Voisin Canon

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
CELT 29
Messages : 206
Inscription : jeu. nov. 22, 2007 1:00 am

Re: Voisin Canon

Message par CELT 29 » jeu. avr. 17, 2008 1:04 am

Bonsoir,

A la recherhce de décor

CELT 29
Messages : 206
Inscription : jeu. nov. 22, 2007 1:00 am

Re: Voisin Canon

Message par CELT 29 » jeu. avr. 17, 2008 1:58 am

Bonsoir à nouveau.

A la recherche de décorations particulières pour Albin, je suis tombé sur une série de noms de baptême pour des Voisin Canon de la V 97 (merci le scanner).

Le premier concerne l'appareil se trouvant en arrière plan dans le hangar. Il est baptisé "Capitaine FERBER". A noter ses chevrons bicolores pointés vers le bas.

Image Quatrième à partir de la gauche, le capitaine Laurens patron de la V 97 avec à sa
gauche son adjoint le lieutenant Vitali.

Image

Le second est un appareil baptisé "Sergent Derôme". Après recherches sur le site MdH, il s'avère qu'un sergent Paul DEROME né le 05 11 1883 est décédé à l'hôpital de Bourges le 25 08 1915 suite à une chute d'avion. Je ne le retrouve pas dans les fiches du personnel navigant, par contre sur les fiches du SHAA il y a un caporal DEROME né le 02 07 1897 qui aurait été affecté le 08 02 1915 (même pas 18 ans ?) au Camps Retranché de Paris en tant que pilote de Voisin. Lequel est le bon?

Image Image

Image L'aviateur à droite s'appelle Rossignol.

Le troisième est l'appareil de l'adjudant Constant Bourkadam, décédé le 18 01 1918 à Meknès (Maroc) dans un accident d'avion. Son Voisin Canon est baptisé "Sergent Laporte". Malgré la consultation de MdH et des fiches du SHAA où il y a beaucoup de Laporte, je n'ai pas trouvé un aviateur qui puisse correspondre plus particulièrement à ce nom de baptême.

Image

Si quelqu'un a une idée pour ces deux derniers, je suis preneur.

Merci

Ronan

Avatar de l’utilisateur
Cuchlainn
Messages : 711
Inscription : mer. févr. 13, 2008 1:00 am

Re: Voisin Canon

Message par Cuchlainn » jeu. avr. 17, 2008 1:21 pm

Bonjour,
Malheureusement je n'ai pas d'infos pour vous, en revanche je suis preneur de quelques explications sur ces appareils. J'y avais déjà vu une allusion dans un livre d'aviation : si ma mémoire est bonne, il s'agit d'un canon Hotchkiss de 37. Quel était son but ? L'attaque au sol, ou la défense de la formation de bombardiers ?

Cordialement
C.
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2646
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: Voisin Canon

Message par CTP » jeu. avr. 17, 2008 3:12 pm

Bonjour
Un des buts du Canon dont on a équipé les Voisin est l'attaque des drachen. La VC 113 s'en était fait une spécialité.
Bien cordialement
Claude
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

CELT 29
Messages : 206
Inscription : jeu. nov. 22, 2007 1:00 am

Re: Voisin Canon

Message par CELT 29 » jeu. avr. 17, 2008 4:11 pm

Bonjour,

Concernant l'attaque au sol, je pense que l'effet des munitions utilisées dans ce canon serait pratiquement nul. En effet, pour un obus explosif tiré sur de l'infanterie, pas assez d'éclats ou d'effet de souffle et sur une cible en dur pas assez de pénétration. De plus n'étant pas particulièrement manoeuvrant, ni protégé, le Voisin Canon n'est pas vraiment le modèle d'appareil adapté pour ce type de mission.

Par contre en air-air, sur des cibles grandes et fixes comme des ballons d'observation cela devait avoir un certain effet. Mais je vous rappelle que ces clichés viennent d'une escadrille dont l'une des missions était la protection de Paris en 1915 et qu'il y avait au-dessus de la capitale une menace bien réelle à savoir les raids nocturnes des Zeppelins. La V 97 était spécialisée dans le bombardement de nuit et ses appareils équipés de phares d'atterrissage. J'imagine que les autorités ont du penser qu'en équipant ces appareils d'un canon, un coup
au but devait suffir pour enflammer les ballonnets du grand dirigeable. A ma connaissance aucun Zeppelin n'a été abattu par un Voisin Canon. Inutile de préciser que face à un chasseur, le canon étant fixe et à moins d'une chance inouïe pour réussur à toucher l'adversaire, l'arme n'avait aucune utilité.

Par contre ce même type de montage avait été fait sur des hydravions de l'aéronavale dans les flottilles de surveillance côtière, mais là c'était pour chasser le sous-marin en surface.

Cordialement

Ronan

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2646
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: Voisin Canon

Message par CTP » jeu. avr. 17, 2008 7:41 pm

Bonjour
Le canon n'était pas fixe mais articulé pour permettre le tir au sol comme le montre le Voisin 10 restauré par Memorial Flight et exposé au MAE
Image
L'équipement des Voisin de ces canons a donné lieu au changement d'appellation.
Ainsi l'escadrille 110 dans laquelle a servi mon grand-père était la VB 110 pour Voisin de Bombardement et est devenu la VC 110 pour Voisin Canon.
D'abord escadrille de bombardement de jour elle est passée au bombardement de nuit dont le capitaine Laurens a été un des initiateurs et un des théoriciens.
Le 20 août 1918 est créé le "Groupe Laurens" qui réunit les Groupes de Bombardement 8 (V 109, 113, 125) et 10 ( V 101, 116, 133).
Le surnom de Laurens était "Le Hibou"

En ce qui concerne l'usage du canon en chasse, il faut rappeler que Guynemer en a fait équiper un SPAD par Bechereau et qu'il l'a utilisé avec une certaine efficacité: 2 victoires en juillet 1917.

Cordialement
Claude
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: Voisin Canon

Message par alain13 » jeu. avr. 17, 2008 9:54 pm


Bonsoir,

Ronan a écrit:
" Par contre ce même type de montage avait été fait sur des hydravions de l'aéronavale dans les flottilles de surveillance côtière, mais là c'était pour chasser le sous-marin en surface."

... ou pour chasser le poisson dans l'eau !!!

Cordialement,
Alain

Image

Avatar de l’utilisateur
albin denis
Messages : 1390
Inscription : mer. déc. 14, 2005 1:00 am
Localisation : Laneuveville-devant-Nancy
Contact :

Re: Voisin Canon

Message par albin denis » jeu. avr. 17, 2008 11:08 pm

:) Bonjour à tous,

Le tir d'obus de 37 mm à partir du Spad XII m'a toujours laissé perplexe.
La propagande de l'époque en a fait l'avion des As, de Guynemer, de Fonck.
mais ce quelle ne disait pas, c'est le rendement plus que moyen de ce type d'arme en combat air-air.

En effet, approcher généralement dans le dos de l'adversaire et dans le soleil, viser soigneusement, soit une partie importante de l'avion ennemi, soit directement l'équipage, et tirer un unique obus.
En cas de raté, être obligé de recharger manuellement pendant le combat, avec un important dégagement de fumée (Guynemer faisait d'ailleurs un retournement pour évacuer plus vite cette fumée de l'habitacle), alors que l'adversaire est maintenant prêt à se défendre et arroser l'avion attaquant de sa mitrailleuse arrière. Rajouter à cela la culasse de l'arme entre les jambes du pilote et vous voyez la complexité de la chose.

Passons à l'efficacité de ce type de projectile.
En obus classique, aucune si on ne touche pas le moteur ou les membres d'équipages
Vite convaincu de la faible valeur de ce type de projectile, on a adopté un obus à mitrailles
qui lui était beaucoup plus destructeur car ayant l'effet du cartouche de chasse avec ses différents plombs.
On perdait la précision d'un coup unique mais très aléatoire en combat et on avait maintenant la dispersion de plusieurs coups mortels.
Il n'y a qu'à partir de l'adoption de ces projectiles à mitrailles que le couple Spad XII et Canon de 37 mm a été efficace.

2 victoires pour Guynemer et 11 pour Fonck avec le canon de 37mm.
je n'ai pas de chiffres pour les autres possesseurs d'un Spad XII.

Voir impérativement ces pages qui détaille le canon de 37 mm et ses différentes munitions.

http://www.histavia21.net/amaviapag/37% ... Canon.htm

http://www.histavia21.net/munitions_37_Spad-Canon.htm

Revenons au sujet principal, les Voisin canon disposaient aussi de différents types de munitions
comme le montre cette photo du Ltt Louis Dubuis, chef de l'escadrille VC 111 du 01.11.1915 au 05.02.1917.

Image

Petit CV : Ltt Louis Eugène Dubuis – pilote - Né le 13.04.1888 à Roanne (Loire) – Appelé le 07.10.1909 au 98ème RI – Brevet de pilote civil n° 1657 du 10.07.1914 – Passé à l’aviation, le 08.12.1913 comme élève pilote – Brevet de pilote militaire n° 477 du 01.07.1914 – Différentes unités : Escadrille V 14 – Escadrille VB 101 – Section avions Voisin 8 et 9 – Chef de l’escadrille VC 111 du 01.11.1915 au 05.02.1917 – Centre de Sommesous, le 16.10.1917 – Chef du parc d’aviation 103 - Médaille Militaire du 09.10.1914 – Croix de Guerre – 1 citation A du 16.05.1915 – 1 citation corps d’armée en 11.1914.

Les munitions en gros plan :

Image

Bien cordialement

Albin








Allez voir mon site sur les escadrilles françaises de la Grande Guerre.
Si vous avez des photos, journaux, carnets vols, citations, insignes, fanions...), veuillez prendre contact avec moi. Site : http://albindenis.free.fr

Avatar de l’utilisateur
SPAD VII
Messages : 294
Inscription : lun. oct. 15, 2007 2:00 am

Re: Voisin Canon

Message par SPAD VII » ven. avr. 18, 2008 1:53 am

Bonsoir à tous,

Le 1er engagement d'un voisin canon avec un avion ennemi a eu lieu le 20 mai 1915, comme le relate le Cne Faure, Commandant le 3ième Groupe de Bombardement.
Ce Cne Faure est le chef d'escadrille (ex de la V24) et qui sur sa demande et avec l'accord du GQG a repris les "travaux de son frère décédé.

Extraits du rapport N°171 en date du 22 mai 1915 adressé au GQG par le Capitaine Faure (rapport de 4 pages)
Le 20 mai, l'avion canon "Capitaine jean Faure" a eu pour la 1ère fois un engagement avec un avion allemand de type Aviatik.
...l'avion part à 16h00 et emporte 16 obus à balles...
...le pilote est le Sergent Frantz et le Matelot Fralin opère le canon de 37mm...
l'équipage rencontre 2 avions ennemis - un premier puis après sa disparition, un second
...15 obus sont tirés sans résultats...
au dernier obus tiré l'Aviatik disparait dans les nuages...
...les services de renseignement font savoir qu'il a fait une descente dans ses lignes extrèmement piquée et très irrégulière...
...il y a tout lieu de penser qu'il a été touché plus ou moins grièvement...
Les combats ont eu lieu au dessus d'Arras

Depuis le 11 mai 1915, 2 avions Voisin Canon sont sur le front de la 10ième Armée
(courrier 113 du 17 mai du GB3 vers le GQG)
Dans cet autre rapport (5 pages) le Cne Faure fait différentes constatations sur les nombreux essais de tirs et comportements de l'avion.
Je le cite:
Les avions canons...sont utilisables pour les missions suivantes:
- attaquer et poursuivre les Zeppelins et les avions ennemis
- croiser dans une zone à interdire aux avions ennemis
- attaquer et neutraliser les Drachens
- gêner momentanément le tir d'une batterie particulièrement dandereuse et que notre artilllerie n'a pas encore découverte

A priori ils faisaient "très peur" aux Drachens et les batteries à terre cessaient leurs tirs après leur(s) passage(s)...


[Rappels d'un sujet déjà évoqué lors d'un post précédent (Escadrille du Sgt Joseph Frantz en 1915 ? )]

Sources: SHD/DAA -1A051

Bien cordialement
Luc



Avatar de l’utilisateur
SPAD VII
Messages : 294
Inscription : lun. oct. 15, 2007 2:00 am

Re: Voisin Canon

Message par SPAD VII » ven. avr. 18, 2008 2:05 am

re bonsoir,

Vu que le Cne Ferber (l'un des pionniers de l'aviation française) est cité plus haut.
Un site à voir pour ceux qui ne connaissent pas la caserne Ferber, ancêtre de la base aérienne 102:

http://www.histavia21.net/LIEUX-HISTOIR ... G-0003.htm


Bien cordialement
Luc



Répondre

Revenir à « AVIATION »