HOOGLAND Vapeur hollandais

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 4058
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

HOOGLAND Vapeur hollandais

Message par olivier 12 » mar. déc. 29, 2020 3:04 pm

Bonjour à tous,

HOOGLAND

Navire hollandais construit en 1916 au chantier De Noord d’Alblasserdam.

1298 tx JB. Longueur 70,7 m Largeur 10,5 m 1 hélice 10 nœuds

1916 HOOGLAND NV Scheepvaart & Steenkolen Mij Rotterdam
1918 HOOGLAND Gouvernement britannique Londres
1919 HOOGLAND NV Scheepvaart & SteenkolenMij Rotterdam
1951 VIRGO Sia SSuiza Panamena de Nav San Esteban Panama
1952 LORENZO ONORATO Achille Onorato fu Vincenzo Naples

Remotorisé en 1956
Démoli en Juin 1973 à Naples.

Voici une image du HOOGLAND.

Image

Rencontre avec un sous-marin le 29 Novembre 1917

Le navire a quitté Rotterdam pour Hull avec une cargaison de divers.

Rapport d’enquête effectué par les autorités britanniques le 1er Décembre 1917


Le 29 Novembre à 13h30 le HOOGLAND a aperçu un sous-marin à 12 milles au NW ¾ N du bateau feu de Noord Hinder. Le sous-marin était en surface et la coque était peinte en gris. Il est resté stationnaire à 2 milles par le travers de l’étrave du HOOGLAND. La coque était peinte en gris et le kiosque en noir. On voyait l’avant et l’arrière de la coque mesurant de chaque bord huit fois la longueur du kiosque.
Pas vu de périscope, de mât ou de canons. Bien qu’il ne puisse identifier le type de sous-marin d’après les silhouettes, le capitaine dit que ce pourrait être un type UC1 à UC 15.

A propos des navires qui se trouvaient à 2 milles du sous-marin, il y avait le DIRKSLAND, de la même compagnie, qui se dirigeait vers la Tyne, est passé tout près et pourrait donner des détails.
En apercevant le sous-marin, les deux navires hollandais ont modifié leur route, l’ont contourné, et ont constaté que celui-ci ne cherchait pas à les attaquer. Ils ont alors poursuivi leur route normale. Les deux navires n’étaient pas en convoi, bien qu’ils aient quitté Rotterdam en même temps que le convoi anglais. Mais celui-ci les avait distancés au cours de la traversée. Cela semble être une pratique habituelle chez les capitaines hollandais.

Le sous-marin aperçu

N’est pas identifié.

Ce pourrait être l’UC 11 de l’Oblt z/s Ferdinand SCHWARTZ qui opérait souvent dans les parages du Pas de Calais, mais sans aucune certitude.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »