CRIQUET-I — Patrouilleur, ex-baleinier norvégien Svend (1915~1919).

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 15137
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CRIQUET-I — Patrouilleur, ex-baleinier norvégien Svend (1915~1919).

Message par Rutilius » ven. avr. 19, 2013 12:25 am

Bonsoir à tous,

Criquet-I — Patrouilleur, ex-baleinier norvégien Svend (1915~1919).

■ Historique partiel.

— 24 mai 1919 : Avec 15 autres patrouilleurs du type « baleinier », mis en vente par le Sous-secrétariat à la liquidation des stocks dans les locaux de la préfecture maritime de Cherbourg selon la procédure d'adju-dication par soumissions cachetées.

Journal officiel du 8 mai 1919, p. 4.787.

Image
Dernière modification par Rutilius le mar. juin 21, 2022 8:03 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 781
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: CRIQUET — Patrouilleur auxiliaire, ex-baleinier norvégien.

Message par markab » lun. juin 20, 2022 11:19 pm

Bonjour,

"CRIQUET
Chantier : Norvège
En service : 12/1915
Retiré : 1919

Caractéristiques : 107 t.

Baleinier norvégien SVEND
1915 : Acheté par la Marine française
Renommé CRIQUET,
Service à Boulogne
1918 : 7e escadre de patrouille
22/5/1920 : vente à Mr Soubitz (Paris)
Renommé FONTVIEILLE
Affecté à la Compagnie de Navigation en Mer Rouge."

Selon l'ouvrage de JM Roche.

Le navire a l'indice (2) dans la base de données.

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.

Rutilius
Messages : 15137
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CRIQUET-I — Patrouilleur, ex-baleinier norvégien Svend (1915~1919).

Message par Rutilius » mar. juin 21, 2022 8:50 pm

Bonsoir à tous,

Criquet-I — Patrouilleur, ex-baleinier norvégien Svend (1915~1919).

Le patrouilleur Criquet-I fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 25 sep-tembre 1918 au 24 octobre 1919, date de cessation des hostilités.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 736.].

En Octobre 1918, ce bâtiment appartenait à la 1re Section de la 3e Escadrille de patrouille (Capitaine de frégate Georges Jules Séraphin MOUGET, commandant) de la Division des flottilles de la mer du Nord, avec les patrouilleurs Champagne, Eurwin et Jeanne-d’Arc.

[Auguste THOMAZI : « La Marine française dans la Grande Guerre. La guerre navale dans la zone des armées du Nord », préface du vice-amiral Ronarc’h, éd. Payot, « Collection de mémoires, études et docu-ments pour servir à l’histoire de la guerre mondiale », Paris, 1925, 263 p. + cartes — Annexe III., p. 239.]

Avec 15 autres patrouilleurs de type « baleinier », mis en vente le 24 mai 1919 par le Sous-secrétariat à la liquidation des stocks dans les locaux de la Préfecture maritime de Cherbourg selon la procédure d’ad-judication publique sur soumissions cachetées (J.O. 8 mai 1919, p. 4.787).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »