'y a pas les registres des entrées au SAMHA de Limoges pour cet hôpital, mais, mais... Je peux faire une demande pour avoir les informations concernant ces quatre mécaniciens. Peut-être une possibilité de connaitre des informations sur le stage et un lieu car ils ont été évacués après le stage normalement, en espérant ne pas avoir uniquement un groupe d'aviation comme information aussi car si c'est le cas c'est la fin de ces pistes Hôpital d'évacuation n° 35 et le dépôt des éclopés à l'usine "Babcock et Wilcox" de La Courneuve :( :D .
Bonjour Monsieur Claude,
Si vous avez trouvé des noms par hasard de mécaniciens du stage où il y a ensuite l'hôpital n° 35 de La Courneuve-Drancy (ou seulement hôpital n° 35) ou le dépôt d'éclopés usine Babcock, merci si vous pouvez me l'indiquer, car je vais faire une demande groupée au S.A.H.M.A. de Limoges de ces quatre mécaniciens avec les détails que je connais et comme je ne sais pas ce qu'ils peuvent trouver ou pas dans leurs archives des services de santé concernant du personnel de l'aéronautique et pour des groupes d'aviation, à mon avis plus il y a de noms (je ne souhaite pas que beaucoup de mécaniciens aient été évacués à cet hôpital aussi) plus il y a de chance d'avoir peut-être quelque chose (?). Merci si vous voulez.

Je vais faire une grande recherche dans les fiches sur M.D.H. avant d'envoyer mon courrier au S.A.H.M.A. aussi.

Bien cordialement.

Avatar de l’utilisateur
RSanchez95
Messages : 2381
Inscription : ven. juil. 03, 2009 2:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par RSanchez95 » jeu. janv. 19, 2012 7:29 pm

toutes façons il serait difficile de trouver les personnes de la mairie qui ont participé à "L'histoire de Meudon en bande dessinée" (1988) et quelle est la source d'information et pourquoi l'E.V. Le Prieur et les fusées Le Prieur sont cités dans ce livre de la ville.
.

Pour "l'Histoire de Meudon en bande dessinée" (Dessin Tos 1988) voici le texte :

Page 30 - Case ou vignette 2 :

Dessin d'un labo : "1919 - L'office des inventions aujourd'hui C.N.R.S. occupe les bâtiments de l'ancienne école de danse d'Isadora Duncan à Bellevue."

Dessin du perso de la BD où une fusée décolle de sa main "Un certain commandant "Le Prieur" fait même les premiers essais de fusée."
"Ce même commandant Le Prieur, officier de Marine inventa les premières roquettes qui abattirent les ballons d'observation allemands pendant la guerre et surtout le scaphandre autonome qui permet de plonger sans lien avec la surface."


Dessin humour le perso de la BD se sauve avec sa soucoupe à remonter le temps : "Ca devient dangereux dans le coin... Avec les roquettes!!!".

Page 31 - Case ou vignette 1 :

Dessin de plusieurs avions ("Biplan en 1911 - Avion Blériot 1910 - Le Bréguet en 1918") et le héros en pilote "En 1921 inauguration du musée de l'air de Meudon."
"C'est après la mort de Charles Renard en 1905 que le centre de Chalais-Meudon va s'orienter vers de nouvelles recherches axées sur l'aéronautique et le perfectionnement de l'enfant chéri du XXeme siècle l'Avion."

Les "" sont le texte d'une bulle associé avec une ou des images de la BD.

J'ignore s'il faut associer à 1919 ou avant selon les dessins de la bande dessinée (?).
Voilà je ne sais rien de plus et comment il faut comprendre ce texte sur Le Prieur et les fusées et s'il parle d'un lien avec Meudon (?).

Salutations.

Avatar de l’utilisateur
RSanchez95
Messages : 2381
Inscription : ven. juil. 03, 2009 2:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par RSanchez95 » ven. févr. 03, 2012 11:16 am

Je pense que l'on peut oublier Chalais-Meudon
Je retire ce que j'ai dit, Chalais-Meudon semble être une bonne piste pour un lieu d'invention des fusées.

Pour le lieu du stage des mécaniciens je ne sais pas, je vais envoyer ma lettre au S.A.M.H.A. pour peut-être savoir.
Il est peut-être possible que le stage ait été à Chalais-Meudon (???) car je retrouve parfois des fiches du personnel envoyé sur Chalais-Meudon pour des stages dans l'aéronautique (sur moteurs ou avions). Reste à savoir si c'est plausible avec une évacuation sur l'hôpital n° 35 de La Courneuve ou son annexe à Drancy.
Salutations.

Avatar de l’utilisateur
soupape1418
Messages : 119
Inscription : mer. janv. 18, 2012 1:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par soupape1418 » dim. févr. 05, 2012 12:43 pm

Claude a écrit:

Merci pour cette photo et les questions qu'elle pose. En effet c'est la première fois que je vois un tel dispositif. A priori les fusées Le Prieur étaient installées 4 de chaque coté ou 5 pour les Farman, mais ici on a apparemment deux dispositifs de 8 fusées ou plus de chaque coté. En savez-vous plus sur cette photo?
Alain a écrit:

Effectivement, ce n'est pas du tout le dispositif que l'on voit habituellement et il semble que les fusées sont de taille plus réduite. Mais pas d'autres précisions sur ce dispositif ...???
Bonjour a tous et a toutes,

Je pense Clae que tu as raison sur le nombre et la disposition des fusées

Avatar de l’utilisateur
soupape1418
Messages : 119
Inscription : mer. janv. 18, 2012 1:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par soupape1418 » dim. févr. 05, 2012 12:55 pm

Claude a écrit:

Merci pour cette photo et les questions qu'elle pose. En effet c'est la première fois que je vois un tel dispositif. A priori les fusées Le Prieur étaient installées 4 de chaque coté ou 5 pour les Farman, mais ici on a apparemment deux dispositifs de 8 fusées ou plus de chaque coté. En savez-vous plus sur cette photo?
Alain a écrit:

Effectivement, ce n'est pas du tout le dispositif que l'on voit habituellement et il semble que les fusées sont de taille plus réduite. Mais pas d'autres précisions sur ce dispositif ...???
Bonjour a tous et a toutes,

Je pense, Claude, que tu as raison sur le nombre et la disposition des fusées.
2 x 8 fusées sur 2 mats, soit 32 fusées au total.
Le nombre et la disposition des fusées m'a rappelé un article d'un Aviation Magazine des années 50. Je le cherche et je vous en dit plus.

Cordialement
Dominique

Avatar de l’utilisateur
RSanchez95
Messages : 2381
Inscription : ven. juil. 03, 2009 2:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par RSanchez95 » dim. févr. 05, 2012 4:43 pm

Bonjour,

Oui c'est vraiment étrange ce système et le nombre sur ce Spad.

Ce que je sais normalement pour les fusées Le Prieur :

Normalement les roquettes (fusées) Le Prieur avaient une lame à l'avant pour percer la toile d'un ballon et pénétrer, c'est ensuite normalement le gaz (poudre noire) incandescent éjecté par la tuyère de la roquette qui enflammait le ballon au contact du gaz du ballon (voir photo en page 2 du "Le Miroir" de ce sujet). Donc très logiquement une seule roquette au but était normalement suffisante j'imagine

Monsieur Claude, je vous prépare ce que je connais et je vais vous envoyer par mail pour votre site internet.

Bien cordialement.

Ajout :

Les photographies du journal "Le Miroir" de juin 1916 :

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
RSanchez95
Messages : 2381
Inscription : ven. juil. 03, 2009 2:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par RSanchez95 » dim. févr. 05, 2012 6:48 pm

Je signale aussi que des mécaniciens du stage sont trouvés par CTP et sont sur son site ici : http://www.asoublies1418.fr/Default.asp ... 395332D36E
Je n'ai pas joint les noms ici. Merci CTP pour ces noms trouvés.
Salutations.

Avatar de l’utilisateur
soupape1418
Messages : 119
Inscription : mer. janv. 18, 2012 1:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par soupape1418 » lun. févr. 06, 2012 1:16 pm

Bonjour à tous et à toutes,

J’ai retrouvé le numéro d’Aviation Magazine, il s’agit du N° 274 du 1er mai 1959. Et une bonne surprise nous y attend.
« Intercepteur et projectile à réaction de Marcel Riffard en 1917 : solutions de 1959. » titre très alléchant de l’article de Jean Grampaix.
On y apprend qu’en 1917, Marcel Riffard étudia, entre autres choses, le montage de fusées sur les mâts des avions « militaires », l’article précise : « 32 fusées au total, soit donc 16 par mât,… en ayant en vue plusieurs objectifs ».

Objectif: Drachens, zepplins, bombardiers géants? Pas du tout !

« Améliorer le décollage, donner au pilote la faculté d’accélérer si nécessaire pour le combat, enfin donner une possibilité supplémentaire de rejoindre ses lignes au pilote dont le moteur avait été endommagé. »
L’article dit que les fusées ont été testées au sol, mais rien sur un essai sur avion.
A regarder la photo de plus près, l’hypothèse « JATO, Over-Boost, moteur de secours» semble plausible. L’axe des supports fusées semble assez proche de l’axe de traction hélice, donc bien positionné pour éviter couple piqueur ou cabreur lors du fonctionnement du système.

Cette piste me semble à creuser !

Cordialement
Dominique

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par alain13 » lun. févr. 06, 2012 3:40 pm

Bonjour Dominique, bonjour à tous,

Effectivement, 2 "cages " de 16 fusées de chaque côté, dont l'axe est beaucoup moins incliné que celui des fusées Le Prieur.
Il semble aussi que les corps de fusées soient à l'arrière et non à l'avant.
Alors !!!, ancêtre de l'avion à réaction ??? :)


Cordialement,
alain

Avatar de l’utilisateur
soupape1418
Messages : 119
Inscription : mer. janv. 18, 2012 1:00 am

Re: CRP (Camp retranché de Paris) en 1916 et stage "Le Prieur".

Message par soupape1418 » lun. févr. 06, 2012 5:23 pm

Alors !!!, ancêtre de l'avion à réaction ??? :)
En effet Alain, ou tout au moins à propulsion hybride.

A noter que le montage des fusées d’appoint sur avion existant fait suite à l’annulation du projet de l’avion RM-1 type RDP.
Cet « intercepteur » devait avoir pour assurer sa propulsion pas moins de 48 fusées montées en couronne autour du fuselage. L’étude des fusées c’est réalisée sous la responsabilité du lieutenant Castro spécialiste en balistique. Si cet avion avait été réalisé et fonctionné (correctement) on aurait eu assurément un des premiers avions à réaction militaire. J’ignore volontairement l’appareil de Coanda car il ne fit pas ses preuves et n’avait rien de militaire.

Le Spad fusée ne devait être qu’un pis-aller... toujours dans l'hypothèse que la photo corresponde à l'article Avi.Mag.


Dominique

Répondre

Revenir à « AVIATION »