OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Répondre
Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par GENEAMAR » sam. mars 22, 2008 8:05 am

]... Des notes biographiques concernant des Officiers de la Marine Nationale afin d'en connaître un peu plus sur leur carrière... D'initiative, ou sur demande en message privé si vous cherchez un Officier en particulier....
:hello:
N.D.L.R. : voir OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES - TABLE ALPHABÉTIQUE
sans oublier également les Officiers issus de l'École polytechnique : POLYTECHNICIENS ET MARINE NATIONALE
Les : MÉDECINS DE LA MARINE et les : COMMISSAIRES DE LA MARINE...


Par ailleurs ces fiches peuvent être remises à jour en fonction de nouveaux élèments parvenus à nos maigres connaissances :lol: - Ce [:geneamar:8] signale la toute dernière mise à jour complète de chaque bio.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par GENEAMAR » sam. mars 22, 2008 8:34 am

MORILLOT Antoine Joseph Louis Roland

Né le 13 juin 1885 à SAINT-LUMIER la POPULEUSE (Marne) - Décédé le 29 décembre 1915, en mer, au large de Cattaro (CROATIE).
Entre dans la Marine en 1901. Aspirant en octobre 1904, il est sur le croiseur "JURIEN-DE-LA-GRAVIÈRE", Division navale de l'Atlantique. Enseigne de vaisseau en octobre 1906, il passe en 1907, sur le cuirassé "RÉPUBLIQUE" en Méditerranée. À l'École des torpilles de TOULON en octobre 1908, il en sort breveté et est affecté sur le croiseur cuirassé "JULES-FERRY" en Méditerranée. Second du sous-marin "MONGE", le 6 mai 1910 (Cdt Paul MASSÉ); puis il passe sur le cuirassé "MIRABEAU" en octobre 1911. Lieutenant de vaisseau le novembre 1913, il commande le sous-marin "MONGE" en mai 1914. C'est avec ce sous-marin qu'il allait opérer en Adriatique pour surveiller la flotte autrichienne dans ses bases de CATTARO et de SEBENICO. Malgré les mauvaises qualités de son bâtiment, il réussit à éviter à plusieurs reprises les attaques des torpilleurs et des avions ennemis. Le 28 décembre 1915, le "MONGE" en patruille devant CATTARO est abordé par le croiseur autrichien "HELIGOLAND". Le Lieutenant MORILLOT réussit à ramener son navire gravement avarié en surface et assure l'évacuation de l'intégralité de son équipage, puis il choisit de disparaître volontairement en ouvrant lui-même la vanne de remplissage du "MONGE". Cité à l'ordre de l'Armée navale : "Son sous-marin ayant, dans une attaque de nuit, éprouvé des avaries très graves qui le mettaient en danger de couler sur le champ, a su par sa présence d'esprit, son énergie, son habileté technique, le ramener en surface. A pu ainsi assurer le sauvetage de son personnel ; resté à bord le dernier, a été glorieusement englouti avec son bâtiment.". Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume. ---- Jugement déclaratif de décès du 19 septembre 1916 et transcrit le 14 octobre 1918 à TOULON.----

Image
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par Ar Brav » sam. mars 22, 2008 8:43 am

Bonjour à tous,
Bonjour Gilles,

Un très grand merci pour avoir initié ce sujet. J'ai plusieurs noms sous le coude, j'attends de remonter en immersion périscopique pour vous les soumettre si vous le voulez bien. Dans la foulée des sous-mariniers, si vous aviez le LV O'Byrne, je vous en remercie par avance.

Bien cordialement et bon week end,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par Ar Brav » sam. mars 22, 2008 8:57 am

Re, Gilles

Lorsque vous aurez un moment, il n'y a pas d'urgence, voici une première série avec les dates, les unités et lieux de décès :

Gonzalès De Linarès Henri, Gaston Contre-torpilleur Dunois 31 août 1914 Cherbourg (Manche)

Blache Georges, Eugène Canonnière Surprise 23 septembre 1914 Coco-Beach
(Cameroun)

Le Douget Félix, Louis, Charles Brigade des fusiliers marins
2e Régiment
9 octobre 1914 Melle-lès-Gand
(Belgique)

Boussey Maurice, Joseph, Ferdinand Brigade des fusiliers marins
2e Régiment
19 octobre 1914 Beerst (Belgique)

Fossey Paul, Eugène Brigade des fusiliers marins 19 octobre 1914 Beerst (Belgique)

Maussion De Candé (De) Pierre, Marie, Thomas Brigade des fusiliers marins
2e Régiment
19 octobre 1914 Beerst (Belgique)

Payer Maximilien, Georges Brigade des fusiliers marins
1er Régiment
23 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Carrelet Jean, Marie, Joseph Brigade des fusiliers marins
1er Régiment
24 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Chauliac (De) Louis, Alexis, Henri Brigade des fusiliers marins
1er Régiment
24 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Cherdel Jean, Marie, Louis Brigade des fusiliers marins
1er Régiment
24 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Fefeu Pierre, Marie Brigade des fusiliers marins
1er Régiment
24 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Hervé Eugène Brigade des fusiliers marins
Compagnie de mitrailleuses
24 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Serieyx Louis, Marie, Eugène Brigade des fusiliers marins
1er Régiment
24 octobre 1914 Beerst (Belgique)

Vigouroux Jean, Louis, Marie Brigade des fusiliers marins
1er Régiment
24 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Daudu Auguste Brigade des fusiliers marins 26 octobre 1914 Dixmude (Belgique)

Je vous remercie par avance,
Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par GENEAMAR » sam. mars 22, 2008 9:00 am

PAPONNET Camille Léopold Henri

Né le 7 avril 1870 à Breuil-Magné (Charente-Maritime) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1888, promu Enseigne de vaisseau le 3 octobre 1900; port ROCHEFORT. Au 1er janvier 1901, sur le croiseur "INFERNET", Division navale de l'Océan Indien (René d'HESPEL, Cdt). Au 1er janvier 1902, port ROCHEFORT. Au 1er janvier 1903, sur l'aviso-transport "DURANCE", Division navale du Pacifique (Henri ROZIER, Cdt). Au 1er janvier 1904, sur le croiseur "PROTET", Division navale du Pacifique (Cdt Paul ADIGARD). Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1906, Second sur le transport "DRÔME", Service du littoral (Cdt Louis PÉRIER d'HAUTERIVE). Au 1er janvier 1908 (affectation du 1er décembre 1906), Second du sous-marin "LOUTRE", 1ère Flottille de sous-marins de l'Océan (Cdt Paul MASSE). Lieutenant de vaisseau le 30 mai 1908. Au 1er janvier 1909, Second sur le croiseur "LAVOISIER", Escadre du Nord (Cdt Louis CAUBET). Le 1er janvier 1910, Commandant un groupe de torpilleurs, Station des torpilleurs de DUNKERQUE. Au 1er janvier 1912, port ROCHEFORT. Le 1er juillet 1913, à ROCHEFORT, Groupe des bêtiments en réserve. De février à avril 1914, Commandant le croiseur "DU-CHAYLA". Le 17 décembre 1915, cet Officier commandant le patrouilleur auxiliaire "PARIS-II" dans le Golfe de SELLUM, se distingue et est cité à l'ordre de l'Armée navale :"A montré de remarquables qualités de décision et de courage en attaquant un sous-marin ennemi rapide et puissamment armé et en le contraignant à se retirer après un combat d'artillerie qui a duré deux heures et demie.". Croix de Guerre. Au 1er janvier 1917, port ROCHEFORT. Capitaine de corvette le 10 décembre 1917. Officier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1918, port ROCHEFORT. --- Le 19 septembre 1919, commandant le front de mer de la Gironde à ROYAN. Idem au 1er janvier 1921; inscrit au tableau d'avancement.

Image
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par GENEAMAR » sam. mars 22, 2008 9:30 am

O'BYRNE John Joseph Gabriel

Né le 20 février 1878 à Rabastens (Tarn) au château de Saint-Géry - Décédé le 21 mars 1917 - inhumé à Rabastens (Tarn).
Entre dans la Marine en 1896, Aspirant le 5 octobre 1899; port ROCHEFORT. Au 1er janvier 1900, sur le cuirassé "CHARLES-MARTEL", Escadre de Méditerranée (Cdt Paul CHOCHEPRAT). Au 1er janvier 1901 sur le croiseur "FRIANT, Escadre d'Extrême-Orient (Charles ADAM, Cdt). Au 1er janvier 1903, sur le cuirassé "CHARLEMAGNE", Escadre de Méditerranée (Paul CHOCHEPRAT, Cdt). Au 1er janvier 1906, sur le cuirassé "SUFFREN", Escadre de Méditerranée (Cdt François LECOURTOIS). Le 29 septembre 1907, Second sur un torpilleur armé de la 3ème Flottille de torpilleurs de Méditerranée (Cdt Ernest SÉRIEYX). Le 28 juillet 1908, Second du sous-marin "GNÔME", 3ème Flottille des sous-marins à BIZERTE (Cdt Louis BUREAU). Lieutenant de vaisseau le 11 mars 1910. Le 1er janvier 1911, Commandant le sous-marin "ANGUILLE", Station de TOULON. Le 12 novembre 1912, Commandant le sous-marin "CURIE", 2ème escadrille de la 1ère Armée navale basée à BIZERTE. Le 20 décembre 1914, le submersible sera pris dans les filets et coulé lors d'une tentative d'attaque du port austro-hongrois de POLA (CROATIE). Cet Officier décèdera des suites de ses graves blessures... Le Second, l'Enseigne de vaisseau CHAILLEY, sera également tué. les rescapés seront prisonniers des autrichiens. Chevalier de la Légion d'Honneur. Cité à l'ordre de l'Armée navale : "A fait preuve du plus grand héroïsme en pénétrant au fond d'un port ennemi malgré la multiplicité des moyens de défense, a lutté avec la plus grande énergie pour échapper à l'ennemi, et a coulé le bâtiment pour éviter qu'il ne tombe entre ses mains.".



Image

"Les sous-marins "CURIE" et "SAPHIR" tombés glorieusement au champ d'honneur sont portés à l'ordre du jour de l'armée navale.
Dans son affliction d'avoir vu succomber d'aussi vaillants serviteurs du pays, le Commandant en chef rappelle à tous combien l'armée doit être fière d'avoir dans ses rangs des Officiers et des équipages capables d'actions aussi héroïques que celles qui ont été accomplies par ces deux valeureux bâtiments dont les noms resteront à jamais gravés dans nos fastes maritimes les plus glorieux.
Honneur et gloire aux Officiers et aux équipages du "CURIE" et du "SAPHIR". Ils ont bien mérité de la Patrie."

[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par Ar Brav » sam. mars 22, 2008 10:02 am

Gilles,

Merci pour votre réactivité qui me permet de compléter mes fiches.

A bientôt,
Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par GENEAMAR » sam. mars 22, 2008 11:25 am

GONZALEZ DE LINARÈS Henri Gaston

Né le 25 août 1866 à Kakinada ou encore Cocanada (INDES) - Décédé le 31 août 1914 à Cherbourg (Manche).
Entre dans la Marine en 1884, Aspirant le 5 octobre 1887, Enseigne de vaisseau le 29 mai 1890. Au 1er janvier 1892, sur l'aviso "HÉRON", Station locale du SÉNÉGAL et de la GUINÉE Occidentale (Cdt Romain ROUGELOT). Aux 1er janvier 1894, 1896, port CHERBOURG. Au 1er janvier 1897, en résidence conditionnelle du 1er septembre 1896 à CHERBOURG. Lieutenant de vaisseau le 10 avril 1897. Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "DUBOURDIEU", Division navale de l'Atlantique (Eugène LE LÉON, Cdt). Au 1er janvier 1900, stagiaire sur la "COURONNE", École de canonnage. Officier breveté Canonnier. Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le cuirassé "MAGENTA", École des marins-torpilleurs (Claude RICHARD D'ABNOUR, Cdt). Chevalier de la Légion d'Honneur. Aux 1er janvier 1903, 1904, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdts Eugène LE LÉON puis Victor IMHOFF). Au 1er janvier 1906, Second sur le croiseur "DESCARTES", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Jean AMET). Le 17 janvier 1908, Commandant la canonnière "DÉCIDÉE", Division navale d'Extrême-Orient. idem au 1er janvier 1909. Au 1er janvier 1911, Second sur le croiseur cuirassé "LATOUCHE-TRÉVILLE", Annexe de L'École de canonnage (Louis PETIT, Cdt). Capitaine de frégate le 1er janvier 1912, port CHERBOURG. Au 1er janvier 1914, port CHERBOURG. Le 31 août 1914, il décède sur le contre-torpilleur "DUNOIS" (Cdt Marie LAVENIR).
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par GENEAMAR » sam. mars 22, 2008 12:19 pm

Le DOUGET Félix Louis Charles

Né le 9 mai 1881 à Lorient (Morbihan) - Décédé le 9 octobre 1914, à Dixmude (Flandre occidentale).
Entre dans la Marine en 1899, Aspirant le 5 octobre 1902; port LORIENT. Au 1er janvier 1903, sur le transport "DURANCE", Division navale du Pacifique (Henri ROZIER, Cdt). Au 1er janvier 1904, sur le croiseur "PROTET", Division navale du Pacifique (Cdt Paul ADIGARD). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1904. Officier breveté Fusilier. Au 1er janvier 1906, Lieutenant de la 2ème compagnie à l'École des Fusiliers Marins à LORIENT. Au 1er janvier 1908, sur le croiseur cuirassé "MARSEILLAISE", Escadre du Nord (Cdt Bertrand de SAINT-PERN). Au 1er janvier 1909, port LORIENT. Au 1er janvier 1911, sur le croiseur cuirassé "LATOUCHE-TRÉVILLE", Annexe de l'École de canonnage (Louis PETIT, Cdt). Au 1er janvier 1912, Adjoint à l'officier de tir à l'École des Fusiliers Marins à LORIENT. Lieutenant de vaisseau le 16 octobre 1912. Le 1er avril 1913, cadre des compagnies de formation au 3ème Dépôt des Équipages de la Flotte à LORIENT. Le 14 octobre 1914, affecté au 2ème Régiment de Fusiliers-Marins, Capitaine de la 2ème compagnie du 1er Bataillon. Le 9 octobre 1914 "il est frappé mortellement d'une balle alors qu'il se repliait vers le talus du chemin de fer". Cité à l'ordre de l'Armée navale : "Brillante conduite dans un combat où il a trouvé la mort en repoussant un assaut.". Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume.--- Jugement déclaratif de décès rendu à LORIENT le 2 septembre 1920, transcrit dans cette commune le 13 octobre 1920 --- Dernier domicile à LORIENT, 48 rue Duguesclin.---
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OFFICIER PARMI TANT D'AUTRES...

Message par GENEAMAR » sam. mars 22, 2008 3:58 pm

BOUSSEY Maurice Joseph Ferdinand

Né le 19 octobre 1884 à LONS-le-SAUNIER (Jura) - Décédé le 19 octobre 1914 à BEERST, Flandre Occidentale, BELGIQUE.
Entre dans la Marine en 1902, Aspirant le 5 octobre 1905; port TOULON. Au 1er janvier 1906, sur le croiseur "D'ENTRECASTEAUX", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Louis LORMIER). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1907. Aux 1er janvier 1908, 1909, sur le croiseur cuirassé "CONDÉ", Escadre de Méditerranée (Cdts Albert HUGUET puis Etienne AUBRY). Au 1er janvier 1911, port TOULON. Versé dans le cadre de réserve le 27 avril 1911, port TOULON. Le 19 janvier 1914, Enseigne de vaisseau de 1ère classe de réserve, affecté au 2ème Régiment de Fusiliers Marins, 2ème compagnie du 1er Bataillon, il est porté disparu lors de l'attaque de BEERST près de DIXMUDE. Cité à l'ordre de l'Armée navale "A été tué à la tête de ses hommes en repoussant brillamment les attaques répétées d'un ennemi très supérieur.". --- Acte de décès transcrit à LONS-le-SAUNIER le 2 juin 1920.

Image
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Répondre

Revenir à « MARINE »