MARGRETE Vapeur danois

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3576
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

MARGRETE Vapeur danois

Message par olivier 12 » jeu. juil. 25, 2019 7:53 am

Bonjour à tous,

MARGRETE

Vapeur danois construit en 1897 sous le nom de VLUG au chantier Gray de West Hartlepool.
1150 t Longueur 71 m Largeur 10,6 m 1 hélice 7,5 nœuds

1897 VLUG NV Stoomboot Reedrij Baltic Amsterdam
1910 VLUG NV Houtvart Rotterdam
1912 RIJN NV Hootvart Rotterdam
1915 MARGRETE Christianholms Fabrikker Copenhague
1922 MERCIA Rederi A/B Arild Arild Suede
1939 GRANIT Gouvernement allemand
1943 TRAUTE FAULBAUM M. Faulbaum Stettin
1945 TRAUTE FAULBAUM M. Faulbaul Flensburg
1951 ARKONA Joachim Garbow Flensburg
Démoli à Hambourg en 1957

Voici le MARGRETE (source uboat.net)

Image

Et sous le nom de RIJN, en escale à Cherbourg.

Image

Attaque du MARGRETE

Le navire de l’armement A/S Christianholms Fabrikker de Copenhague, a quitté Copenhague le 20 Octobre 1917 et Bergen le 30 Octobre dans un convoi de 15 navires qui sont ensuite dispersés par la tempête. Il fait route sur Methil, via Lerwick.
Capitaine Jens Kutak JENSEN
18 hommes d’équipage en tout.

Rapport du capitaine

Le 31 Octobre 1917 à 07h30 le navire se trouve par 60°08 N et 04° E et fait route à 8 nœuds. Mer forte. Vent de SE force 7, visibilité 3 milles. (Le HMS SHANNON donne la position 60°17 N et 00°54 E qui semble plus correcte, note l’officier enquêteur).
Il aperçoit alors un sous-marin situé à 800 yards. Il tente de fuir en donnant toute la vitesse possible, mais le sous-marin le prend en chasse et ouvre le feu. Il tire un premier coup, cinq minutes plus tard un 2e coup, puis une dizaine de coups à raison d’un toutes les deux minutes. L’équipage abandonne le navire et descend dans les embarcations. L’une des embarcations chavire et 4 hommes sont noyés : le 2e lieutenant, le steward et 2 soutiers. Les autres sont récupérés par le 2e canot.

Sept heures plus tard, les rescapés sont recueillis par le HMS MUNSTER. Ils refusent de retourner sur leur navire car l’un des canots est perdu et l’autre a été abandonné à la dérive.

Le destroyer met alors son canot à la mer et conduit, à 15h00, le capitaine et le chef mécanicien sur le MARGRETE qui flotte toujours et où une équipe de navigation avait déjà été embarquée à 09h30. Il sera remorqué jusqu’à Lerwick.

Voici le HMS MUNSTER qui recueillit les naufragés.

Image

C’était un destroyer de la classe Admiralty, construit au chantier Thornycroft de Southampton-Woolston, entré en service en Janvier 1916 et qui fut retiré du service en Novembre 1921. Il avait participé à la bataille du Jutland (31 Mai – 1er Juin 1916)

Le sous-marin attaquant

C’était l’UB 65 du Kptlt Martin SCHELLE. Il disparaîtra accidentellement avec tout son équipage de 37 hommes le 14 Juillet 1918 au large de Padstow, Cornouaille.

Quant au MARGRETE, il sera capturé deux jours auparavant, le 12 Juillet 1918, par l’UC 59 de l’Oblt z/s Walther STRASSER. Il sera par la suite relâché et pourra continuer sa navigation, sous pavillon suédois tout d’abord, puis sous pavillon allemand jusqu’en 1957.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »