NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3179
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par olivier 12 » lun. déc. 20, 2010 2:47 pm

Bonjour à tous,

NAALSO

Chalutier à vapeur de 47 tx
Armateur : Société Générale d'Armement. Arcachon
Armé d'un canon de 65 mm modèle 1902

Liste d'équipage

MONTOZE François Capitaine Arcachon
BAILLON Ferdinand 2e capitaineArcachon
COURREGE Narcisse Mécanicien Bordeaux
BIDOUZE Pierre Matelot Arcachon
BAILLON Elie Matelot Arcachon
LALANDE Jean Matelot Arcachon
LAMARCHE André Chauffeur Arcachon
DUPORT Louis Chauffeur Arcachon
CAMPSOU Bernard Chauffeur Arcachon
COAT Yves Canonnier 2e dépôt
QUEMENEUR François Aide-canon.Concarneau
GERARD Henri TSF 2e dépôt

Rapport du capitaine

13/11/1917
Quitté Nantes. Réglé les compas et mouillé à Saint Nazaire à 18h00

14/11
Exercices de tir sur les Pierres Percées

15/11
Appareillé pour Quiberon afin d'escorter le convoi vers le sud. Position de convoyeur à gauche de la file de gauche, à 50 m des navires environ. Le BARON LEOPOLD DAVILLIERS devait nous remplacer au large de l'île d'Yeu.

16/11 à 00h00

A 8 milles dans l'WqNW du grand phare de l'île d'Yeu, forte explosion qui ébranle le navire et démoli la chambre de veille et la cabine TSF. Le bâtiment s'enfonce rapidement. Le TSF veut envoyer un message, mais son poste est détruit.
Mis l'embarcation à la mer et embarqué tout l'équipage. Personne n'est blessé. Un bâtiment du convoi nous recueille et prend le canot en remorque. Dans le pertuis d'Antioche, nous sommes remis au patrouilleur SOLE qui nous dépose à 10h00 à La Pallice.

Rapport de la Commission d'enquête

NAALSO a coulé en 3 ou 4 minutes suite à une violente explosion.
Veille bien assurée par deux hommes à la passerelle et un canonnier à la pièce arrière. Mais il était impossible, à cause des conditions atmosphériques de distinguer un corps flottant sur l'eau. Entendu le bruit d'un corps flottant immergé peu profondément raguant le long du bord sur 8 à 10 mètres juste avant l'explosion. Grande lueur au moment de l'explosion.

La commission rejette l'idée d'une attaque à la torpille et pense que NAALSO a été coulé par une mine dérivante.

Elle signale la très belle conduite du mécanicien Narcisse Courrège qui n'a pas hésiter à descendre à la machine après l'explosion pour mettre en marche la pompe d'assèchement.
Elle tient aussi à signaler le grand sang-froid du jeune TSF Henri Gérard, 16 ans, qui a quitté le bord le dernier, avec le capitaine.

Récompenses

Obtiennent un témoignage officiel de satisfaction :

MONTOZE François
Capitaine

« A dirigé avec sang-froid le sauvetage de son équipage et n'a quitté son bord qu'après s'être assuré que le bâtiment était irrémédiablement perdu. »

COURREGE Narcisse
Mécanicien

« A fait preuve de sang-froid et de courage en descendant stopper la machine et mettre en marche la pompe d'assèchement dès l'explosion de la mine. »

GERARD Henri TSF

« Malgré son jeune âge, a fait preuve d'un grand sang-froid en essayant d'atteindre son émetteur alors que sa cabine était détruite et le bateau déjà à demi submergé. A quitté le bord en dernier avec le capitaine. »

Le sous-marin poseur de mines

A peut-être été aperçu au cours de cette même nuit par le chalutier BARON LEOPOLD DAVILLIERS.
N'est pas identifié.

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 12017
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par Rutilius » lun. déc. 20, 2010 4:31 pm


Bonjour à tous,

Les routes suivies par les convois dans le Golfe de Gascogne à compter de Juin 1917.

Torpilleur 338, Registre de correspondance du commandant : S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 566, p. num. 849.


Image
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 392
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par markab » lun. déc. 20, 2010 4:51 pm

Bonjour

Un site consacré à l'épave

http://www.wrecksite.eu/wreck.aspx?86345

A bientot
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.

Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 392
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par markab » lun. déc. 20, 2010 4:52 pm

Bonjour

Et si on fait fi du tonnage, voici la fiche du navire sur Miramar :

Single Ship Report for "1099168"IDNo: 1099168 Year: 1891
Name: NAALSO Keel:
Type: Trawler (FV) Launch Date: 13.5.91
Flag: GBR Date of completion: 6.91

--------------------------------------------------------------------------------
Tons: 135 Link: 1628
DWT: 0 Yard No: 349
Length overall: Ship Design:
LPP: Country of build: GBR
Beam: Builder: Earle's SB & E Co
Material of build: I Location of yard: Hull
Number of
screws/Mchy/
Speed(kn):

--------------------------------------------------------------------------------
Naval or paramilitary marking :
A:
End:

--------------------------------------------------------------------------------
Subsequent History:

Disposal Data:


A vérifier :???:

A bientot :hello:
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.

Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 392
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par markab » lun. déc. 20, 2010 4:55 pm

Bonjour

Et voici un lien consacré au sous-marin

http://uboat.net/wwi/ships_hit/4297.html

Il est à noter que la navire n'était plus armé à la pêche mais probablement affecté à surveillance des convois comme patrouilleur auxiliaire

A bientot :hello:
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.

olivier 12
Messages : 3179
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par olivier 12 » lun. avr. 11, 2011 3:02 pm

Bonjour à tous,

Un complément sur NAALSO avec cette note du Bureau Régional du Renseignement du 4e arrondissement maritime, datée du 8 Janvier 1917 :

"Le patron du chalutier NAALSO, d'Arcachon, a rencontré le 5 Janvier 1917 à 14h30 une épave paraissant être le pont arrière d'un bateau, large de 5 m, avec batayoles et roue de gouvernail. A 19h00, il a rencontré un canot chaviré, peint en gris ou blanc, qu'il n'a pu redresser. Ces épaves se trouvaient dans le SqSE du cap Ferret, par des fonds de 50 brasses."

Cdlt
olivier

kgvm
Messages : 1109
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par kgvm » mar. avr. 12, 2011 1:07 pm

According to Lloyd's Register 1913/14: built in 1891, 129 GRT, 33 NRT.

olivier 12
Messages : 3179
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par olivier 12 » jeu. janv. 28, 2016 9:22 am

Bonjour à tous,

Rencontre avec un sous-marin le 22 Mai 1917

NAALSO chalutier à vapeur de la Société Générale d’Armement, armé pour la pêche au large à Arcachon.
Patron MONTOSE François Arcachon 2470

Rapport du capitaine


Le 22 Mai 1917 à 13h00 me trouve à 8 milles WNW de la bouée d’observation à l’entrée des passes du bassin en train de relever l’appareil lorsque j’aperçois un sous-marin à 300 m sur l’arrière. Je fais aussitôt pointer la pièce sur lui ce qui le fait immerger. Il continue à virer son appareil quand le sous-marin réapparaît. Nouveau pointage de la pièce et nouvelle plongée.

Vent d’Ouest. Mer houleuse. Temps gris et nuageux. Le sous-marin était stoppé et j’étais aussi stoppé en train de rentrer le filet. Sous-marin gris sans marque. On voyait son canon et la partie supérieure du kiosque. Tout le reste était immergé. Il n’a pas tiré.

Le filet étant rentré, mis en route pour Arcachon lorsque le kiosque du sous-marin apparaît à nouveau. Ouvert le feu, mais le coup étant trop court, le boulet (sic) a ricoché et est passé au dessus du sous-marin qui immerge aussitôt. On ne l’a plus revu. Dans la précipitation, le couvre culasse de la pièce est tombé à la mer.

Hommes ayant contresigné le rapport :
- COAT Yves canonnier
- RABILLAUD Gustave matelot servant

Le sous-marin aperçu

N’est pas identifié.

Cdlt
Dernière modification par olivier 12 le jeu. mars 01, 2018 9:46 pm, modifié 1 fois.
olivier

Memgam
Messages : 3182
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par Memgam » ven. avr. 08, 2016 8:25 pm

Bonjour,

Naalso, chalutier construit en 1891 par Earle's Shipb. Co à Hull (Grande-Bretagne).
129 tjb, 32 tjn, 29,10 x 6,17 x 3,18 m, une machine alternative à triple expansion de 200 cv.

En 1912, indicatif NJGC, immatriculé à Arcachon, armateur Société nouvelle des pêcheries à vapeur, capitaine Morel.

Source : Registre n° 84, Bureau Veritas 1912.

Cordialement.


Rutilius
Messages : 12017
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: NAALSO Chalutier à vapeur d'Arcachon

Message par Rutilius » dim. avr. 10, 2016 1:04 am

.
Bonsoir à tous,

La plupart des sites établissant l’historique du chalutier Naalso – qui, manifestement, recopient les mêmes données, sans en avoir au préalable vérifié les sources et surtout l’exactitude – comportent, à l’évidence, de nombreuses erreurs chronologiques et approximations. Après de longs et fastidieux recoupements dans les sources tant britanniques que françaises, on parvient en effet à l’ébauche de chronologie qui suit :

— Le Naalso, chalutier à vapeur de 135 t. selon les sources britanniques, fut bien construit en 1891 par le chantier Earle's Shipbuilding and Engineering C°. Ltd. (C. & W. Earle), de Hull (Yorkshire, Royaume-Uni), mais pour le compte d’un armateur dont le nom ou la raison sociale reste à déterminer.

— De Juin 1891 à Avril 1899, le bâtiment était enregistré à Grimsby (Lincolnshire, Royaume-Uni), sous le n° officiel 99168, étant immatriculé GY 341, sans que soit connu le nom ou la raison sociale de l'armateur.

—> https://sites.google.com/site/lostgytra ... 1---gy-360

— En 1901, il était immatriculé sous le n° 45 à Aberdeen, étant armé par la société C. R. Davidson & C°. Ltd., établie dans le même port (“Post Office Aberdeen Directory. 1901~1902. Aberdeen. Printed for the District Postmen at the Aberdeen University Press limited.”, p. 68.).

—> http://deriv.nls.uk/dcn23/8483/84837408.23.pdf

— En Décembre 1906, était présent à Saint-Nazaire un chalutier à vapeur du nom de Naalso, propriété de l’armateur Carré de Luzançais, probablement établi à Saint-Nazaire.

Le 8 décembre 1906, ce bâtiment, qui était alors commandé par un certain capitaine Lamarre, s’échoua en effet sur les roches de la Pointe de Villès-Martin, par suite de la rupture de la drosse de son gouvernail, mais parvint à se remettre à flot dès le lendemain matin à la faveur de la marée (L’Ouest-Éclair – éd. de Rennes –, Vendredi 14 décembre 1906, p. 4).

Mais, pour l’heure, aucun élément ne permet d’établir avec certitude qu’il s’agissait bien du même navire.

— En 1910, le chalutier était probablement désarmé dans le port de Boulogne-sur-Mer, étant auparavant la propriété d’un armateur déclaré en faillite.

Le 23 août 1910, dans une affaire qui l’opposait à un créancier privilégié, le Tribunal de commerce du lieu débouta, en effet, de ses prétentions un sieur Gueudré, patron de pêche, qui demandait « son admission par privilège sur le prix de vente du chalutier Naalso, pour une somme de 1.493 fr. 93, représentant, d’après lui, son solde d’appointement comme patron dudit chalutier. » (Recueil de jurisprudence commerciale et maritime du Havre, 1910, p. 153).

— En 1911 – et non pas en 1915, comme il est écrit ici ou là –, le Naalso entra dans la flotte de la Société nouvelle des pêcheries à vapeur d’Arcachon, ayant été acquis à Boulogne, vraisemblablement auprès des syndics de faillite.

En page 2 de L’Avenir d’Arcachon du Dimanche 15 octobre 1911 (n° 3.072), et en rubrique « Port d’Arcachon », figurait en effet la brève suivante :

« Nouveau chalutier. – En 1911, le nombre des chalutiers à vapeur s’augmente d’une unité. La Société des Pêcheries Nouvelles a acquis, à Boulogne, le Naalso, de 366 tonneaux [en réalité 135 t. selon les sources britanniques], construit à Hull (Angleterre), 11 hommes d’équipage. »

— Après guerre, le Naalso ne fut pas inscrit sur la liste des bâtiments administrativement considérés comme armés en guerre, en raison, sans doute, de l’extrême brièveté de son affectation militaire.

[Cf. Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720.].
Dernière modification par Rutilius le ven. mars 02, 2018 6:27 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »