NOVINGTON Vapeur britannique

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3569
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

NOVINGTON Vapeur britannique

Message par olivier 12 » jeu. août 08, 2019 9:19 am

Bonjour à tous,

NOVINGTON

Vapeur britannique construit en 1912 au chantier Richardson Duck de Thornaby.
3442 t. Longueur 110 m Largeur 15,2 m 1 machine à triple expansion. Vitesse 12 nœuds

1912 NOVINGTON Southdown SS Co Ltd Londres
1931 IOANNIS FRANGOS M. Frangos Chio
1941 IOANNIS FRANGOS Sirios CSS Co Ltd Chio
1954 RAMIZ Rezit Eskin & Ramiz Yilmaz Istanbul
1957 ISMET Faik Zeren Istanbul

Démoli au Pirée en Mai 1961

Rencontre avec un sous-marin le 24 Octobre 1917

Le vapeur a quitté Arkhangel le 10 Octobre pour Nantes avec un chargement de bois, via Aalesund puis Bergen. S’est ensuite joint à un convoi de 12 navires pour Lerwick. Affrété par le Gouvernement et aux ordres de l’Amirauté. Le convoi est escorté par les destroyers HMS SARPEDON et HMS TIRADE et plusieurs chalutiers armés.

Capitaine Thomas Harrison STREETING
37 hommes d’équipage : 34 britanniques, 1 Norvégien, 1 Suédois, 1 Danois.
1 canon de 12 pdr. N’a pas ouvert le feu.
Canonniers B. KINGSHOT et C.H. NUSSET.

Rapport du capitaine

Le convoi était en formation serrée, avec le SS STERNDALE à 200 yards sur tribord et un destroyer à 2 milles également sur tribord.
Mer agitée. Vent variable 2 à 4. Bonne visibilité sauf dans les averses de pluie. Le 24 Octobre à 14h00, par 60°14 N et 00°23 W, à 25 milles de Bard Island, Shetlands, le sillage d’une torpille est aperçu. La barre est mise à gauche toute, mais la torpille frappe le navire dans la salle des machines. Le navire est abandonné car l’eau monte dans la chaufferie et l’on craint une explosion de la chaudière. Les marins gagnent un chalutier.
30 minutes plus tard, l’équipage revient à bord car le navire ne coule pas. Un autre vapeur, le russe WORON, qui était à ¼ de mille sur tribord est torpillé et le capitaine, sachant le sous-marin tout proche, préfère revenir sur le chalutier qui reste à zigzaguer autour du NOVINGTON en attendant l’arrivée de destroyers de Lerwick. Ensuite, le chalutier gagne Lerwick avec les survivants des deux navires torpillés. Le capitaine est informé par le commandant du destroyer d’escorte que le vapeur va être remorqué à Lerwick par un destroyer et un remorqueur.
Le sous-marin n’a pas été aperçu.

(NOVINGTON sera donc remorqué à Lerwick, réparé et pourra naviguer jusqu’en 1961)

Le sous-marin attaquant

C’était l’UC 40 du Kptlt Hermann MENZEL.

Les destroyers d’escorte

HMS SARPEDON

Un des 62 destroyers de la classe R, lancé en Juin 1916 au chantier d’Hebburn. 991 t. Longueur 80 m. 3 Chaudières. 2 turbines 27000 cv. 36 nœuds. 3 canons de 102 mm, 1 « pom-pom » anti-aérien de 40 mm et 4 tubes lance-torpilles.
Le 19 Juillet 1917, SARPEDON escortait un convoi allant de Lerwick à Bergen quand ce convoi fut attaqué par l’U 67 du Kptlt Hans NIELAND. Le sous-marin parvint à torpiller et couler le vapeur danois HARRILDSBORG, 1547 t, et à s’échapper sans être vu.
Retiré du service en 1920.
Commandant : Commander Gerald HARRISON.

Voici deux vues du SARPEDON.

Image

Image

(A suivre)
olivier

olivier 12
Messages : 3569
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: NOVINGTON Vapeur britannique

Message par olivier 12 » ven. août 09, 2019 9:07 am

Les destroyers d'escorte

HMS TIRADE

Un des 62 destroyers de la classe R (comme SARPEDON) lancé en Avril 1917 à Greenock. 1093 t. 84 m de long. 2 turbines Brown-Curtis lui donnant une vitesse de 36 nœuds. 3 canons de 102 mm, 1 « pom-pom » anti-aérien de 40 mm et 4 tubes lance-torpilles. F 81 en 1917, et G 80 en Janvier 1918. Démoli en 1921.
Le 29 Septembre 1917, TIRADE avait coulé au large des Shetlands, par canonnage puis en lançant des charges le sous-marin allemand UC 55 de l’Oblt z/s Horst RÜHLE von LILIENSTERN. Il avait recueilli 2 des 19 marins du sous-marin. Commandant : Lieutenant Commander Henry STANISTREET.

Voici le HMS TIRADE en 1919

Image

Au cours de ce convoyage d’Octobre 1917, TIRADE n’avait pas eu de chance. Le 21 Octobre, soit 3 jours seulement avant le torpillage de NOVINGTON, il avait malencontreusement abordé, dans le mauvais temps, le destroyer MARMION qui escortait un autre convoi allant en sens inverse, des Shetlands à Bergen. S’il n’avait eu que des dégâts mineurs, le MARMION lui, coupé en deux, avait tout bonnement coulé, entraînant dans la mort tout son équipage. Dix corps seulement purent être repêchés.
Ensuite, il ne put empêcher les torpillages de NOVINGTON et WORON.

HMS MARMION

Un des 103 destroyers de la classe M, lancé en Mai 1915 aux chantiers de la Tyne. 1010 t. Longueur 81 m. 3 Chaudières. 2 turbines Parsons développant 25000 cv. Vitesse 34 nœuds. 3 Canons Mark IV de 102 mm, 1 « pom-pom » anti-aérien de 40 mm et 4 tubes lance-torpilles. Commandant : Lieutenant Commander Herbert LYON (décédé lors du naufrage du destroyer).
Notons qu’en Avril 1917, MARMION avait escorté d’Angleterre aux USA le paquebot OLYMPIC qui transportait Arthur Balfour pour une mission diplomatique dans ce pays.

Voici deux vues du MARMION

Image

Image

Autre navire du convoi

STERNDALE

Ce vapeur faisait donc partie du convoi. 2925 t. Construit en 1910 à Thornaby comme le NOVINGTON. Longueur 100 m. Devenu GRELDALE en 1917, puis GLITRA de 1919 à 1937. Démoli en Ecosse.

Le voici sous le nom de GLITRA.

Image

Image

(A suivre)
olivier

olivier 12
Messages : 3569
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: NOVINGTON Vapeur britannique

Message par olivier 12 » ven. août 09, 2019 2:29 pm

Le sous-marin UC 40, sous les ordres de Menzel, coulera le vapeur français AFRIQUE près de Whitby le 12 Juin 1918.

Voir ce lien : viewtopic.php?f=29&t=44763&start=10

Il coulera en mer du Nord le 21 Janvier 1919, par 54°55 N et 04°47 W, alors qu'il était en route pour faire sa reddition.

(Source uboat.net)

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »