ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 14477
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par Rutilius » lun. sept. 22, 2008 6:45 pm


Bonsoir à tous,


Ango ― Cargo mixte frigorifique ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis (1913 ~ 1948).


L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.611 du Vendredi 14 décembre 1917, p. 3, en rubrique « Nouvelles maritimes ».


Image

____________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par Ar Brav » lun. sept. 22, 2008 8:43 pm

Bonjour à tous,

ANGO Cargo mixte

Chantier :

Forges & Chantiers de la Méditerranée, Graville, Le Havre.
Commencé : 1912 ?
Mis à flot : 24.04.1913
Terminé : 09.1913
En service : 1913 (MM)
En service : 1939 (MN)
Retiré : 1940 (MN)
Retiré : 1948 (MM)
Caractéristiques : 8 600 t ; 7 393 tjb ; 4 363 tjn ; 126,5 x 16,5 m (414 x 53,8 x 34,8 pieds) ; 2 677 cv ; 1 machine alternative à triple expansion à 3 cylindres ; 1 machine frigorifique Air Liquide ; circuit à saumure ; 3 compartiments réfrigérés de 1,5 m3 ; coque acier ; 3 ponts ; 12-13,9 nœuds ; indicatif FNLL.

Armement : N. C.

Observations :
Cargo mixte Ango frigorifique de la Compagnie des Chargeurs Réunis construit en 1913 au Havre. Numéro de chantier 360.
1939-1940 : réquisitionné
06.08.1940 : saisi par les Allemands et renommé Lokstedt
1945 : sabordé puis renfloué
Reprend son nom d’origine, Ango
24.05.1948 : démoli à Gand.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par kgvm » ven. sept. 26, 2008 12:04 am

"Lokstedt" (a part of Hambourg), not "Lockstedt".

Rutilius
Messages : 14477
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par Rutilius » ven. oct. 10, 2008 9:12 pm


Bonsoir à tous,


L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.623, Mercredi 26 décembre 1917, p. 4,
en rubrique « Nouvelles maritimes ~ La guerre sous-marine. ».



« Équipages cités à l’ordre du jour. — PARIS, 25 décembre. — [...] Des témoignages de satisfaction ont été accordés au lieutenant de vaisseau auxiliaire Néron, commandant le vapeur Ango, précédemment cité à l’ordre de l’armée, et à deux matelots de ce bâtiment. »

____________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par Ar Brav » dim. mai 17, 2009 8:22 pm

Bonjour à tous,

Un complément tiré du Vichot révisé aimablement communiqué par H. Michéa :

l'Ango - Célèbre armateur dieppois du XVI° siècle

- l’Ango - Cargo, CMCR; 8.600 t. 126, 19 mx 16,40 mx 10, 0 m ; 7.393 tjb ; 3ex; 3 chaud. 11 kg/cm2 ; 2.677 cv. 13,9 nds. BV. 1915 et 1934, + I 3/3 L A&CP electr. Frigo. TSF HGQM. (Le-Havre, Graville, FCM, 1913, le 24 avril-1948) 1918, LV.(a) Neron, torpillé le 25 juillet, sur la côte sud de l’Angleterre, mais sauvé et réparé, Cf. Le Yacht 1920 p.-photo.
1939-1940, réquisitionné. 1940, saisi le 6 août, par l’Occupant , renommé Lokstedt.
1945, sabordé, puis renfloué. R

Ouest-Eclair -éd. de Caen -, n° 5611 du 14 décembre 1917, p.3 :
" EQUIPAGES RECOMPENSES. - PARIS, 12 décembre. - Alors que le vapeur Ango naviguait au large de la côte marocaine dans la matinée du 15 octobre [1917], la vigie découvrit à l'horizon un sous-marin paraissant faire une route parallèle à celle du vapeur qui bientôt mit son artillerie en action. L'Ango força de vitesse et ouvrit le feu à son tour. Le sous-marin, se voyant repéré avec précision, se hâta de plonger.
Des témoignages de satisfaction ont été accordés au lieutenant de vaisseau auxiliaire NERON, commandant l'Ango, précédemment cité à l'ordre de l'armée, et à deux matelots de ce bâtiment."

Cf. www.navires-14-18.com

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par Terraillon Marc » jeu. mai 21, 2009 9:57 pm

Bonjour

Une photographie sur le navire ANGO

http://www.navires-14-18.com/photos/A/A ... URS_1w.jpg

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

olivier 12
Messages : 4140
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par olivier 12 » jeu. sept. 17, 2009 4:39 pm

Bonjour à tous,

Un petit complément sur ANGO dont voici deux autres clichés
(source : Histoire Maritime des Chargeurs Réunis)

Image

Image

Ce paquebot mixte faisait partie d'une série de 5 sister-ships comportant en outre CHAMPLAIN, BOUGAINVILLE, DUPLEIX et GUICHEN.

ANGO et BOUGAINVILLE construits aux chantiers du Havre-Graville, CHAMPLAIN, DUPLEIX et GUICHEN aux chantiers de la Loire à Nantes.

Navire lancé le 24 Avril 1913.

Puissance 3800 cv Vitesse aux essais 13,9 nds

Incidents de navigation

15 Octobre 1917

Alors qu'il navigue au large des côtes marocaines sous les ordres du LV auxiliaire Néron, est pris en chasse par un sous-marin ennemi. Riposte et parvient à le semer.

26 Novembre 1917

Au cours d'une traversée Le Havre- Santos, est torpillé par le sous-marin UB 80 du KL Max Viebeg, à 6 milles au SE de Falmouth. Sérieusement endommagé, il est remorqué jusque dans ce port où il va être réparé.
Il reprendra la mer près de sept mois plus tard, le 16 Juillet 1918.

Le KL Max Viebeg, né en Prusse orientale en 1887 et décédé le 9 Novembre 1961, avait reçu la croix "Pour le Mérite" le 31 Août 1918.

26 Juillet 1918

Dix jours seulement après avoir quitté Falmouth, ANGO est à nouveau torpillé, cette fois par le sous-marin UC 70 de l'OL Karl Dobberstein, au cours d'une traversée sur lest entre Falmouth et Hartlepool. Il reste à flot, mais doit être remorqué jusqu'à West Hartlepool pour nouvelles réparations. Il ne reprendra son service que le 28 Novembre 1919.

L'OL Karl Dobberstein disparaitra avec son sous-marin et tout son équipage (31 hommes) un mois plus tard, le 28 Août 1918, coulé par l'HMS OUSE par 54°32 N et 00°40 W.

14 Juillet 1934

Abordage dans le canal de Suez avec le vapeur italien GIUSEPPE MAZZINI. Nouvelles réparations.

12 Octobre 1934

Incendie sans gravité dans le port de Marseille.

30 Novembre 1934

Quittant Le Havre par un fort coup de vent, il aborde le sas Quinette de Rochemont et se fait une déchirure de 7 m sur Bd avant, heureusement au dessus de la flottaison.

30 Novembre 1937

S'échoue en Loire devant Cordemais.

Juin 40

Débarque au Havre 6500 tonnes de café et de cacao provenant de COA, le plus gros chargement de cette nature débarqué au Havre jusqu'à cette date.

6 Août 1940

Est saisi par les Allemands à Bordeaux et rebaptisé LOKSTEDT. Est conduit au Havre

Septembre 1940

Au cours des bombardements du Havre, une bombe alliée tombe dans la cale 2, occasionnant de sérieuses avaries. Le navire est réparé et repart pour la Norvège où il est alors sabordé.

1945

Le navire est renfloué et ramené à Cherbourg où il est remis en état. C'est le seul rescapé de la série. Il reprend la navigation sous le nom d'ANGO, pour les Chargeurs Réunis.

19 Décembre 1947

Il est désarmé au Havre.

22 Mai 1948

Il quitte Le Havre en remorque des Hollandais ADRIAN LETNER et DIRECTOR FRITZ QUERLING pour être démoli à Gand.

Ce navire aura eu 35 années d'une carrière assez exceptionnelle. C'est l'un des très rares navires français à avoir survécu à deux guerres mondiales.
Pourchassé par un sous-marin, deux fois torpillé, bombardé, sabordé, il s'en sera toujours remis et aura pu reprendre la mer.
Il serait intéressant de connaître quel sous-marin l'avait pris en chasse le 15 Octobre 1917. ;)

En 1966, les Chargeurs Réunis mirent en service un ANGO, 2e du nom et premier d'une série de 8 navires automatisés, dite série des explorateurs. C'était : ANGO, DUPLEIX et FORBIN, affectés à la ligne d'Afrique du Sud, et BOUGAINVILLE, KERGUELEN, SURCOUF, JOINVILLE et TOURVILLE affectés à la ligne Extrême Orient - Japon. Ce furent de magnifiques navires d'une toute nouvelle génération.
Voici ANGO lors de sa première arrivée au Havre en 1966. (On aperçoit derrière le paquebot ANTILLES de la Transat qui devait s'échouer et brûler quelques mois plus tard aux Grenadines)

Image

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par Terraillon Marc » dim. oct. 25, 2009 11:39 am

Bonjour

La fiche du navire est en ligne

http://www.navires-14-18.com/fichiers/A ... URS_V3.pdf

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

olivier 12
Messages : 4140
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par olivier 12 » mer. juin 08, 2011 2:02 pm

Bonjour à tous,

Un complément sur la rencontre du 15 Octobre 1917 avec un sous-marin

Image
Image

Le navire transportait 7953 t de divers : céréales, café, tabac, laine, riz et conserves.
Muni d'un poste TSF principal et d'un poste de secours sur accumulateurs

Rapport du capitaine

Le 15 Octobre 1917, j'ai eu à soutenir un combat contre un sous-marin par 32°11 N et 10°12 W (nota : au large du port marocain de Safi)

A 09h40, le matelot Jean-Baptiste Tanguy, en vigie dans la hune de misaine, signale un bâtiment anormal sur l'avant du travers bâbord. C'est un sous-marin en surface, de fort tonnage, qui suit la même route que nous à 4 milles. Il possède deux canons, un sur l'avant et un sur l'arrière.
Mis la barre toute à droite pour présenter l'arrière et appelé aux postes de combat.
Sous les ordres de Monsieur MAILLARD, 1er lieutenant, officier de tir, qui se rend à son poste avec promptitude et sang froid, le quartier maître canonnier LE GOFF et les canonniers FAVEREAU et HENRY ouvre le feu avec la pièce arrière.
Hausse à 8000 m. L'officier fait ouvrir le feu à 7000 m. Les trois premiers coups sont courts, mais avec le 3e en bonne direction.
Se voyant encadré, le sous-marin cesse le feu à 09h55 après avoir tiré 12 projectiles, tous en bonne direction tant à droite qu'à gauche, mais qui passent au dessus du navire et tombent à environ 500 m sur l'avant. Il plonge peu après et nous n'avons plus à tirer.

Au branle-bas de combat :

Monsieur CHOLET, chef mécanicien, a fait doubler les quarts devant les feux, ouvrir les introductions en grand, augmenter l'allure du ventilateur, fermer les portes étanches. Son sang-froid a entraîné les hommes qui se sont rendus à leurs postes dans le plus grand calme.
Monsieur ROBERT, 2e capitaine, a fait disposer tout le matériel de lutte anti-incendie et préparer les embarcations pour une mise à l'eau rapide.
Monsieur LEPAITRE, médecin, a fait disposer dans le salon tout le matériel de chirurgie et les pansements pour parer à toute éventualité.
Monsieur LECONTE, 2e lieutenant, a assuré le quart passerelle, surveillant la route, calculant les positions, aussitôt transmises par le TSF, Monsieur LE MANACH.
Monsieur CABARDOS, contrôleur des services maritimes postaux a pris toutes dispositions pour immerger les valises diplomatiques si nécessaire et sauver, le cas échéant, les colis valeurs.
Je signale aussi le matelot Victor LE MARCHAND, Saint Malo n° 1476, qui a activement aidé les canonniers de la pièce arrière pour l'approvisionnement en munitions.

Je rends hommage au courage de tous les chefs de service qui ont su entraîner les hommes sous leurs ordres afin d'éviter toute panique et ont contribué au sauvetage du navire.

Conclusions de la commission d'enquête


Il n'y a rien à ajouter au rapport du capitaine. Ses ordres, dont voici copies, étaient affichés dans toutes les parties du navire. Il est indiscutable que l'on est en présence d'un capitaine très au courant du fonctionnement de son navire.
Il avait d'ailleurs déjà été récompensé suite à son action sur AMIRAL TROUDE, le 21 Janvier 1917.

La commission propose un témoignage officiel de satisfaction pour lui et le matelot Le Marchand, ainsi qu'un témoignage de satisfaction pour le navire et son équipage.

Le sous-marin attaquant

N'est pas identifié.
Le fait qu'il soit signalé comme étant de grande taille fait penser à un type U.

Il y avait alors l' U 35, de Lothar von Arnauld de la Périère, qui opérait bien dans l'ouest de Gibraltar. Mais je doute qu'il soit descendu aussi loin vers le sud.

En revanche, l' U 151 du KL Waldemar Kophamel était entré en collision avec le destroyer anglais PARTHIAN, au large de Casablanca le 12 Octobre. Il pourrait donc bien être l'attaquant de l'ANGO.

Cdlt
Dernière modification par olivier 12 le sam. nov. 03, 2018 10:16 am, modifié 2 fois.
olivier

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: ANGO ― Cargo mixte ― Compagnie maritime des Chargeurs réunis.

Message par Gastolli » mer. juin 08, 2011 11:04 pm

Bonsoir,

the attacker on 15.10.1917 was U 151 !

U 35 was EAST of Gibraltar at that date, passing through the Strait of Gibraltar only on the evening of 16.10.

Also, three hours after the attack of UB 80 on 26.11.1917 the ANGO was attacked by UB 57, but the torpedo missed !

Cordialement
Oliver

Répondre

Revenir à « MARINE »