BOURBAKI Trois-mâts barque

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Répondre
olivier 12
Messages : 3236
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: BOURBAKI Trois-mâts barque

Message par olivier 12 » jeu. mars 05, 2009 7:47 pm

Bonjour à tous,

BOURBAKI

Trois-mâts barque lancé début 1898 aux chantiers de la Loire pour la Société Anonyme des voiliers Nantais dont il était le cinquième navire.
Voilier du type A des chantiers de la Loire (voir fiche GENERAL DE BOISDEFFRE)

Longueur 79,58 m Largeur 12,26 m Creux 6,94 m
2297 tx JB 1731 tx JN 3110 tpl
2631 m2 de voilure

Pris au neuvage par le capitaine Lenormand.

1900 Manque de peu de se perdre sur le banc des quatre brasses, à l’entrée de San Francisco. Le pilote avait serré le banc d’un peu trop près et le voilier passa en talonnant fortement. Une voie d’eau se déclara, mais il put entrer au port et se maintenir à flots.

1908 Vendu à la Société Générale d’armement

Fait de guerre

Le 2 Avril 1916, sous le commandement du capitaine Mener, BOURBAKI revenait de San Francisco sur Ipswich avec une cargaison d’orge. Il suivait les routes prescrites par l’Amirauté lorsqu’une formidable explosion ébranla le navire. Il venait de heurter une mine. Tout son avant tribord fut déchiqueté sur une hauteur de huit tôles à partir de la quille, tandis que la muraille bâbord avant était défoncée et tordue par les éclats de mine.

Il apiqua, mais resta à flots, sa cloison d’abordage ayant tenu. Toutefois, les tôles de cette cloison commençant à se disjoindre sous la poussée formidable de l’eau, le capitaine Mener la fit étayer avec tout le bois qu’il put trouver à bord, et la renforça par huit rangées de sacs sur 6 mètres de hauteur.
L’orge mouillée, en gonflant, arrêta les infiltrations d’eau et la cloison résista.

Peu de renseignements aux archives où l’on trouve deux petites notes. La première est un télégramme de l’attaché naval à Londres qui signale à Marine Paris :

« Voilier français BOURBAKI avarié a été ramené par remorqueurs dans le port de Harwich. »

La seconde vient du Comité central des Armateurs de France et indique :

« Le 2 Avril, le voilier français BOURBAKI (Société Nouvelle d’Armement – Nantes) venant de San Francisco à destination d’Ipswich a été endommagé par une mine. Il est arrivé en remorque dans la baie de Buttermans (rivière Orwell – côte Est d’Angleterre) »

Voici l’avant du BOURBAKI photographié en cale sèche. On note que la pièce d’étrave forgée n’a pas souffert. L’efficacité de la cloison d’abordage a sans aucun doute sauvé le navire du naufrage.

Image

La mine avait été larguée par le sous-marin UC 7 de l’OL Georg Haag. La position donnée place le BOURBAKI à un peu plus d’une encablure de Sunk Head au moment de l’explosion, donc tout proche du chenal d’entrée vers la rivière d’Ipswich.
Georg Haag et son sous-marin disparurent quelques semaines plus tard, le 6 Juillet 1916.

La fin du BOURBAKI

En 1919, le capitaine Mener fit avec BOURBAKI une traversée New-York - Belle-Ile en mer en quatorze jours ce qui constituait un record.

En 1921, il fut désarmé dans le canal de La Martinière. Il en sortit le 6 Septembre 1926 pour partir à la démolition.
olivier

Joe R
Messages : 41
Inscription : mer. août 20, 2008 2:00 am

Re: BOURBAKI Trois-mâts barque

Message par Joe R » jeu. mars 05, 2009 9:30 pm

Hello gentlemen and ladies
Bourbaki from Picture Australia
Image


Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BOURBAKI Trois-mâts barque

Message par Ar Brav » jeu. mars 05, 2009 11:09 pm

Bonsoir Joe,

Merci beaucoup pour la photo :)

[:nico56]

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 392
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: BOURBAKI Trois-mâts barque

Message par markab » dim. nov. 27, 2011 7:12 pm

Bonsoir

Un lien internet complémentaire

http://www.ellisisland.org/shipping/For ... hipid=6205

A bientot
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.

Rutilius
Messages : 12146
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

BOURBAKI ― Trois-mâts barque.

Message par Rutilius » dim. juin 03, 2018 6:01 pm

Bonsoir à tous,

Le trois-mâts barque Bourbaki


BOURBAKI - Trois- mâts barque - x - Capture.JPG
BOURBAKI - Trois- mâts barque - x - Capture.JPG (115.23 Kio) Consulté 239 fois
Australian National Maritime Museum
Samuel J. Hood Studio

Object n°00024428




BOURBAKI - Trois- mâts barque - xx - Capture.JPG
BOURBAKI - Trois- mâts barque - xx - Capture.JPG (173.08 Kio) Consulté 239 fois
Australian National Maritime Museum
Samuel J. Hood Studio

Object n°00024705
Dernière modification par Rutilius le dim. juin 03, 2018 10:02 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12146
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

BOURBAKI ― Trois-mâts barque.

Message par Rutilius » dim. juin 03, 2018 6:39 pm

Bonsoir à tous,

Un ancien mousse du trois-mâts barque Bourbaki décédé en captivité

― BOUCHER Eugène Armand Joseph, né le 13 août 1893 à Nantes (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –) et y domicilié, décédé le 22 janvier 1919 à Darmstadt (Land de Hesse, Allemagne) étant prisonnier. Matelot de 3e classe sans spécialité, 2e Régiment de fusiliers marins, étant administrative-ment rattaché au 4e Dépôt des équipages de la flotte durant sa captivité (Acte transcrit à Nantes, le 20 mai 1920) .

• Fils de Pierre Armand BOUCHER, né vers 1854, garçon de magasin, et de Mélanie Rose Marie CHATELLIER, née vers 1858, journalière, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Nantes, 1er canton, Année 1893, f° 56, acte n° 329).

Inscrit le 11 août 1909 au quartier maritime de Nantes sur la matricule des mousses, n° 1.610. Le 16 août 1909, embarque à Anvers comme mousse sur le trois-mâts barque Bourbaki, de la Société générale d’ar-mement, de Nantes ; capitaine Narcisse Auguste Victor BOURDIN, capitaine au long-cours inscrit au quartier de Dieppe, n° 31. En débarque le 17 mars 1911 à Londres.

Inscrit définitif le 26 avril 1913 au même quartier, matricule n° 17.103.

Ayant été affecté au 2e Régiment de fusiliers marins à compter du 27 août 1914, fait prisonnier le 10 novembre 1914 aux combatx de Dixmude (Belgique). Initialement interné au camp de Gardelegen (Land de Saxe-Anhalt, Allemagne) ; transféré le 2 octobre 1916 au camp de prisonnier de Merseburg (— d° —). Décédé le 22 janvier 1919 à Darmstadt (Land de Hesse, Allemagne).

[Archives du Comité international de la Croix Rouge, Genève. — Base « Prisonniers de la Première guerre mondiale ». — Cote P. 47260.]
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12146
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

BOURBAKI ― Trois-mâts barque.

Message par Rutilius » jeu. juin 14, 2018 11:53 pm

Bonsoir à tous,

L’Ouest-Éclair – éd. de Nantes –, n° 15.382, Jeudi 22 décembre 1938, p. 5.

BOURBAKI - L.O.E. 22-XII-1938 - x - .jpg
BOURBAKI - L.O.E. 22-XII-1938 - x - .jpg (192.46 Kio) Consulté 168 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

olivier 12
Messages : 3236
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: BOURBAKI Trois-mâts barque

Message par olivier 12 » ven. juin 15, 2018 9:33 am

Bonjour à tous,

Une autre vue du BOURBAKI

Image

Cdlt
olivier

Memgam
Messages : 3249
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: BOURBAKI Trois-mâts barque

Message par Memgam » ven. juin 15, 2018 6:59 pm

Bonjour,

Le trois-mâts barque Bourbaki a effectué ses trois premiers voyages sous le commandement du capitaine au long cours Le Normand, Hyppolite, Grégoire, né le 5 janvier 1850 à Saint-Malo, inscrit à Saint-Malo n° 172.
Le premier voyage, du 13 août 1898, avec un passager étudiant de 19 ans, était un voyage au nitrate du Chili à Taltal.
Le second voyage a eu lieu à San Francisco pour de l'orge, expédié à San Francisco le 19 avril 1899, arrivée le 6 septembre, reparti le 1er novembre pour Bristol le 4 avril 1900, et il semble bien que la photo présentée ci-dessus par olivier a donc été prise en ce port le 4 avril 1900.

Pendant la Grande guerre, c'était le capitaine au long cours François, Benjamin, Louis, Mener, né le 2 décembre 1886 à Binic, inscrit à Binic n° 108, qui était à bord.

Un voyage du 15 juillet 1914 au 18 avril 1916 pour Melbourne, Newcastle, San Francisco et Ipswich, heurtant la mine signalée ci-dessus à l'arrivée.

Un second voyage du 12 juillet 1916 au 27 décembre 1917, pour Newcastle, La Plata, Sydney et retour à Dakar le 27 décembre 1917.

Sources : AD de Loire Atlantique, Marine, rôle de bord 7R4/715-719-723-784-791.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 12146
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

BOURBAKI ― Trois-mâts barque.

Message par Rutilius » ven. juin 15, 2018 11:18 pm

Bonsoir à tous,

Lors de sa perte, survenue le 19 décembre 1938 dans le chenal de la Teignouse, le ponton Bourbaki était la propriété de la société anonyme dite « Neptune. Société française d’armement et de récupérations ». Constituée le 18 juillet 1935 à Paris pour une durée de 99 ans, cette personne morale, au capital initial de 600.000 fr., avait pour objet social « le commerce sous toutes ses formes de tous métaux en général ». ; son siège social était établi à Paris, au 19, rue de Marignan (VIIIe Arr.) (Archives commerciales de la France, n° 87, Lundi 22 juillet 1935, p. 3.155).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »