ARABE - Torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
puigcerda
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 04, 2009 2:00 am

Re: ARABE - Torpilleur

Message par puigcerda » lun. oct. 05, 2009 12:37 am

Bonsoir

Je n'ai pas connaissance d'archives sur ce navire (du moins pour la grande Guerre)

Cf. Inventaire sommaire
SERIE SS – PREMIERE GUERRE MONDIALE
SOUS-SERIE SS Y
BATIMENTS DE LA FLOTTE PRINCIPALE

A bientot
Merci beaucoup pour cette réponse rapide.
Je n'ai jamais fait de recherches concernant des militaires, aussi vous demanderai-je de m'éclairer un peu plus.



Sur le site "Mémoire des hommes", dans les journaux des unités 1914-1918 Inventaire sommaire des bâtiments de la Flotte principale de la Première Guerre Mondiale • 1898-1923 • SS Y 1 à 651 j(ai bien trouvé un grand nombre de torpilleurs mais tous ont un numéro en page de garde.
Connaitriez-vous le numéro du torpilleur "Arabe"

Encore merci,

Michel ROGER

puigcerda
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 04, 2009 2:00 am

Re: ARABE - Torpilleur

Message par puigcerda » lun. oct. 05, 2009 12:47 am

Bonsoir Michel et bienvenue parmi nous,

Vous me voyez fort marri de contredire la tradition orale de votre famille, mais la « Fiche modèle n° 2 spéciale aux officiers et marins dont l’acte de décès ne comporte pas la mention " Mort pour la France " », qui fut établie après guerre au nom de votre arrière grand-oncle (Cf. la base S.G.A. « Mémoire des hommes »), indique que ce dernier est décédé le 7 octobre 1918 à l’Hôpital maritime de Saint-Mandrier, à proximité de Toulon, « des suites de grippe avec broncho-pneumonie ». En bref, avec de très nombreux soldats et marins à la même époque, le plus souvent dans la force de l’âge, il figure au nombre des victimes de la pandémie de grippe espagnole...

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Bonsoir,

Merci de répondre aussi rapidement. Que la légende familiale ne soit qu'une légende familiale ne m'étonne pas. Depuis 10 ans que je fais de la généalogie pour moi et pour d'autres je sais bien que souvent, volontairement ou pas, il se crée une "histoire" qui n'a que peu à voir avec la réalité.
(Ex : la grand-mère de ma femme s'appelait Andrucetti et j'ai souvent entendu dans sa famille quand la conversation s'échauffait un peu "Tiens voilà le sang corse qui se réveille". Depuis deux ans nous savons que l'ancêtre Andrucetti est venu directement de Toscane à Bordeaux, documents d'éta-civil français et italien à l'appui)
C'est justement pour vérifier ce risque que je tenais à en savoir un peu plus sur le Torpilleur Arabe et que j'aurais aimé voir le livre de bord pour voir si à ces dates quelque chose était indiqué. Le dossier médical est-il toujours confidentiel ?
Connaitriez-vous, par hasard, le numéro du Torpilleur Arabe , ce afin de terminer mes recherches par une consultation du livre de bord ?
Je vous réitère mes remerciements.

Michel ROGER

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: ARABE - Torpilleur

Message par Terraillon Marc » lun. oct. 05, 2009 12:49 am

Bonjour

Il existe une multitude de torpilleur et de contre torpilleur

http://www.navires-14-18.com/admin/torpilleurs.php

Vous faites référence aux torpilleurs numérotés qui n'ont pas de lien avec les torpilleurs "japonais" de type Kaba

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Rutilius
Messages : 13478
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

ARABE — Torpilleur d’escadre du type japonais Kaba.

Message par Rutilius » mar. janv. 21, 2020 8:19 pm

Bonsoir à tous,


Arabe Torpilleur d’escadre du type japonais Kaba (1917~1936).

Le torpilleur d’escadre Arabe fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

― du 13 septembre au 13 octobre 1917 ;
― du 13 janvier 1918 au 5 juillet 1919 ;
― du 11 août au 24 octobre 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 723.].

Il séjourna au Levant et sur les côtes de Syrie et d’Asie-Mineure du 24 octobre au 8 décembre 1919.

[Arr. (Marine) 13 juill.1923 établissant la liste des bâtiments et formations ayant acquis des bénéfices de campagne du 24 octobre 1919 au 1er janvier 1923 : Bull. off. Marine 1923, n° 23, p. 78 et 79 – Addenda et errata J.O. 24 juin 1926, p. 6.961.].

___________________________________________________________________________________________

□ Avec les torpilleurs d’escadre Algérien et Sénégalais, l’Arabe fut mis en vente le 18 mars 1937 par le Bureau des Domaines de Brest selon la procédure d’adjudication sur soumissions cachetées (J.O. 13 févr. 1937, p. 1.911).
___________________________________________________________________________________________


ARABE – Torpilleur japonais – III  –  .jpg
ARABE – Torpilleur japonais – III – .jpg (117.32 Kio) Consulté 134 fois


ARABE – Torpilleur japonais – I  –  .jpg
ARABE – Torpilleur japonais – I – .jpg (118.59 Kio) Consulté 134 fois


ARABE – Torpilleur japonais – II  –  .jpg
ARABE – Torpilleur japonais – II – .jpg (127.22 Kio) Consulté 134 fois


Le Havre — 25 juillet 1921 — Les torpilleurs d’escadre Algérien et Arabe
lors de la revue navale

ALGÉRIEN – Torpilleur japonais – IV  – .jpg
ALGÉRIEN – Torpilleur japonais – IV – .jpg (97.77 Kio) Consulté 134 fois

Bibliothèque nationale de France ‒ Département Estampes et photographie
Photographie de presse de l’Agence Rol ‒ Réf. Rol 67.769
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13478
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

ARABE — Torpilleur d’escadre du type japonais Kaba.

Message par Rutilius » mer. janv. 22, 2020 6:58 am

Bonjour à tous,


Commandants successifs du torpilleur d’escadre Arabe


— VINSOT Jean Marie André, capitaine de corvette, du port de Toulon. Nommé à ce commandement par un décret du 20 septembre 1917 (J.O. 22 sept. 1917, p. 7.505).

― CHANGEUX Pierre Marie Charles, capitaine de corvette, du port de Cherbourg. Nommé à ce comman-dement par un décret du 4 septembre 1919 (J.O. 6 sept. 1919, p. 9.596). 3e Escadrille de torpilleurs, 1re Armée navale (Annuaire de la Marine 1920, p. 856), puis Escadre de la Méditerranée (Annuaire de la Marine 1921, p. 853).

― RÉGLAT Daniel Étienne Marie Georges, capitaine de corvette, du port de Rochefort. Nommé à ce com-mandement par un décret du 18 juillet 1921 (J.O. 19 juill. 1921, p. 8.370). 2e Escadrille de torpilleurs, Division de la Manche et de la mer du Nord (Annuaire de la Marine 1922, p. 701).

— ODENT Edouard Aimé Marie, capitaine de corvette, du port de Brest. Nommé à ce commandement par un décret du 16 juillet 1923 (J.O. 18 juill. 1923, p. 6.844). 2e Escadrille de torpilleurs, Division de la Manche et de la mer du Nord (Annuaire de la Marine 1924, p. 721).

― LE MOALIGOU René Eugène, capitaine de corvette, du port de Lorient. Nommé à ce commandement par un décret du 29 janvier 1924 (J.O. 30 janv. 1924, p. 1.056). 2e Escadrille de torpilleurs, Division de la Manche et de la mer du Nord (Annuaire de la Marine 1925, p. 733).

― JACOB Louis Marie Joseph, capitaine de corvette, du port de Cherbourg. Nommé à ce commandement par un décret du 13 mars 1925 (J.O. 14 mars 1925, p. 2.673). 2e Escadrille de torpilleurs, Division de la Manche et de la mer du Nord.

― MOIROUX Auguste Louis, capitaine de corvette, du port de Lorient. Nommé à ce commandement par un décret du 22 juillet 1925 (J.O. 26 juill. 1925, p. 1.056). 6e Escadrille de torpilleurs, Division de la Manche et de la mer du Nord (Annuaire de la Marine 1926, p. 578).

― NICOLAS Édouard Flavien Gabriel, capitaine de frégate, du port de Brest. Nommé à ce commande-ment, ainsi qu’à celui de la 4e Escadrille de torpilleurs, par un décret du 12 juillet 1927 (J.O. 14 juill. 1927, p. 7.328). 4e Escadrille de torpilleurs, 2e Escadre (Annuaire de la Marine 1928, p. 592).

― LE MOALIGOU René Eugène, capitaine de frégate, du port de Lorient. Nommé à ce commandement, ainsi qu’à celui de la 4e Escadrille de torpilleurs, par un décret du 10 janvier 1929 (J.O. 11 janv. 1929, p. 464). 4e Escadrille de torpilleurs, 2e Escadre (Annuaire de la Marine 1930, p. 648).

— PAVIE Paul Marcel Marie, capitaine de frégate, du port de Cherbourg. Nommé à ce commandement, ainsi qu’à celui de la 4e Escadrille de torpilleurs, par un décret du 25 juillet 1930 (J.O. 27 juill. 1930, p. 8.535). 4e Escadrille de torpilleurs, 2e Escadre (Annuaire de la Marine 1931, p. 676).

— ... / ...
.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

olivier 12
Messages : 3758
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ARABE - Torpilleur

Message par olivier 12 » mer. janv. 22, 2020 11:10 am

Bonjour à tous,

Une autre photo d'ARABE

Image

et la carte postale qui en est résultée

Image

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »