GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Message par GENEAMAR » jeu. juil. 24, 2008 12:11 pm

Image M.P.F.

Marins disparus le 19 août 1918, lors de la perte du bâtiment coulé à la suite d'un abordage avec le "WAR-MATRON" britannique, devant BIZERTE.--- Jugement déclaratif de décès rendu le 23 décembre 1918 à TOULON.

- BEAU Pierre Victor, né le 10 février 1897 à SAINT-NAZAIRE (Charente-Maritime), Matelot de 2ème classe Timonier.
- MEYNIEU Jean, né le 21 juin 1897 à ANDERNOS-les-BAINS (Gironde), Matelot de 2ème classe Canonnier.
- QUÉZÉDÉ Bernard Marie, né le 6 août 1895 à CROZON (Finistère), Matelot de 2ème classe Canonnier.
- VITET Joseph Gaston, né le 19 mars 1890 à MARENNES (Charente-Maritime), Matelot sans spécialité.

Image
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Message par Ar Brav » jeu. juil. 24, 2008 7:54 pm

Bonjour à tous,

GLOIRE DE MARIE Dragueur auxiliaire (1917-1918)

Chantier :

Crabtree, Great Yarmouth, Grande-Bretagne
Commencé : N. C.
Mis à flot : 1912
Terminé : 1912
En service : 01.07.1917
Retiré : 19.08.1918
Caractéristiques : 235 tjb.
Armement : N. C.

Observations :

Chalutier construit en Grande-Bretagne en 1912, chantier n° 136.
01.07.1917 : réquisitionné à Marseille
Affecté à la 5ème escadrille de patrouille appartenant à la 8ème escadrille de contre-torpilleurs de la Division des patrouilles de Provence. Capitaine de frégate (CF) commandant l’escadrille sur le sloop Antarès, CV Brisson commandant la division sur le yacht Bacchante
1918 : fait partie de la 3ème escadrille de patrouille appartenant à la 9ème escadrille de contre-torpilleurs de la Division des patrouilles de Tunisie. CF commandant l’escadrille sur le contre-torpilleur Catapulte, CV Vindry commandant la division sur le yacht Eros
19.08.1918 : abordé et coulé suite à un abordage avec le pétrolier anglais War Matron de 5 260 t devant Bizerte.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 13564
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

GLOIRE-DE-MARIE — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier (1915~1918).

Message par Rutilius » jeu. déc. 18, 2008 12:08 am

Bonsoir à tous,

L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 7.125, Mercredi 5 février 1919,
p. 3, en rubrique « Affaires maritimes ».


Image
Dernière modification par Rutilius le dim. mai 17, 2020 4:56 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Message par Ar Brav » jeu. déc. 18, 2008 7:32 am

Bonjour Daniel,
Bonjour à tous,

abordage survenu dans la nuit du 18 au 19 août 1918 avec un cargo anglais aux abords de Palerme.

19.08.1918 : abordé et coulé suite à un abordage avec le pétrolier anglais War Matron de 5 260 t devant Bizerte.

Pas facile de s'y retrouver, même si nous situons à peu près la zone :)

Amicalement,
Franck

www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 13564
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

GLOIRE-DE-MARIE — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier (1915~1918).

Message par Rutilius » jeu. déc. 18, 2008 4:47 pm

Bonsoir Franck,
Ar Brav a écrit :
jeu. déc. 18, 2008 7:32 am

Pas facile de s'y retrouver, même si nous situons à peu près la zone !
Connaissez-vous le nom des navires escorteurs ou sauveteurs ? La consultation de leur Journal de bord ou de leur Journal de navigation nous permettra peut-être d'avoir une position plus précise.
Dernière modification par Rutilius le dim. mai 17, 2020 6:21 pm, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Message par Ar Brav » ven. déc. 19, 2008 8:54 am

Bonjour Daniel,

Connaissez-vous le nom des navires escorteurs ou sauveteurs ? La consultation de leur Journal de bord ou de leur Journal de navigation nous permettra peut-être d'avoir une position plus précise.

C'est une très bonne idée, mais je n'ai hélas pas d'autre renseignement pour l'instant. Je ne sais même pas s'il opérait seul à ce moment précis. Au fil des lectures et recherches, avec un peu de chance....

Bonne journée,
Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1454
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Message par bruno17 » sam. oct. 02, 2010 10:15 pm

http://www.yelims.com/IPB/Smiley-IPB-217.gif M.P.F.

Marins disparus le 19 août 1918, lors de la perte du bâtiment coulé à la suite d'un abordage avec le "WAR-MATRON" britannique, devant BIZERTE.--- Jugement déclaratif de décès rendu le 23 décembre 1918 à TOULON.

- BEAU Pierre Victor, né le 10 février 1897 à SAINT-NAZAIRE (Charente-Maritime), Matelot de 2ème classe Timonier.
- MEYNIEU Jean, né le 21 juin 1897 à ANDERNOS-les-BAINS (Gironde), Matelot de 2ème classe Canonnier.
- QUÉZÉDÉ Bernard Marie, né le 6 août 1895 à CROZON (Finistère), Matelot de 2ème classe Canonnier.
- VITET Joseph Gaston, né le 19 mars 1890 à MARENNES (Charente-Maritime), Matelot sans spécialité.

http://images.mesdiscussions.net/pages1 ... Joseph.jpg
Bonsoir,
La tombe du matelot-timonier Pierre Victor BEAU.
Image
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Lamiche
Messages : 1
Inscription : sam. avr. 04, 2020 3:37 pm

Re: GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Message par Lamiche » dim. avr. 05, 2020 8:07 pm

https://www.zupimages.net/viewer.php?id=20/14/rxw5.jpg
https://www.zupimages.net/viewer.php?id=20/14/jco2.jpg

Mon grand père faisait parti de l'équipage de la Gloire de Marie. Cette photo était dans un album retrouvé. En retournant cette photo, j'ai pu lire la petite phrase qui indique le nom du navire sur lequel il se trouvait.
Je ne sais pas si il était présent au moment du naufrage puisqu'il n'indique pas de date à cette carte postale.
Dernière modification par Lamiche le lun. avr. 06, 2020 12:06 pm, modifié 1 fois.

olivier 12
Messages : 3808
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: GLOIRE DE MARIE - Dragueur auxiliaire

Message par olivier 12 » lun. avr. 06, 2020 11:02 am

Bonjour à tous,

Quelques renseignements sur le pétrolier qui a coulé GLOIRE DE MARIE.

WAR MATRON

Pétrolier anglais construit en 1918 au chantier Laing & Sons de Depford Yard. Lancé le 25 Avril 1918.
5259 tx JB. Longueur 122 m. Largeur 16 m. Machine à vapeur 3 cylindres. 1 hélice.

Armateur Anglo-Saxon Petroleum Co Ltd. Liverpool.

Exploité en 1918 par le Gouvernement britannique.

Lors de l’un de ses premiers voyages il aborde donc et coule dans la nuit du 18 au 19 Août 1918 le dragueur auxiliaire GLOIRE DE MARIE devant Bizerte. Le naufrage fera 4 victimes.

1921 ACASTA Anglo-Saxon Petroleum Co Ltd Londres
1927 ACASTA A/S Mosvolds Rederi Kristiansand Norvège
1948 ACASTA Cia di Nav San Sirio Gênes Italie

Démoli en Juin 1953 au chantier Clayton & Davie Ltd de Dunston-on-Tyne

Voici deux photos de ce pétrolier alors qu’il portait le nom d’ACASTA.

Image

Image

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 13564
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

GLOIRE-DE-MARIE — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier (1915~1918).

Message par Rutilius » dim. mai 17, 2020 6:35 pm

Bonsoir à tous,

Gloire-de-Marie — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier (1915~1918) — Division des patrouilles de Provence (1917) puis Division des patrouilles de Tunisie (1918).

Le dragueur auxiliaire Gloire-de-Marie fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 1er février 1915 au 19 août 1918, jour de sa perte.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 745. ].

Du 11 avril au 28 mai 1916, il participa au transport de l’armée serbe de Corfou à Salonique [Circulaire du 17 décembre 1931 relative à l’attribution de la Médaille commémorative serbe aux personnels militaires et civils de la Marine, Annexe I., Partie I., C. : J.O. 20 déc. 1931, p. 12.904].

Lors de sa perte, ce bâtiment était commandé par le premier maître "HERMONT" — probablement le premier maître canonnier J.R.M. ILÉMONT — et avait pour chef de quart le maître de manœuvre Paul Marie Joseph AUDREN de KERDREL (Matricule n° 108.194 – 2 ; classe 1916, n° 2.006 au recrutement de Brest), promu à ce grade à compter du 1er juillet 1918 par une décision ministérielle du 4 juillet 1918 (J.O. 5 juill. 1918, p. 5.831 et 5.832) (*).

Le Temps, n° 21.033, Jeudi 6 février 1919, p. 2.

L.T. 6-II-1919 - .jpg
L.T. 6-II-1919 - .jpg (47.61 Kio) Consulté 98 fois

___________________________________________________________________________________________

(*) Après guerre, capitaine au long-cours (J.O. 2 oct. 1921, p. 11.427).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »