CEYLAN - Compagnie des Chargeurs Réunis

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13555
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CEYLAN — Paquebot mixte — Compagnie des Chargeurs réunis.

Message par Rutilius » dim. mars 15, 2020 6:04 pm

Bonsoir à tous,

Ceylan — Paquebot mixte — Compagnie des Chargeurs réunis (1907~1934) — Navire auxiliaire et navire-hôpital (1914 ~ 1915).

Paquebot mixte en acier lancé le 13 août 1907 à Wallsend-on-Tyne (Royaume-Uni) par le chantier Swan, Hunter & Wigham Richardson Ltd. pour le compte de la Compagnie des Chargeurs réunis [Siège social en 1914 : Paris, 10, boulevard Malesherbes (VIIIe Arr.)] ; n° de chantier : 793. Achevé en Décembre 1907. Im-matriculé au Havre, f° 443, n° 199. De Janvier 1908 jusqu’à la déclaration de guerre, en service sur les lignes de l’Amérique du Sud (Argentine et Brésil).

Réquisitionné le 23 août 1914 au Havre, étant destiné à l’évacuation des blessés du front des Flandres et au transport de troupes. Avec le paquebot mixte Amiral-Duperré, inscrit le 5 novembre 1914 sur la Liste des navires-hôpitaux de la Marine, ayant Brest pour port comptable ; radié de cette liste le 1er février 1915. Armé au cabotage international le 9 février 1915 à Dunkerque et réquisitionné le même jour — équipage réquisitionné le 14 avril 1915. Du 27 juillet 1915 au 21 Janvier 1916, à nouveau inscrit sur la Liste des navires-hôpitaux de la Marine, ayant Brest pour port comptable ; à ce titre, prend part aux opérations des Dardanelles du 24 juillet au 5 décembre 1915. Radié de ladite liste le 21 janvier 1916 et restitué à son armateur.

Après guerre, reprend son service sur les lignes de l’Amérique du Sud. Désarmé de début 1922 à Février 1923.

Définitivement désarmé en Février 1934, puis vendu à la démolition à la S.A. Cantiere di Portovenere, de La Spezia (Italie). Quitte Le Havre pour La Spesia le 10 mars 1934 ; arrive dans ce port le 21.

Caractéristiques : Dimensions : 152,60 x 16,96 x ... m. Jauge : 8.223,42 tx jb et 5.218, 20 tx jn. Port en lourd : 8.595 t. Propulsion : deux machines à triple expansion d’une puissance totale de 8.500 cv ; six chaudières cylindriques ; deux hélices. Vitesse : 14 nœuds (16,7 nd aux essais). Deux mâts ; une cheminée. 60 passagers en 1re classe et 72 en seconde.

___________________________________________________________________________________________


Le paquebot mixte Ceylan fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 28 août 1914 au 25 décembre 1915 [Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 730.].
Dernière modification par Rutilius le lun. mars 16, 2020 8:58 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13555
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CEYLAN — Paquebot mixte — Compagnie des Chargeurs réunis.

Message par Rutilius » dim. mars 15, 2020 6:07 pm

Bonsoir à tous,


CEYLAN - Paquebot mixte - I -  .jpg
CEYLAN - Paquebot mixte - I - .jpg (167.78 Kio) Consulté 328 fois


CEYLAN - Paquebot mixte - II - .jpg
CEYLAN - Paquebot mixte - II - .jpg (159.21 Kio) Consulté 328 fois


CEYLAN - Paquebot mixte - IIII -  .jpg
CEYLAN - Paquebot mixte - IIII - .jpg (152.9 Kio) Consulté 328 fois


CEYLAN - Paquebot mixte - IV - .jpg
CEYLAN - Paquebot mixte - IV - .jpg (179.67 Kio) Consulté 328 fois
San Francisco Maritime Museum
U. S. National Park Service
Item № A01.14914.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

olivier 12
Messages : 3802
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CEYLAN - Compagnie des Chargeurs Réunis

Message par olivier 12 » lun. mars 16, 2020 8:50 am

Bonjour à tous,

Deux autres CP du CEYLAN (dont la 1ère postée en Août 1913)

Image

Image

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 13555
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CEYLAN — Paquebot mixte — Compagnie des Chargeurs réunis.

Message par Rutilius » jeu. mars 19, 2020 2:41 pm

Bonjour à tous,


Marins du paquebot mixte Ceylan


— GUILLEMAIN Robert Paul Marius, né le 21 mai 1885 à Saint-Quentin (Aisne) et domicilié au Havre (Seine-Inférieure — aujourd’hui Seine-Maritime), au 12, rue Gustave Flaubert, décédé le 24 octobre 1918 au « Nursery Home » de North-Friary (Comté de Plymouth, Royaume-Uni) des suites d’influenza et de double pneumonie [Acte de décès établi le 6 novembre 1918 au Consulat de France à Cardiff et Plymouth, n° 18 ; transcrit le 8 février 1919 au Havre (Registre des actes de décès de la ville du Havre, Année 1919, Vol. I., f° 17, acte n° 419)]. Premier lieutenant, capitaine au long-cours, inscrit au quartier du Havre, n° ...

• Fils de Joseph Dominique GUILLEMAIN, né le 26 octobre 1842 à Pont-l’Evêque (Calvados), inspecteur principal de l’exploitation à la Compagnie des chemins de fer du Nord, et de Théodorine Amanda LE TELLIER, née vers 1842, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Saint-Quentin, Année 1885, f° 191, acte n° 419).

• Époux de Lucienne Juliette MERLOT, née le 25 juillet 1883 à Vernon (Eure), professeur à la Maison d’éducation de la Légion d’honneur de Saint-Denis, avec laquelle il avait contracté mariage au Havre, le 2 mars 1912 (Registre des actes de mariage de la ville du Havre, Année 1912, Vol. I., f° 50, acte n° 29). Fille de Joseph Lucien MERLOT, né le 14 novembre 1843 à Gelucourt (alors Meurthe, aujourd’hui Moselle), chef d’escadron d’artillerie, et de Clémence Alice Marguerite LEJEUNE, sans profession ; époux ayant contracté mariage à Vernon, le 12 septembre 1882.

― MOREL François Marie Joseph, né le 28 septembre 1890 à Erquy (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor) et y domicilié, décédé le 9 décembre 1914 à l’Hôpital mixte du Havre, sis au 55 bis, rue Gustave Flaubert (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde) (Registre des actes de décès de la ville du Havre, Année 1914, Vol. II., f° 69, acte n° 3.631). Matelot, matelot de 2e classe, inscrit le 3 octobre 1910 au quartier de Saint-Brieuc, n° 34.167 ; classe 1910, n° 778 au recrutement de Saint-Brieuc.

• Fils de François Marie Constant MOREL, né le 18 mars 1851 à Erquy, marin, et de Jeanne Françoise HOUZÉ, née le 30 août 1861 à Erquy, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 29 janvier 1888 (Registre des actes de mariage de la commune d’Erquy, Année 1888, f° 3, acte n° 2 ~ Registre des actes de naissance de la commune d’Erquy, Année 1890, acte n° 63). Célibataire.

― ROËLLEC Joseph Marie, né le 17 novembre 1873 à Sarzeau (Morbihan) et y domicilié, décédé le 12 février 1915 à l’Hôpital mixte du Havre, sis au 55 bis, rue Gustave Flaubert (Registre des actes de décès de la ville du Havre, Année 1915, Vol. I., f° 24, acte n° 536). Matelot, inscrit au quartier de Vannes, f° 2.037, n° 872 ; classe 1893, n° 397 au recrutement de Vannes.

• Fils de Jules Marie ROËLLEC, né le 7 novembre 1843 à Sarzeau, marin, et d’Adèle Anne Marie MACHEFAUX, née le 27 octobre 1843 à Sarzeau, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 12 octobre 1869 (Registre des actes de mariage de la commune de Sarzeau, Année 1869, f° 16, acte n° 30 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Sarzeau, Année 1873, f° 33, acte n° 125).

• Époux de Maria Eugénie ALLAIS, née le 22 mai 1873 à Sarzeau, sans profession, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette commune, le 29 octobre 1912 (Registre des actes de naissance de la commune de Sarzeau, Année 1873, f° 16, acte n° 59).

[Matelot de ... classe canonnier breveté ayant été remis à la disposition de la Compagnie des chargeurs réunis le 9 février 1915.]
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13555
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CEYLAN — Paquebot mixte — Compagnie des Chargeurs réunis.

Message par Rutilius » ven. mars 20, 2020 11:10 am

Bonjour à tous,


Le commandant du paquebot mixte Ceylan durant la Grande guerre


― JOUAN Théodore Joseph, né le 7 mai 1868 à Lorient (Morbihan) et décédé le 1er mai 1928 au Havre (Seine-Inférieure — aujourd’hui Seine-Maritime), au 20, rue Béranger, son domicile (Registre des actes de décès de la ville du Havre, Année 1928, Vol. I., f° 19, acte n° 975). Capitaine au long-cours, inscrit au quartier de Lorient, n° 55 ; classe 1888, n° 777 au recrutement de Lorient. Lieutenant de vaisseau auxiliaire.

• Fils de Théodore Marie JOUAN, né le 11 octobre 1841 à Plœmeur (Morbihan), écrivain au port de Lorient, et de Matilde PERRON, née le 5 novembre 1844 à Lorient, sans profession [Tailleuse en 1867] ; époux ayant contracté mariage à Lorient, le 25 mai 1867 (Registre des actes de mariage de la ville de Lorient, Année 1867, f° 49, acte n° 129 ~ Registre des actes de naissance de la ville de Lorient, Année 1868, f° 55, acte n° 420).

• Époux de Mathilde Pauline Françoise BOBÉ, née le 28 juin 1875 à Caen (Calvados) et décédée le 29 octobre 1961 au Havre (Registre des actes de naissance de la ville de Caen, Année 1875, f° 114, acte n° 440), sans profession, avec laquelle il avait contracté mariage au Havre, le 14 août 1914 (Registre des actes de mariage de la ville du Havre, Année 1914, Vol. II., f° 162, acte n° 970). Fille de Louis BOBÉ, né vers 1848, doreur sur bois, et de Mathilde Angélina LE PELTIER, née vers 1851, sans profession, son épouse.

Distinctions honorifiques

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 19 août 1915 (J.O. 21 août 1915, p. 5.859), objet d’un témoignage officiel de satisfaction pour « [avoir] fait preuve de beaucoup de zèle, de dévouement et de qualités professionnelles dans l’organisation des moyens de débarquement des troupes. » [Opérations des Dardanelles]

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 5 juin 1917 (J.O. 11 juin 1917, p. 4.539), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants : « A fait preuve, comme commandant d’un bâtiment, de la plus belle énergie à Koum-Kalle et à Seddul-Bahr. Déjà cité à l’ordre de la division (Croix de guerre). » [Opérations des Dardanelles]

□ Par décision du Sous-secrétaire d’État des Ports, de la Marine marchande et des Pêches en date du 24 décembre 1920 (J.O. 27 déc. 1920, p. 21.497 et 21.498), lui fut décernée une médaille d’argent de 2e classe pour le motif suivant : « A donné l’exemple d’un réel courage et d’un grand dévouement en se por-tant, les 11 et 12 janvier 1920, au secours du paquebot Afrique, en perdition dans les parages de Roche-bonne. Malgré la violence de la tempête et les avaries que le Ceylan a lui-même subies, a pu recueillir vingt-deux naufragés, après avoir fait preuve d’une énergie et d’un courage remarquables. »
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »