JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 4:12 pm

Bonjour à tous,

JURIEN DE LA GRAVIERE Croiseur de 1ère classe (1903 – 1921)

Chantier :

Lorient.
Commencé : 15.11.1897
Mis à flot : 26.06.1899
Terminé : 1903
En service : 1903
Retiré : 27.07.1921
Caractéristiques : 8 200 t ; 24 000 cv ; 137 x 15 x 6,4 m ; 24 chaudières du Temple Guyot; 3 hélices ; 22 nds ; 510 h.
Armement : VIII de 164 + 12 divers + II TLT.

Observations :

1902-1903 : essais à Lorient longs et difficiles
10.02.1903 : essais déclarés satisfaisants, vitesse de 22 nds atteinte
1914 : répétiteur de l’Armée navale
01-03.08.1914 : escorte de la 2ème flottille de sous-marins de Toulon à Bizerte
09-11.1914 : patrouilles dans le canal d’Otrante
21.09.916 : envoyé en Crète avec le Lansquenet en raison d’une insurrection
10.1916 : bombardements des côtes turques
12.1916-06.1917 : opérations d’Athènes et blocus de la Grèce
1920 : station de Syrie, puis est remplacé par le Cassard
1922 : vendu et démoli à Villefranche sur Mer.

Sources :

French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
Répertoire des navires de guerre français, de Pierre Le Conte, A. Mouville, Ozanne et Cie, 1932
Trois siècles de croiseurs français, Gérard Piouffre et Henri Simoni, Marines Editions, 2001
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 4:14 pm

Bonjour à tous,

Une image du Jurien de la Gravière :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 4:19 pm

Bonjour à tous,

Le croiseur Jurien de la Gravière :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 7:08 pm

Bonjour à tous,

Une autre vue du Jurien de la Gravière en 1899 :

Image

Photo Marius Bar, Toulon

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par GENEAMAR » mar. juil. 08, 2008 1:39 pm

Image
The Who's who...
- Ô Bonne Mère, vouâla qu'ils sont deux... Môssieu Brun!!!
- Le père et le fils, oui...
- Vouais, mais lequel a donné son nom à cette fichue pinasse de la Marine??
- Je ne vois qu'une solution, parler des deux...
- Eh bé, on n'est pas prêt de boire un jaunet... Le premier qui dit poil au...

Pierre Roch JURIEN de la GRAVIÈRE

"Né à Gannat (Allier), le 5 novembre 1772, d'un père chef de bureau de la marine. Père de Jean-Pierre Edmond, cousin de Charles Marie Jurien. Entré au service sous le nom de Jurien Desvarennes comme novice en mai 1786 sur la "FAVORITE", aspirant volontaire sur la "FLORE" en 1787, il fit une longue campagne sur les côtes occidentales d'Afrique avant de naviguer au commerce sur le "BON-PÈRE" dans les mêmes eaux (1789-1790). Nommé aspirant en septembre 1791, il embarqua aussitôt sur l' "ESPÉRANCE" envoyée sous les ordres de d'Entrecasteaux avec la "RECHERCHE" pour tenter de retrouver trace de Lapérouse, disparu au large de Vanikoroo en 1788. Promu enseigne de vaisseau en janvier 1793, il passa sur la "RECHERCHE" en août suivant et débarqua à Surabaya (Java) en septembre 1794. Rapatrié sur un bâtiment hollandais, il fut fait prisonnier au large de Sainte-Hélène et ne rentra en France qu'au début de 1796. Lieutenant de vaisseau en avril, il reçut aussitôt le commandement de la corvette "ÉPERVIER" avec laquelle il fit campagne à Cayenne et sur les côtes du Brésil où il prit un vaisseau de la Compagnie anglaise des Indes et livra un combat de cinq heures à un corsaire. Commandant la goélette "VOLANTE" en 1797, il mena une brillante campagne aux Antilles au cours de laquelle il fit 5 prises anglaises. Il prit ensuite le commandement de la "PRINCESSE-ROYALE" et escorta des convois sur les côtes de Bretagne (1798-1799). Promu capitaine de frégate en janvier 1798, commandant la frégate "FRANCHISE" en mars 1799, il effectua une longue croisière sur les côtes d'Afrique et d'Amérique du Sud, prenant ou détruisant de nombreux navires marchands ennemis. En mai 1801, avec le même bâtiment, il passa à Saint-Domingue où il participa aux opérations (combat de Léogane en décembre 1802). Le 28 mai 1803, il livra combat devant le Petit-Goave à trois vaisseaux anglais et fut malheureusement capturé après une belle défense qui lui valut sa promotion de capitaine de vaisseau. Revenu en France, il commanda en mai 1808, la frégate "ITALIENNE" et une division composée de la "CYBÈLE" et de la "CALYPSO". Le 24 février 1809, Jurien de la Gravière livra un vif combat à 3 vaisseaux et 2 frégates anglaises devant les Sables-d'Olonne à l'issue duquel il força l'ennemi à se retirer. Commandant l' "EYLAU" à Lorient en juin 1809, puis le "VÉTÉRAN" à Brest en juin 1811, il effectua plusieurs croisières dans le golfe de Gascogne. En juin 1814, il reçut le commandement de l' "AFRICAINE" et de 3 flûtes avec lesquelles il alla reprendre possession de l'Île Bourbon (Réunion) rendue à la France par le traité de Vienne. promu contre-Amiral en juillet 1816, il commanda de juin 1819 à octobre 1821, une division avec pavillon sur le "COLOSSE". Opérant d'abord en Méditerranée comme commissaire du roi auprès des puissances barbaresques pour la répression de la piraterie. Il passa ensuite dans l'Atlantique Sud et dans le Pacifique. Le "COLOSSE" fut ainsi le premier vaisseau français à franchir le cap Horn. Il parcourut les côtes du Chili et du Pérou, recueillant de nombreux renseignements politiques et commerciaux, puis revint par le Brésil, le Vénézuela, les Antilles et la côte Est des États-Unis. Il protégea le commerce français contre les corsaires et, lors de son séjour au Vénézuela, servit de médiateur entre Bolivar et une division espagnole qu'il réussit à sauver du massacre. Cette fructueuse campagne lui valut les félicitations du ministre. Inspecteur général des classes dans la Manche et dans l'Atlantique en octobre 1821, chargé également de l'inspection du Collège naval d'Angoulême, il fut nommé en février 1824 commandant de la station des Antilles et du Mexique avec pavillon sur l' "EYLAU". Au cours de cette campagne, il protégea le commerce français et porta secours en mai 1825 à la ville de Saint-Thomas, ravagée par un terrible incendie. Nommé en janvier 1827 préfet maritime de Rochefort, vice-amiral en mars 1831, pair de France en octobre 1832, préfet maritime de Toulon de juin 1834 à juin 1841, Jurien de La Gravière quitta finalement le service actif en avril 1848 et mourut à Paris le 14 janvier 1849. Ses "Souvenirs d'un amiral" ont été publiés en 1860, par son fils." --- Dictionnaire des marins français; Etienne TAILLEMITE.


Jean Pierre Edmond JURIEN de la GRAVIÈRE
Né le 19 novembre 1812 à BREST (Finistère) - Décédé le 5 mars 1892 à PARIS (Seine).
Fils du précédent, il entre dans la Marine en octobre 1828, et embarque sur la "DAUPHINE" puis la "CHAMPENOISE" pour une campagne sur les côtes occidentales d'Afrique. Aspirant il passe sur la "RÉSOLUE" au Levant en 1830, la "CALYPSO en 1831, l' "ACTÉON" en 1832-1833. Enseigne de vaisseau le 1er janvier 1833. De 1834 à 1836, , il est Aide de camp de l'amiral LALANDE sur la "VILLE-DE-MARSEILLE", au Levant. En 1836-1837, il commande le "FURET" sur les côtes espagnoles. Lieutenant de vaisseau le 10 avril 1837. En 1838, sur l' "IÉNA". le 18 mars 1839, il commande le brick-aviso "COMÈTE" à Toulon, alors chargé des relevés hydrographiques sur les côtes de Sardaigne. Il est promu Capitaine de frégate le 31 juillet 1841. En mars 1843, Aide de camp du Ministre de la Marine. Il reçoit ensuite le commandement du "PALINURE" sur les côtes d'Espagne. En 1846, Membre de la Commission de révision des signaux. En février 1847, il commande la corvette "BAYONNAISE", Station de l'Indochine, puis il fait campagne durant 3 ans dans les mers de Chine, ramenant de nombreux renseignements hydrographiques. Capitaine de vaisseau le 21 octobre 1850, attaché au Dépôt des cartes et plans. En 1852, il commande l' "URANIE", École de canonnage. En 1853, il participe activement à la campagne de Crimée, Chef d'État-Major de BRUAT sur le "MONTEBELLO". Il se distingue au bombardement de Sébastopol le 17 octobre 1854, il commande les troupes au débarquement de Kertch et à la prise de Kinburn. Il est alors promu Contre-Amiral le 1er décembre 1855. En 1856, membre de la Commission des phares. En octobre 1857, il commande en sous-ordre l'Escadre de Méditerranée avec pavillon sur l' "ALGÉSIRAS". Il fait respecter l'indépendance du Monténégro, et organise le blocus de Venise pendant la guerre d'Italie. En octobre 1861, il commande la Division navale du Golfe du Mexique, et dirige le débarquement de Veracruz, nommé Vice-Amiral le 15 janvier 1862. Il rentre en France en avril 1863. En janvier 1864, Aide de camp de l'Empereur Napoléon III. en 1866, Membre de l'Acadmie des sciences. En 1868, Commandant en chef l'Escadre d'évolutions, pavillon sur le "MAGENTA". En 1871, Directeur général du Dépôt des cartes et plans, il préside de nombreuses commissionset conseils. En novembre 1877, il est maintenu en activité sans limite d'âge. En 1886, il préside l'Académie des sciences, en 1890 la Société centrale de sauvetage. Écrivain, historien il est l'auteur de nombreux ouvrages : Voyage dans les mers de Chine (1854) - La Marine d'autrefois (1865) - La Marine des anciens (1880) - Les guerres maritimes sous la République et l'Empire (1880) etc etc...


Image
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par GENEAMAR » mer. juil. 09, 2008 4:44 pm

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, en réserve normale à LORIENT.
Commandant (du 1er août 1909) : Gustave COLLAS, Capitaine de frégate.
Second : Paul DUC, Lieutenant de vaisseau.
Mécanicien principal de 1ère classe : Émile SAUZEREAU.

[:patrice pruniaux1:6]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par GENEAMAR » mer. juil. 09, 2008 4:53 pm

Image M.P.F.

Hors Officiers...

- PASTINI François Marie, né le 5 août 1893 à ALATA (Corse-du-Sud), Matelot, décédé le 14 décembre 1918 à l'Hôpital maritime de Saint-Mandrier (Var).
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par GENEAMAR » jeu. avr. 30, 2009 10:22 am

Bonjour à tous...

Au 1er janvier 1914, le croiseur "JURIEN-DE-LA-GRAVIÈRE" était le répétiteur de la 1ère Armée navale.

PÉRIER d'HAUTERIVE Louis Charles

Né le 23 mai 1867 à SAINT-SERVAN-sur-MER (Ille-et-Vilaine) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1883, Aspirant le 5 octobre 1886, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1888; port BREST. Au 1er janvier 1897, sur le cuirassé "BAYARD", Division navale d'Extrême-Orient (Cdt Pierre MEUNIER dit JOANNET). Au 1er janvier 1899, Officier-Élève sur le cuirassé "NEPTUNE", École des canonniers. Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le croiseur "DU-CHAYLA", Escadre de Méditerranée (Cdt Albert SERPETTE). Au 1er janvier 1903, sur le cuirassé "CHARLES-MARTEL", Division de réserve de l'Escadre de Méditerranée (Cdt Eugène PAILHÈS). Capitaine de frégate le 15 janvier 1910; port TOULON. Au 1er janvier 1911, Second sur le croiseur-cuirassé "POTHUAU", École d'application de tir à la mer (Cdt Louis SAGOT-DUVAUROUX). Le 13 juin 1913, Commandant le croiseur "JURIEN-DE-LA-GRAVIÈRE", Répétiteur, 1ère Armée navale. Capitaine de vaisseau le 11 avril 1916. Officier de la Légion d'Honneur. Aux 1er janvier 1917, 1918, Commandant la Marine en CORSE.


Le ROUX Joseph François Marie

Né le 17 octobre 1872 à QUEMPER-GUÉZENNEC (Côtes-d'Armor) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1888 (port TOULON), promu Enseigne de vaisseau le 3 octobre 1900. Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le cuirassé "CHARLEMAGNE", Escadre de Méditerranée (Cdts Charles SAINT-PAUL DE SINCAY puis Paul CHOCHEPRAT). Le 19 janvier 1903, Second sur le torpilleur N°155 "KABYLE", Défense mobile de la TUNISIE (Cdt Jules HALLIER); puis, le Second sur le torpilleur N°167 "ARGONAUTE", Défense mobile de TUNISIE (Cdt Maurice LAGRENÉE). Au 1er janvier 1906, sur le cuirassé "IÉNA", Escadre de Méditerranée (Cdt Paul ADIGARD). Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1908, sur le cuirassé "HOCHE", Escadre de Méditerranée, Adjoint au Lieutenant de vaisseau chargé des Apprentis timoniers. Lieutenant de vaisseau le 23 mai 1908. Au 1er janvier 1909, sur le cuirassé "SUFFREN", Escadre de Méditerranée (Cdt Marie De RAMEY de SUGNY). Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 1er octobre 1910, Commandant un groupe de torpilleurs, Station des torpilleurs de BREST. Idem au 1er janvier 1912. Au 1er janvier 1914, Second sur le croiseur "JURIEN-DE-LA-GRAVIÈRE", 1ère Armée navale (Cdt Louis PÉRIER d'HAUTERIVE). Au 1er janvier 1918, port TOULON. Capitaine de corvette le 24 décembre 1918. --- Au 1er janvier 1921, sur le cuirassé "RÉPUBLIQUE", École des canonniers, armuriers, artificiers (Cdt Benoît FOURNIER).
[:geneamar:8]


Lieutenants de vaisseau : DIAZ de SORIA Ollivier Zabulon (Can.) - PICHON Jacques Albert -

Enseignes de vaisseau de 1ère classe : CHAUMIÉ Jacques Pierre Henri Jean Joseph (Can.) - LAFFON Amédée - MÉRAY Hugues Maurice Émile -


LUNEAU Émile Yves Marie

Né le 15 janvier 1867 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1886 (port BREST), Mécanicien principal de 2ème classe le 18 janvier 1900. Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le croiseur "CATINAT", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Narcisse KIÉSEL). Au 1er janvier 1903, sur le croiseur cuirassé ""DUPLEIX", en essais à ROCHEFORT (Cdt Adolphe SCHLUMBERGER). Mécanicien principal de 1ère classe le 18 juillet 1907. Au 1er janvier 1911, sur le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE", 2ème Escadre (Cdt Charles OLLIVIER). Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1914, sur le croiseur "JURIEN-DE-LA-GRAVIÈRE", 1ère Armée navale (Cdt Louis PÉRIER d'HAUTERIVE). Mécanicien en chef le 17 avril 1917. Au 1er janvier 1918, port BREST.


Mécaniciens principaux de 2ème classe : DESMAS Pierre Jean Baptiste Marie - GEMEHL Alfred Henri - LAVIGNE Irénée Jean -


ANTONI Maxime Jean

Né le 11 janvier 1882 - Décédé.
Entre dans la Marine le 19 août 1899, Commis de Marine le 15 novembre 1906, promu Commissaire de 2ème classe le 21 septembre 1910; port TOULON. Au 1er janvier 1914, Officier d'administration sur le croiseur "JURIEN-DE-LA-GRAVIÈRE", 1ère Armée navale (Cdt Louis PÉRIER d'HAUTERIVE). Commissaire de 1ère classe le 10 novembre 1914. Au 1er janvier 1918, port TOULON.



BARIL Gaston Pierre André

Né le 2 décembre 1884 à FORT-de-FRANCE, MARTINIQUE - Décédé le 20 août 1924.
Entre dans la Marine en 1907, Médecin auxiliaire de 2ème classe le 24 janvier 1907, Médecin de 2ème classe le 1er septembre 1907; port BREST. Au 1er janvier 1911, en service à l'Hôpital maritime de ROCHEFORT et Professeur d'anatomie à l'École annexe de Médecine navale (nomination du 1er novembre 1909). Médecin de 1ère classe le 21 février 1913. Au 1er janvier 1914, sur le croiseur "JURIEN-DE-LA-GRAVIÈRE", 1ère Armée navale (Cdt Louis PÉRIER d'HAUTERIVE). Au 1er janvier 1918, port BREST. Chevalier de la Légion d'Honneur le 12 juillet 1918.
Cordialement. Malou

dbu55
Messages : 1232
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par dbu55 » dim. août 23, 2009 9:49 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

D'autres marins du JURIEN DE LA GRAVIERE :

CADIC Pierre Marie né le 21/10/1874 à Yvias (Côtes-d'Armor (Côtes-Du-Nord en 1914)), Maître Mécanicien - Décédé le 16/02/1915 (40 Ans) à ? de Bacillose Intestinale

GOUPIL Eugène Pierre Marie né le 20/09/1892 à Erquy (Côtes-d'Armor (Côtes-Du-Nord en 1914)), Quartier Maître Canonnier - Décédé le 22/09/1918 (25 Ans) à l’hôpital du camps de Buffaluto Tarente (Italie) de Pneumonie

LE COZ François Marie né le 21/03/1893 à Pleyben (Finistère), Matelot de 1ère Classe Sans Spécialité - Décédé le 10/01/1919 (25 Ans) à Palerme (Italie) des suites d’une blessure accidentelle due à un accident de revolver

POIRET André Oscar Edmond né le 06/06/1887 à Poix-de-Picardie (Somme), Enseigne de vaisseau de 1ère Classe - Décédé le 08/10/1918 (31 Ans) à Palerme (Italie) de Pneumonie

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: JURIEN DE LA GRAVIERE - Croiseur

Message par Rutilius » mar. oct. 20, 2009 7:01 pm


Bonsoir à tous,

En août 1917, fut nommé au commandement du croiseur de 1re classe Jurien-de-la-Gravière le capitaine de frégate Nivet (Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.494, Samedi 18 août 1917, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes »).

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »