OISE - Aviso

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OISE - Aviso

Message par Ar Brav » mer. sept. 24, 2008 10:31 am

Bonjour à tous,

OISE Aviso type Aisne (1917-1938)

Chantier :
Arsenal de Brest.
Commencé : 1916
Mis à flot : 12.10.1917
Terminé : 1917
En service : 1917
Retiré : 11.08.1938
Caractéristiques : 700 tpc ; 566 t ; 4 000 cv ; 78 x 8,90 x 3,40 m ; turbines Parsons ; 2 chaudières du Temple ou Normand ; chauffe au mazout ; 2 hélices ; 20 nœuds ; 4 officiers et 109 h.
Rayon d’action : 4 000 nautiques à 11 nœuds, 1 200 à 18 nœuds. 143 tonnes de combustible.
Armement : IV de 100 mm + III de 47 mm + II de 65 mm variable selon les époques.

Observations :

L’aviso Oise est issu du programme de 1916, dont Meuse est l’un des premiers types d’avisos rendus nécessaires par l’extension de la guerre sous-marine. Leur silhouette qui n’est pas toutefois celle des cargos, présente une cheminée unique, sauf Marne et Aisne.
Fin 1917 : affecté à la 1ère escadrille de chasseurs de la division de Bretagne
02.08.1918 : combat le sous-marin UB-88
10.1920 : il est alors affecté à la division navale de la Baltique, nouvellement créée en 1919 pour aider le nouvel état polonais. La division est basée à Copenhague, mais les avisos ne sont envoyés en opérations que par périodes de 6 mois, entrecoupées d’un retour de 3 mois sur Cherbourg
1921 : affecté à l’Ecole Navale
1923 : affecté à la 1ère escadre de patrouille
1925-1926 : participe à des exercices en Manche et en Mer du Nord
1927-1935 : désigné annexe de l’Ecole Navale
10.1935 : sert comme ponton-caserne pour les équipages des sous-marins de la 1ère escadre
19.01.1938 : de Nantes à Brest remorqué par le Mastodonte
11.08.1938 : condamné
1943 : afin de leurrer l’observation de la RAF, les allemands confectionnent un faux Prinz Eugen avec les coques de l’ex-croiseur cuirassé Gueydon et des ex-avisos Aisne et Oise
1944 : retrouvé coulé à la digue de Laninon, épave numéro 92.

Nota : le sujet du faux Prinz Eugen a déjà été abordé (bonjour Karl), le bâtiment de la Kriegsmarine n’étant pas sur Brest à cette époque. Le Prinz Eugen était à Brest du 01.06.1941 au 11.02.1942 (Commandant Helmuth Brinkmann), avant de passer le Pas de Calais lors de l’opération Cerberus avec le Scharnhorst et le Gneisenau. Il a ensuite été détecté par des avions anglais les 11 et 23 janvier 1943 entre Gotenhafen et la Norvège, le forçant ainsi à rester en Baltique (Commandant Hans-Erich Voß).

Sources :

Répertoire des navires de guerre français, de Pierre Le Conte
Répertoire des navires de guerre français, de Jacques Vichot
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française, de Jean-Michel Roche
French Warships of World War I, de Jean Labayle-Couhat


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: OISE - Aviso

Message par alain13 » mer. sept. 24, 2008 1:44 pm


La voilà.

Image
Image

sources : Marius Bar

Cordialement,
Alain

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OISE - Aviso

Message par Ar Brav » dim. déc. 28, 2008 10:45 am

Bonjour à tous,

Une autre vue de l'aviso Oise :

Image

Sources :
French Warships of World War I, de Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974, page 175.


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: OISE - Aviso

Message par dbu55 » dim. déc. 28, 2008 2:03 pm

Bonjour à tous,

un marin de l'OISE mort pour la France :

MAUGER Georges Edouard Pierre Hippolyte Marie né lé 15/10/1897 à Brest (Finistère), Quartier Maître Timonier - Chef de Quart - Décédé le 28/07/1917 (19 Ans) à Brest (Hôpital Maritime) (Finistère) - Maladie - Tuberculose intestinale

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Rutilius
Messages : 13197
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

OISE — Aviso de type Aisne.

Message par Rutilius » mar. mai 10, 2011 11:17 am

Bonjour à tous,

Le Temps, n° 20.871, Mardi 28 août 1918, p. 2.


Image

Même article dans L'Ouest-Éclair ‒ éd. de Caen ‒, n° 5.873, Lundi 27 août 1918,
p. 4, en rubrique « Dernière heure ».
Dernière modification par Rutilius le lun. déc. 03, 2018 4:33 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13197
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

OISE — Aviso de type Aisne.

Message par Rutilius » ven. nov. 01, 2013 5:46 pm

Bonsoir à tous,

Récompenses consécutives à l’engagement survenu le 5 août 1918
avec le sous-marin allemand UB-88


Citations à l'ordre de l'armée

Journal officiel du 27 août 1918, p. 7.570.


Image


Inscription au tableau spécial de la Médaille militaire

Journal officiel du 27 août 1918, p. 7.570.


Image


Avancement exceptionnel de grade

Journal officiel du 27 août 1918, p. 7.570.


Image
Dernière modification par Rutilius le lun. déc. 03, 2018 4:44 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13197
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

OISE — Aviso de type Aisne.

Message par Rutilius » ven. nov. 01, 2013 6:03 pm

Bonsoir à tous,
LÉON des ORMEAUX Maxime. Né le 27 février 1879 à MUSTAPHA (ALGÉRIE) - Décédé.

Entre dans la Marine en 1897. Aspirant le 5 octobre 1900 ; port de CHERBOURG. Au 1er janvier 1901, sur le croiseur "GUICHEN", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Jules de SURGY). Au 1er janvier 1902, sur le croiseur "PASCAL", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Ernest NICOL). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1902. Au 1er janvier 1903, port de CHERBOURG. Au 1er janvier 1904, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdt Victor IMHOFF). Au 1er janvier 1906, sur le contre-torpilleur "CATAPULTE", Escadre du Nord (Cdt Paul CONVERS). Au 1er janvier 1908 (affectation du 15 août 1906), second du sous-marin "LYNX", 1re Flottille des mers de CHINE (Cdt Henri MARS). Le 1er décembre 1908, second sur le contre-torpilleur "SARBACANE", 4e Flottille de torpilleurs de Méditerranée à ALGER. Lieutenant de vaisseau le novembre 1910. Au 1er janvier 1911, port de CHERBOURG. Le 1er avril 1911, commandant le sous-marin "DAUPHIN", Station des sous-marins de CHERBOURG. Le 9 septembre 1913, Aide de camp du Commandant du Front de mer à CHERBOURG. En 1914, affecté à la Brigade des fusiliers Marins où il fut blessé, est cité à l'ordre de l'Armée navale en janvier 1915 : « Officier capable et très dévoué. Conduite au feu remarquablement brillante dans la journée du 10 novembre. ». Chevalier de la Légion d'Honneur. Croix de Guerre. Au 1er janvier 1918, port CHERBOURG. Capitaine de corvette le 24 août 1918. Le 15 juillet 1920, en congé sans solde et hors cadres à la Société des pêcheries et armements à La ROCHELLE.
V. également : Espace Tradition de l'École navale

—>
http://ecole.nav.traditions.free.fr/off ... maxime.htm
Dernière modification par Rutilius le lun. déc. 03, 2018 5:00 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Emile 13
Messages : 1
Inscription : ven. nov. 08, 2013 1:00 am

Re: OISE - Aviso

Message par Emile 13 » ven. nov. 08, 2013 7:55 pm

Bonjour à tous,

OISE Aviso type Aisne (1917-1938)

Chantier :
Arsenal de Brest.
Commencé : 1916
Mis à flot : 12.10.1917
Terminé : 1917
En service : 1917
Retiré : 11.08.1938
Caractéristiques : 700 tpc ; 566 t ; 4 000 cv ; 78 x 8,90 x 3,40 m ; turbines Parsons ; 2 chaudières du Temple ou Normand ; chauffe au mazout ; 2 hélices ; 20 nœuds ; 4 officiers et 109 h.
Rayon d’action : 4 000 nautiques à 11 nœuds, 1 200 à 18 nœuds. 143 tonnes de combustible.
Armement : IV de 100 mm + III de 47 mm + II de 65 mm variable selon les époques.

Observations :

L’aviso Oise est issu du programme de 1916, dont Meuse est l’un des premiers types d’avisos rendus nécessaires par l’extension de la guerre sous-marine. Leur silhouette qui n’est pas toutefois celle des cargos, présente une cheminée unique, sauf Marne et Aisne.
Fin 1917 : affecté à la 1ère escadrille de chasseurs de la division de Bretagne
02.08.1918 : combat le sous-marin UB-88
10.1920 : il est alors affecté à la division navale de la Baltique, nouvellement créée en 1919 pour aider le nouvel état polonais. La division est basée à Copenhague, mais les avisos ne sont envoyés en opérations que par périodes de 6 mois, entrecoupées d’un retour de 3 mois sur Cherbourg
1921 : affecté à l’Ecole Navale
1923 : affecté à la 1ère escadre de patrouille
1925-1926 : participe à des exercices en Manche et en Mer du Nord
1927-1935 : désigné annexe de l’Ecole Navale
10.1935 : sert comme ponton-caserne pour les équipages des sous-marins de la 1ère escadre
19.01.1938 : de Nantes à Brest remorqué par le Mastodonte
11.08.1938 : condamné
1943 : afin de leurrer l’observation de la RAF, les allemands confectionnent un faux Prinz Eugen avec les coques de l’ex-croiseur cuirassé Gueydon et des ex-avisos Aisne et Oise
1944 : retrouvé coulé à la digue de Laninon, épave numéro 92.

Nota : le sujet du faux Prinz Eugen a déjà été abordé (bonjour Karl), le bâtiment de la Kriegsmarine n’étant pas sur Brest à cette époque. Le Prinz Eugen était à Brest du 01.06.1941 au 11.02.1942 (Commandant Helmuth Brinkmann), avant de passer le Pas de Calais lors de l’opération Cerberus avec le Scharnhorst et le Gneisenau. Il a ensuite été détecté par des avions anglais les 11 et 23 janvier 1943 entre Gotenhafen et la Norvège, le forçant ainsi à rester en Baltique (Commandant Hans-Erich Voß).

Sources :

Répertoire des navires de guerre français, de Pierre Le Conte
Répertoire des navires de guerre français, de Jacques Vichot
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française, de Jean-Michel Roche
French Warships of World War I, de Jean Labayle-Couhat


Cordialement,
Franck
Bonjour,
Mon G.Père a fait 14/18 sur ce navire.
Avez vous plus d'infos : liste d'équipage, photos Images ...?
Cordialement
Emile

Rutilius
Messages : 13197
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

OISE — Aviso de type Aisne.

Message par Rutilius » sam. juin 13, 2015 12:48 am

Bonsoir à tous,

L’aviso Oise fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 24 juin au 19 décembre 1917 ;
— du 10 février au 8 avril 1918 ;
— du 12 mai au 18 octobre 1918 ;
— du 1er janvier au 3 février 1919 ;
— du 18 février au 15 juillet 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 757.].

Il fut ensuite considéré comme bâtiment armé militairement :

— du 15 janvier au 23 mai 1920 ;
— du 3 juillet au 17 décembre 1920 ;
— du 5 janvier au 23 juin 1922.

(Arrêté du 13 juillet 1923 donnant Liste des bâtiments et formations ayant acquis des bénéfices de campagne 24 octobre 1919 au 1er janvier 1923 : Bull. off. Marine 1923, n° 23, p. 78 et 82).
Dernière modification par Rutilius le lun. déc. 03, 2018 5:04 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13197
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

OISE — Aviso de type Aisne.

Message par Rutilius » sam. juin 13, 2015 1:08 am

Bonjour à tous,

Marins de l’aviso Oise

― KERLOGOT Jean Yves, né le 17 juin 1887 à Plonévez-du-Faou (Finistère) et domicilié à Brest (– d° –), décédé à son domicile le 19 avril 1918 (Affection non imputable au service : hémorragie cérébrale), Mate-lot de 3e classe chauffeur breveté, inscrit au quartier de Brest, n° 4.156. [Non déclaré « Mort pour la France »].

• Fils de Pierre KERLOGOT, né vers 1861, cultivateur, et de Catherine CARIOU, née vers 1863, cultivatrice, son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Plonévez-du-Faou, Année 1887, f° 14, acte n° 80 ~ Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1918, Vol. II., f° 9, acte n° 751).


— MAUGER Georges Édouard Pierre Hippolyte Marie, né le 15 octobre 1897 à Brest (Finistère) et domicilié à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor), décédé le 28 juillet 1917 à l’Hôpital maritime de Brest (Maladie contractée en service : tuberculose pulmonaire), Quartier-maître timonier chef de quart, Matricule n° 77 – 1 G.

• Fils de Georges Édouard Marie MAUGER, né le 20 avril 1870 à Lannion (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor) et décédé le 9 janvier 1923 à ... (Seine-et-Oise – aujourd’hui ... –), lieutenant de vaisseau de réserve, et d’Anne Louise LE GOFFIC, née vers 1874, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Brest, Année 1897, Vol. II., f° 107, acte n° 1.196 ~ Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1917, Vol. II., f° 105, acte n° 1.118).
.
Dernière modification par Rutilius le lun. déc. 03, 2018 5:13 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »