GUEYDON - Croiseur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 7:43 pm

Bonjour à tous,

GUEYDON Croiseur cuirassé type Gueydon (1903 – 1935)

Chantier :

Lorient.
Commencé : 13.08.1897
Mis à flot : 20.09.1899
Terminé : 1903
En service : 01.09.1903
Retiré : 24.07.1935
Caractéristiques : 9 500 t ; 20 000 cv ; 140 x 19,5 x 7 m ; 4 cheminées ; 3 machines ; 28 chaudières Niclausse ; 3 hélices ; 21 nds ; 570 h.
Armement : II de 194 + VII de 164 + 20 divers + II TLT.

Observations :

01.09.1903 : armé à Lorient
1903-1906 : Extrême-Orient
1910 : Atlantique sud
1915 : côtes de l’Atlantique de Brest à Gibraltar
1916 : Amérique du sud et Antilles
1923 : refondu à Brest
1926 : refondu à Toulon pour servir d’école EATM
1927 : remplace le Pothuau comme école des canonniers
1935 : condamné, rayé
1935-1940 : école préparatoire de la marine ; sert de ponton-caserne
1943 : pour leurrer l’observation de la RAF, les Allemands confectionnent un faux Prinz Eugen avec les coques de l’ex-croiseur cuirassé et les ex-avisos Aisne et Oise. Détruit pendant l’occupation à Brest.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 7:47 pm

Bonjour à tous,

Un croquis du Gueydon :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

olivier 12
Messages : 4138
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par olivier 12 » jeu. avr. 03, 2008 1:45 am

Bonsoir à tous,

Une CP du GUEYDON

Image

Cdlt
Olivier
olivier

kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par kgvm » jeu. avr. 10, 2008 5:02 pm

"Prinz Eugen" was in French waters from June 1941 to February 1942. "Gueydon" was used as dummy starting in 1941!

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par Ar Brav » ven. avr. 11, 2008 8:42 am

Bonjour Klaus,

Merci pour ces précisions, je ne connais pas les détails de l'affaire.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par Ar Brav » dim. avr. 13, 2008 12:41 pm

"Prinz Eugen" was in French waters from June 1941 to February 1942. "Gueydon" was used as dummy starting in 1941!
Bonjour Klaus,

Effectivement, le Prinz Eugen était à Brest du 01.06.1941 au 11.02.1942 (Commandant Helmuth Brinkmann), avant de passer le Pas de Calais lors de l’opération Cerberus avec le Scharnhorst et le Gneisenau (fallait oser ! :jap: ).
Il est seulement écrit qu’en 1943, le Gueydon a été "maquillé" pour faire croire à sa présence à Brest, je suppose après janvier 1943, puisqu’il a été détecté par des avions anglais les 11 et 23 janvier 1943 entre Gotenhafen et la Norvège, le forçant ainsi à rester en Baltique (Commandant Hans-Erich Voß).
Quoiqu’il en soit, le Gueydon n’apparaît plus sur la liste des navires de la flotte française en 1940, j’ai le bouquin sous la main. A cette époque, seul subsiste le Condorcet comme bâtiment-école. Cette histoire de Prinz Eugen factice en 1943 à Brest est à étudier, il y a peut-être un problème de retranscription des dates.

Bien cordialement et bon dimanche,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par kgvm » lun. avr. 14, 2008 12:55 pm

Who should believe "Prinz Eugen" was returned to Brest AFTER her successful Channel-dash without having been noticed??

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par Ar Brav » lun. avr. 14, 2008 2:32 pm

Bonjour Klaus,

Cà, c'est certain, il ne s'est pas donné tout ce mal pour sortir de la nasse de Brest pour y retourner ;)
Remarquez, coincé dans la Baltique, il était un peu aussi à l'étroit...D'où mes réserves sur les dates données.

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par GENEAMAR » dim. juin 22, 2008 6:55 pm

Image
The Who's who --- Louis Henri, Comte de GUEYDON

Né à Granville (Manche), le 22 novembre 1809. Père de Paul Albert. entré au Collège naval d'Angoulême en novembre 1825, il en sortit major de sa promotion. Aspirant de 1ère classe en septembre 1828, il fit campagne sur la "VICTORIEUSE", puis passa sur l' "ÉMULATION" avec laquelle il participa à l'expédition d'Alger (1830). Enseigne de vaisseau en décembre 1830, il embarqua sur le "FAUCON" (1831), sur l' "HÉROÏNE" à la station du Brésil et de La Plata (1832-1833) et sur la "GAZELLE" (1834-1835). Lieutenant de vaisseau en janvier 1835, il servit sur la "CRÉOLE" à la station des côtes occidentales d'Afrique (1835-1836) et sur le "JUPITER" en Méditerranée. Commandant le "DUNOIS", il se signala dans l'escadre de Baudin lors de l'expédition du Mexique et fut remarqué par le prince de Joinville lors des attaques de Saint-Jean-d'Ulloa et contre Veracruz. Ces brillants services lui valurent d'être promu capitaine de frégate en avril 1840. Second sur le "MONTEBELLO", puis sur l' "INFLEXIBLE" en escadre d'évolutions (1841-1842), membre de la Commission des chiourmes en 1843, il reçut en février 1845 le commandement du brick "GÉNIE" avec lequel il fit une campagne de près de quatre ans aux Antilles et dans le Pacifique, se livrant à de multiples activités diplomatiques (règlement d'un conflit au Venezuela) et scientifiques (étude sur la flore des iles Galapagos). Promu capitaine de vaisseau en octobre 1847, il rentra en France sur un vapeur anglais pour étudier le fonctionnement de ce bâtiment. Gueydon s'était toujours soucié de la bonne tenue des navires sur lesquels il servait, aussi fut-il nommé en janvier 1849 membre de la Commission de révision des installations des bâtiments de la flotte. Commandant en 1850-1851 le vaisseau "HENRI-IV" en escadre d'évolutions, il participa en novembre 1851 au bombardement de Salé. Membre du Conseil des travaux en décembre 1852, il fut nommé en juin 1853 gouverneur de la Martinique et fut très apprécié des habitants qui adressèrent au ministre de nombreuses pétitions pour obtenir son maintien en fonctions lorsqu'il quitta l'ile en septembre 1856 afin de prendre le commandement de la station navale des Antilles et du Mexique avec pavillon sur la "CLÉOPÂTRE". Il avait été promu contre-amiral en décembre 1854. Préfet maritime de Lorient de décembre 1858 à octobre 1861, puis de Brest, il joua un rôle important dans la modernisation de l'arsenal. Vice-amiral en mars 1861, Gueydon prit en mars 1866 le commandement en chef de l'escadre d'évolutions avec pavillon sur le "SOLFÉRINO". Vice-président du Comité consultatif des colonies en mai 1868, membre du conseil d'amirauté en mai 1870, commandant l'escadre du Nord sur l' "OCÉAN" en 1870-1871, il participa aux opérations en mer du Nord pendant la guerre franco-prussienne et assura le blocus de la baie de Jade. Nommé en avril 1871 gouverneur général de l'Algérie, il eut à faire face à l'insurrection de la Kabylie, réorganisa les finances et prépara de nouvelles lois sur la propriété arabe. En souvenir de son administration le nom de Port-Gueydon fut donné à une commune de la côte kabyle. Maintenu en activité sans limite d'âge, il rentra en france en jin 1873 et fut mis en disponibilité. Président de la Société d'études maritimes et coloniales en 1876, il fut élu député de la manche lors des élections d'octobre 1885 et siègea sur les bancs royalistes. Il mourut le 1er décembre 1886 au château de Kerlaran près de Landerneau (Finistère). On lui doit plusieurs ouvrages : La Vérité sur la marine (1849), Organisation du personnel à bord (1852), Tactique navale (1867), L'Équité politique (1871). --- Dictionnaire des marins français; Etienne TAILLEMITE.

Image
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: GUEYDON - Croiseur

Message par GENEAMAR » dim. juin 22, 2008 7:00 pm

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, en réserve normale à Brest.
Commandant (du 24 novembre 1910) : Léon SIMON, Capitaine de vaisseau.
Second : Edouard VERGOS, Capitaine de frégate.
Lieutenant de vaisseau : X (non identifié).
Mécanicien en chef : Joseph DULISCOUËT.

[:patrice pruniaux1:6]

Cordialement. Malou

Répondre

Revenir à « MARINE »