MARTHE — Patrouilleur auxiliaire, ex-chalutier rochelais (1915~1919).

Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MARTHE — Patrouilleur auxiliaire, ex-chalutier rochelais (1915~1919).

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,

Marthe — Patrouilleur auxiliaire, ex-chalutier rochelais (1915~1919).

Chalutier en acier lancé le 31 janvier 1913 par la société Hall, Russell & Co. Ltd., d’Aberdeen (Écosse, Royaume-Uni) pour le compte de l’armateur Albert CORDEBART, de La Rochelle ; № de chantier : 523. Ar-rivé à La Rochelle le 25 février 1913, venant d’Aberdeen ; capitaine Vincent GUÉNO (Le Courrier de La Rochelle, n° 24, Jeudi 27 février 1913, p. 2). Immatriculé audit quartier ; signal distinctif : K.G.D.K. (1) (2)

Après avoir été réquisitionné dans ce port par la Marine française, transféré le 25 mai 1915 à la Regia Marina avec huit autres chalutiers, soit le lendemain même de l’entrée en guerre de l’Italie. Renommé Marta et affecté à la base de Tarente du 1er juillet 1915 au 27 mai 1919. Radié le 17 juillet 1919 de la liste de la flotte italienne, puis restitué à la France.

Administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 26 mai 1915 au 25 mars 1919. (3)

Restitué à son armateur en 1919. Nouveau signal distinctif : O.M.W.P. (4)

Acquis en 1925 par la Société anonyme des Chalutiers de La Rochelle ; renommé Pingouin, conservant son signal distinctif. (5) Signal distinctif ultérieur : F.O.J.P.

[Société anonyme des chalutiers de La Rochelle. — Société constituée par acte du 10 février 1919 reçu par Maître Poissonnet, notaire à la résidence de La Rochelle (Statuts publiés par Le Courrier de La Rochelle n° 23 du Mercredi 19 mars 1919, p. 1.). Capital social initial : 1.500.000 fr. Siège social : La Rochelle, Bastion Saint-Nicolas. Premier administrateur délégué : Fernand Jacques CASTAING, domicilié à La Rochelle, au 2, rue de la Pépinière.]

Livré à la démolition en 1939. (6)

Caractéristiques générales. ― Jauge : 262 tx jb et 85 tx jn. Dimensions : 130.3 x 22.1 x 12.4 ft [39,71 x 6,73 x 3,77 m]. Propulsion : Machine à triple expansion de 60 nhp comportant trois cylindres ; une hélice. Vitesse : … nd.

____________________________________________________________________________________________

(1) Scottish Built Ships. —˃ https://www.clydeships.co.uk/view.php?y ... sel=MARTHE

(2) Lloyd’s Register of Shipping, 1914~1915, Lettre M., n° 678, p. num. 700.

(3) Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 754.

(4) Lloyd’s Register of Shipping, 1923∼1924, Sailing Vessels, Lettre M., n° 09115, p. num. 412.

(5) Lloyd’s Register of Shipping, 1924∼1925, Sailing Vessels, Lettre M., n° 58782, p. num. 390. — Ibid., suppl., n° 61260, p. num. 502.

(6) Lloyd’s Register of Shipping, 1938∼1939, Sailing Vessels, Lettre P., n° 62501, p. num. 472.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4567
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: MARTHE — Patrouilleur auxiliaire, ex-chalutier rochelais (1915~1919).

Message par markab »

Bonjour Daniel, bonjour à tous,

La base de données a été mise à jour et le navire a l'indice (3)

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »