HILDA R Voilier anglais

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3802
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

HILDA R Voilier anglais

Message par olivier 12 » jeu. mars 12, 2020 8:30 am

Bonjour à tous,

HILDA R

Voilier anglais de 136 tx JB construit en 1910 à La Have (Nouvelle Ecosse)
Opérateur : John T. MacRae, Halifax

La perte de HILDA R

Le voilier fait route de Grady (Labrador) vers Gibraltar avec un chargement de 200 t de morues séchées.

Capitaine William YETMAN
6 hommes d’équipage en tout : dont 2 Ecossais, 1 Irlandais, 2 originaires de Terre Neuve et 1 de l’île de Guernesey.

Premier rapport d’enquête (Rapport de deux matelots) 8 Novembre 1917

Après le départ de Grady, le navire a fait une escale à Harbour Grace, près de St Jean de terre Neuve. Il quitte ce port le 15 Octobre 1917 à destination d’Alicante (Espagne).

Le 5 Novembre 1917 à 09h30 il se trouve à 35 milles au SE du cap St Vincent et fait route au SE à 7 nœuds. Brise modérée de NNE, temps clair avec bancs de brume.
4 hommes d’équipage sur le pont dont un sur le gaillard.
Un sous-marin est alors aperçu en surface à environ 5 milles. Arrivé à 3 milles il ouvre le feu au canon et tire 10 coups. Le voilier est abandonné.

Quand il est vu pour la dernière fois vers 11h30 le sous-marin est proche du voilier. C’est un sous-marin long d’environ 200 pieds et portant deux canons.

Le cuisinier-steward et deux marins réfugiés dans une embarcation atteignent Faro dix sept heures plus tard. Le capitaine, le lieutenant et un novice sont manquants.

Note de l’officier enquêteur

Ces informations ont été données par deux tous jeunes marins qui semblent ne rien connaître de l’apparence du sous-marin et de ses particularités.
Avec le cuisinier, ils avaient reçu l’ordre du capitaine et du lieutenant de descendre dans l’une des embarcations du bord. Mais l’embarcation a chaviré le long du bord en atteignant la mer et quelqu’un à bord du voilier a largué la bosse. Ils ont été abandonnés à la dérive, mais ont pu remonter dans le canot.
Le capitaine, le lieutenant et un autre marin sont manquants et ils ne savent pas ce qui est advenu d’eux, et même s’ils ont pu quitter le voilier.
A 11h30, le voilier flottait encore.

2e rapport d’enquête (Rapport du capitaine) 15 Novembre 1917 Gibraltar.

Le 5 Novembre 1917 à 07h00 du matin le navire est à 20 milles au Sud du cap Santa Maria
Vent de NE force 6.
A 09h30 un sous-marin attaque le voilier au canon à raison de 15 coups par heure. Monté bout au vent afin de permettre à l’équipage d’évacuer. 30 coups de canon ont été tirés avant l’abandon. Aucune torpille n’a été lancée, mais beaucoup d’éclats d’obus tombaient aux alentours pendant l’évacuation.

Quatre hommes se sont noyés : trois qui avaient évacué dans le petit canot qui a chaviré alors qu’ils tentaient de s’écarter du navire et le lieutenant qui était tombé à la mer en tentant de descendre dans ce canot.

L’ennemi vient à bord avec un petit canot et les deux hommes restés à bord sont emmenés sur le sous-marin. Ils sont interrogés sur la marchandise transportée. On leur demande aussi s’ils ont croisé des vapeurs et le capitaine répond que non. Le commandant du sous-marin parle très bien anglais.

J’ai été gardé à bord du sous-marin avec le novice et mis en sécurité à l’intérieur. A 14h30 le même jour, nous avons été transférés sur une brigantine espagnole, BONITA.

Quand nous avons quitté le sous-marin, le commandant m’a tendu la main et m’a déclaré qu’il était désolé pour moi et mon navire, mais ceci étant dit, il semblait se moquer que 4 hommes sur 6 aient été perdus. A bord on nous avait offert une sorte de soupe noirâtre que nous avions refusée.

Le 7 Novembre la brigantine est arrivée à Bonanza où nous avons débarqué et nous avons pris le train pour Séville.

Description du sous-marin

Le sous-marin ne portait pas de pavillon, mais un drapeau allemand était peint sur le côté bâbord de l’étrave. Environ 200 pieds de longueur et une proue arrondie.
Deux mâts
Peinture de couleur grise.

Le commandant était assez grand et mince, bien rasé, âgé environ 26 ans. Cheveux blonds et yeux bleus. N’a pas donné son nom. Portait des vêtements de cuir noir et une casquette.

L’officier enquêteur note en bas du rapport :

« Ce sous-marin pourrait être de la série U 71 - U 80. Ce n’est pas l’UC 53, mais son apparence correspond aussi à celle de l’UC 93 qui s’est échappé de Cadix ».»

Le sous-marin attaquant

C’était l’U 63 du Kptlt Otto SCHULTZE. Il était en fait âgé de 33 ans.

Les victimes

Finalement, il n’y aura donc qu’une seule victime, le lieutenant William SWANEY, âgé de 27 ans.

Les trois marins qui parviendront à gagner la côte avec le petit canot sont

- John SHEEN Steward 28 ans
- Che. MITTEN Matelot 19 ans
- Robert SHEPPARD Matelot 20 ans

Cdlt
Dernière modification par olivier 12 le jeu. mars 19, 2020 4:06 pm, modifié 3 fois.
olivier

olivier 12
Messages : 3802
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: HILDA R Voilier anglais

Message par olivier 12 » sam. mars 14, 2020 8:27 am

Bonjour à tous,

Voici la silhouette de l'U 63 dessinée par le capitaine Yetman, de HILDA R.

Image

Sur ce lien on trouvera l'histoire du commandant Schultze, de l'U 63.

https://uboat.net/wwi/men/commanders/313.html

Cdlt
olivier

olivier 12
Messages : 3802
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: HILDA R Voilier anglais

Message par olivier 12 » jeu. mars 19, 2020 4:04 pm

Bonjour à tous,

Voici photographié en 1911 le petit port de Harbour Grace où HILDA R avait ait escale en Octobre 1917, ainsi nommé en 1610 en hommage au port français du Havre de Grâce, aujourd’hui Le Havre.

Image

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »