RABENFELS - Porte hydravion

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: RABENFELS - Porte hydravion

Message par Memgam » sam. oct. 27, 2012 2:51 pm

Bonjour,

Sur le forum de Net-Marine, dans la rubrique Histoire de l'aéronautique navale, le sujet centre d'aviation maritime de Saint-Raphaël, présente les photos d'un album.
In fine, on y trouve deux photos de la mise à l'eau d'un Nieuport depuis le Rabenfels, le 10 avril 1915 dans le golfe d'Alexandrette.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

RABENFELS — Porte-hydravions.

Message par Rutilius » sam. oct. 27, 2012 6:00 pm

Bonsoir à tous,


Dernière modification par Rutilius le jeu. oct. 08, 2020 7:02 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: RABENFELS - Porte hydravion

Message par Memgam » sam. juin 20, 2015 7:38 pm

Bonjour,

Source : Robert Feuilloy et Lucien Morareau, L'aéronautique maritime en 1915, cahier n° 27, 2015, ARDHAN.

Cordialement.

Image
Memgam

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

RABENFELS — Porte-hydravions.

Message par Rutilius » mer. oct. 07, 2020 11:08 am

Bonjour à tous,

Ar Brav a écrit :
sam. janv. 24, 2009 1:10 pm

« Le 31 mars 1915, le Rabenfels, à la demande de l'Amirauté britannique, rapatrie à Port-Saïd trois appareils, ainsi que le lieutenant de vaisseau de l'Escaille. Ce dernier d'ailleurs émet des réserves quant à l'efficacité d'une escadrille séparée par mille kilomètres de distance en deux groupes. Les hydravions seront basés à Ténédos, sous les ordres du Commander Samson (R.N.) début avril 1915.

Ce détachement de deux appareils français comprend le lieutenant de vaisseau pilote de Saizieu, le quartier-maître pilote Trouillet, deux observateurs britanniques (Hillas et Herbert), un second maître et 10 quartiers-maîtres et matelots.

Le Rabenfels, comme l'Anne Rickmers, n'auront au final fait que convoyer personnels et hydravions, pas sans risque du reste, car l'Anne Rickmers sera attaquée dans la nuit du 10 au 11 mars par un torpilleur en rade de Smyrne, avariant deux appareils français. »
___________________________________________________________________________________________


— BARTHÉLEMY de SAIZIEU Louis Marie Jules, né le 2 janvier 1882 à Montpellier (Hérault) et décédé le 22 juin 1951 à Paris (XVIe Arr.). Lieutenant de vaisseau, du port de Cherbourg, breveté pilote aviateur ; Escadrille de Port-Saïd. Admis à l’École navale en 1900, ayant été classé 67e sur une liste de 101 élèves (Déc. min. 14 sept. 1900 : J.O. 15 sept. 1900, p. 6.184).

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 10 avril 1915 (J.O. 11 avr. 1915, p. 2.086), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :

« M. Barthélemy de Saizieu (L.-M.-J.), lieutenant de vaisseau, affecté à l’escadrille d’avions de Port-Saïd : pilote d’un courage et d’une ténacité remarquables. A effectué de nombreuses et périlleuses recon-naissances. »

□ Cité à l’ordre de l’armée navale dans les termes suivants (J.O. 4 févr. 1916, p. 1.008) :

« Barthélemy de Saizieu (L.-M.-J.), lieutenant de vaisseau : excellent pilote d'aéroplanes, a effectué de nombreux vols en pays ennemi et dans des conditions périlleuses. Parti en reconnaissance pour Ber-Saba (presqu’île du Sinaï), le 22 décembre, n’a pas rallié le centre ; porté disparu. »

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du ... juillet 1920 (J.O. 11 juill. 1920, p. 9.780 et 9.781), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade d’officier dans les termes suivants :

« Barthélemy de Saizieu (Louis-Marie-Jules), lieutenant de vaisseau : très beaux services de guerre à l’aviation de Port-Saïd. Prisonnier de guerre en 1915. Aussitôt rentré de captivité, a repris son service dans l’aviation et accompli un nouveau et brillant fait d’armes qui lui a valu une proposition extra-ordinaire. Une citation. Une proposition extraordinaire. »


— TROUILLET Georges Marius Étienne, né le 28 décembre 1890 à Rodez (Aveyron) et décédé le 12 juin 1948 à Constantine (Algérie). Second maître mécanicien pilote aviateur, matricule n° 48.540 – 5 ; classe 1910, n° 909 au recrutement de Rodez. Breveté pilote par l’Aéro-club de France le 10 juillet 1914 à Villa-coublay, n° 1.649. Escadrille de Port-Saïd.

Fait prisonnier aux Dardanelles le 17 octobre 1915 ; rapatrié le 8 décembre 1918.

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 20 mai 1915 (J.O. 21 mai 1915, p. 3.225), promu d’office au grade de second maître mécanicien pour le motif suivant : « Depuis le mois de Décembre 1914, n’a cessé d’effectuer avec succès des reconnaissances difficiles ; a montré le plus grand entrain et a eu très souvent son appareil atteint par les projectiles. »

□ Cité une première fois à l’ordre de l’armée navale dans les termes suivants (J.O. 27 août 1915, p. 6.028) :

« Trouillet (Georges-Marius-Étienne), 2e maître mécanicien, 48.540-5 : a effectué sous un feu violent d’artillerie en hydroplane, à faible hauteur, des reconnaissances périlleuses aux Dardanelles, conservant en toutes circonstances un grand esprit de décision et un parfait sang-froid. »

□ Cité une seconde fois à l’ordre de l’armée navale dans les termes suivants (J.O. 25 nov. 1915, p. 8.579) :

« Trouillet (Georges-Marius-Étienne), second maître mécanicien, 48.540-5 : pilote de tout premier ordre, plein d’entrain et de courage (déjà cité à l’ordre du jour de l’armée). »
Bien amicalement à vous,
Daniel.

olivier 12
Messages : 3936
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: RABENFELS - Porte hydravion

Message par olivier 12 » mer. oct. 07, 2020 6:31 pm

Bonjour à tous,

Un RABENFELS allemand, sans doute le futur RAVEN II

Image

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

RABENFELS — Porte-hydravions.

Message par Rutilius » jeu. oct. 08, 2020 6:44 pm

Bonsoir à tous,

La photographie qui précède représente le cargo Rabenfels [II], de la Deutsche Dampfschifffahrts Gesell-schaft Hansa, de Brême, ex-Slavic Prince, de la Prince Line Ltd. (Furness, Withy & C° Ltd.), de Londres.

Ce cargo fut lancé le 25 juillet 1918 sous le nom de Gaelic Prince par le chantier Palmer’s Shipbuilding & Iron C° Ltd., de Newcastle-Upon-Tyne (Royaume-Uni) pour le compte de la Prince Line Ltd. qui le renom-ma ultérieurement Slavic Prince. En 1926, il fut cédé à la Hansa qui le renomma Rabenfels. Puis il fut cédé en 1938 à la Hamburg-Sudamerikanische Dampfschifffahrts Gesellschaft, de Hambourg, qui le renom-ma Bahia Laura.

Étant utilisé comme transport de troupes par l’Allemagne durant la Seconde guerre mondiale, il fut torpillé et coulé le 30 août 1941 à l’Ouest de l’île Solven (Îles Lofoten, Norvège) par le sous-marin britannique H.M.S. Trident.

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »