Jean Roulier

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
*ludovic*
Messages : 205
Inscription : mer. juin 15, 2005 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par *ludovic* » sam. mai 17, 2008 2:32 pm

Un grand merci à vous DTB pour la réponse,
bien cordialement
Ludovic
Montmirail, Croix du Drapeau, Fusiliers marins, De Gironde, Cigognes, etc... : http://bravouresetgrandeursmilitaires.wifeo.com/

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1430
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par Lucien Morareau » dim. mai 25, 2008 5:04 pm

Lucien n'a pas pu répondre à vos sympathiques solliciations et il s'en excuse. Lucien était en Italie à s'empiffrer d'antipasti et d'autres spécialités transalpines et, très accessoirement, à essayer de taper sur des petites balles blanches qui ne lui ont pourtant rien fait ! Tout ça par la faute (entre autres) du frère de CTP (il comprendra...).

Rien a rajouter sur Jean Roullier, tout a été dit.

Un petit point de détail cependant, s'il est vrai que le CAM de Venise n'a jamais eu de lettre caractéristique affectée, ses appareils ont porté un n° de rang, de 1 à courir, peint sur l'avant de la coque. Lorsque les 130ch GR ont commencé a être remplacés par les 150ch HS, ces derniers ont reçu une numérotation similaire mais suivie d'un H (Hispano) pour éviter les doublons.

Autre point, il existe dans le cimetière de Venise, situé dans l'île des San Michele, un carré dans lequel sont toujours inhumés les morts du CAM dont le rapatriement n'a pas été demandé par les familles.

Avatar de l’utilisateur
FX Bernard
Messages : 489
Inscription : mar. oct. 19, 2004 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par FX Bernard » lun. mai 26, 2008 4:31 pm

Lucien n'a pas pu répondre à vos sympathiques solliciations et il s'en excuse. Lucien était en Italie à s'empiffrer d'antipasti et d'autres spécialités transalpines et, très accessoirement, à essayer de taper sur des petites balles blanches qui ne lui ont pourtant rien fait ! Tout ça par la faute (entre autres) du frère de CTP (il comprendra...).

Rien a rajouter sur Jean Roullier, tout a été dit.

Un petit point de détail cependant, s'il est vrai que le CAM de Venise n'a jamais eu de lettre caractéristique affectée, ses appareils ont porté un n° de rang, de 1 à courir, peint sur l'avant de la coque. Lorsque les 130ch GR ont commencé a être remplacés par les 150ch HS, ces derniers ont reçu une numérotation similaire mais suivie d'un H (Hispano) pour éviter les doublons.

Autre point, il existe dans le cimetière de Venise, situé dans l'île des San Michele, un carré dans lequel sont toujours inhumés les morts du CAM dont le rapatriement n'a pas été demandé par les familles.
Bonjour,

je ne me prononce pas sur le début du message, visiblement il est codé. Par contre, je confirme les informations sur le cimetière de Venise, les photo sont ici : http://www.anciensditalie.net/venise.html
Sur demande je peux envoyer des photos individuelles des tombes.

Cordialement

f-xavier
Mon blog photographique:
www.ww1photographs.wordpress.com
Le site sur les troupes françaises en Italie :
www.anciensditalie.net

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par alain13 » mar. mai 27, 2008 9:51 am


Bonjour,

... le transfert du cercueuil de Jean Roulier sur cette île qui de loin ressemble à un bateau.

Image
Image

Cordialement,
Alain

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1430
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par Lucien Morareau » mar. mai 27, 2008 10:03 am

Bonjour,

Pour la partie codée de mon message, l'explication est simple ; Il y a quelques siècles, quelque part dans le grand SO, le frère de CTP qui est un éminent professeur de golf, a essayé d'inculquer à un néophyte pas très doué, les bases de ce noble sport... Il a fait ce qu'il a pu mais si j'en juge par les salves "tous azimuts" que je continue à envoyer, le message n'est pas très bien passé mais le virus est là et impossible de l'éradiquer...

Mais tout cela n'a qu'un très lointain rapport avec le sujet qui nous intéresse. Pour en revenir à des choses plus sérieuses, une autre des victimes de l'explosion du 31 octobre 1916 dont le corps a été rendu à la famille, est le LV Antoine Reynaud, commandant du CAM et l'un des tous premiers pilotes de la Marine. Son fils Georges, médecin retraité qui résidait à Monaco, a été membre de l'ARDHAN jusqu'à son décès en 2004.

Amicalement,

LM

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par alain13 » ven. mai 18, 2012 10:19 am


Bonjour,

Une composition du dessinateur Carrey (Le Miroir du 18 juillet 15), montrant l'attaque du sous-marin autrichien U11 par l'enseigne de vaisseau Roulier... mais sur quel avion ?

Image

Uploaded with ImageShack.us

Cordialement,
alain

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3464
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: Jean Roulier

Message par bruno10 » ven. mai 18, 2012 11:00 am

Bonjour

Il s'agirait d'un Nieuport VI H (dénomination exacte? à confirmer pr Lucien ) qui date de 1912
et construit a peu d'exemplaires pour l'aviation maritime
en configuration tandem
Image

Cordialement
Bruno

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1430
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par Lucien Morareau » ven. mai 18, 2012 4:34 pm

Bonjour,

C'est un Nieuport sans contestation, mais le dessin est trop approximatif pour définir le type avec précision. De toute façon, aucun Nieuport n'a servi à Venise. A l'époque du fait d'armes, le CAM de Venise était équipé de FBA 100hp Gnome ou Le Rhône.

LM

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Jean Roulier

Message par alain13 » ven. mai 18, 2012 9:09 pm


Bonsoir à tous,

Merci pour ces renseignements.

J'ai retrouvé cet avion, ou tout au moins le VI- M dans le livre de l'ARHDAN sur le CAM de St Raphaêl (produit à 26 exemplaires).
On s'aperçoit que le Miroir qui n'est tout de même pas n'importe quel hebdo, publie parfois n'importe quoi.
On se demande d'ailleurs comment le pilote peut lancer des bombes de cette manière, l'aile débordant très largement sur l'arrière du poste de pilotage !

Cordialement,
alain

Répondre

Revenir à « AVIATION »